Voyage au Sri Lanka – Mon itinĂ©raire de 3 semaines

Mise Ă  jour le 27/03/2024

Le Sri Lanka (autrefois Ceylan) est une ßle située au sud de l'Inde et surnommée la "Perle de l'Océan Indien". Voici un joli surnom qui donne envie d'aller faire du tourisme et visiter le Sri Lanka, non? Pour ma part, j'ai fait deux voyages au Sri Lanka: une premiÚre fois en hiver, au mois de février, et une deuxiÚme fois en été, au mois d'août. Hé oui, le pays m'avait tellement plu que j'avais envie de continuer à l'explorer et le faire découvrir à Olivier!

LaurĂšne Philippot
LaurĂšne
LaurĂšne est la crĂ©atrice du blog, oĂč elle partage ses dĂ©couvertes depuis 2011. City break, voyages Ă  vĂ©lo, randonnĂ©es... Elle a toujours de nouvelles idĂ©es d'escapades!

Si je devais rĂ©sumer mon expĂ©rience dans ce pays, je dirais que j’ai Ă©tĂ© impressionnĂ©e par la beautĂ© et la variĂ©tĂ© des paysages et charmĂ©e par la facilitĂ© Ă  voyager au Sri Lanka. Les habitants sont d’une maniĂšre gĂ©nĂ©rale vraiment sympathiques et aidants (pour ceux qui souhaiteraient comparer avec l’Inde, l’Ă©tat d’esprit avec les touristes est proche de l’Inde du sud et n’a rien Ă  voir avec l’Inde du nord! Plus d’infos sur mon ressenti Inde du nord et du sud ici)

Que voir, faire et visiter au Sri Lanka? Mon avis

Il y a plein de choses Ă  faire et Ă  voir au Sri Lanka! J’y suis allĂ©e au total plus d’un mois sur mes deux voyages et aimerais encore y retourner bien des fois pour continuer Ă  voyager dans ce superbe pays! Parmi les choses que j’ai adorĂ©es, j’ai Ă©tĂ© frappĂ©e par la diversitĂ© des paysages du Sri Lanka. Tant de variĂ©tĂ© sur une Ăźle qui n’est pourtant pas immense, voilĂ  (notamment) ce qui en fait un pays agrĂ©able Ă  visiter! Avant de vous donner mon itinĂ©raire, laissez-moi vous expliquer dans les grandes lignes ce que vous verrez au Sri Lanka en fonction des coins oĂč vous irez

  • Triangle culturel (au “centre nord”): Anuradhapura, Polonnaruwa et Kandy, avec en son centre Sigiriya et Dambulla. On trouve dans cette partie du pays des sites d’importance culturelle majeure classĂ©s au Patrimoine Mondial de l’UNESCO (le Temple de la Dent, le Rocher du Lion, les sites archĂ©ologiques…). Totalement incontournable, Ă  voir absolument mĂȘme si vous n’ĂȘtes pas forcĂ©ment obligĂ© de tous les faire!
  • Kandy et les montagnes du centre: le trajet de Kandy Ă  Ella est mythique et c’est lĂ  que vous trouverez les cĂ©lĂšbres plantations de thĂ© du Sri Lanka (Nuwara Eliya par exemple). Il y a aussi de belles randonnĂ©es Ă  y faire. C’est une rĂ©gion que j’aurais aimĂ© davantage explorer!
  • Est de l’Ăźle: la cĂŽte est, et notamment Trincomalee et Batticaloa, est peu touristique. On y trouve des plages de rĂȘve et une certaine douceur de vivre. Coup de coeur!
  • Jaffna, au nord: Jaffna, c’est vraiment le Sri Lanka en dehors des sentiers battus. Il y a trĂšs peu de touristes, l’atmosphĂšre est super authentique.
  • Sud et ouest du Sri Lanka: c’est le coin le plus touristique, qui possĂšde apparemment de trĂšs belles plages. Je dis apparemment car je n’y suis allĂ©e que trĂšs vite en fĂ©vrier, Ă  Mirissa pour observer des baleines. J’ai ensuite fait le choix de ne pas y retourner car j’avais envie de dĂ©couvrir des zones moins touristiques et que la mĂ©tĂ©o ne s’y prĂȘtait de toutes façons pas lorsque j’y suis allĂ©e en aoĂ»t.
  • Les parcs nationaux: impossible de venir au Sri Lanka sans visiter ses parcs nationaux et faire un safari pour aller voir des Ă©lĂ©phants! Il y en a de nombreux, rĂ©partis dans tout le pays.
vue-laurene-sigiriya

Quoi faire en 3 semaines au Sri Lanka? Mon itinéraire

Voici l’itinĂ©raire que je vous recommande de faire si vous partez 3 semaines au mois d’aoĂ»t au Sri Lanka. Ce n’est pas exactement l’itinĂ©raire que j’ai fait lors de mon voyage car je l’ai ajustĂ© en fonction de deux Ă©lĂ©ments. J’y ai ajoutĂ© les coins que j’avais dĂ©jĂ  visitĂ©s en fĂ©vrier, que j’avais adorĂ©s et qui sont faisables en aoĂ»t et j’ai enlevĂ© certaines petites choses que je n’avais pas trouvĂ©es idĂ©ales aprĂšs coup (nous Ă©tions restĂ©s trop longtemps sous la pluie de Kandy). En synthĂšse, je vous l’ai retravaillĂ© pour qu’il soit mieux tout en restant optimal pour les mois d’Ă©tĂ© 😉

Etat d’esprit

L’itinĂ©raire est globalement autour de deux axes:

  • la dĂ©couverte d’incontournable comme les sites du triangle culturel du Sri Lanka et un parc national
  • l’envie de sortir des coins les plus touristiques (sud et ouest) pour aller Ă  la dĂ©couverte du nord et de l’est du pays (Jaffna, Trincomalee et Batticaloa).

Pour le rythme, nous avons choisi de faire un circuit au Sri Lanka mĂȘlant dĂ©tente et visites et surtout de prendre notre temps en restant en gĂ©nĂ©ral 4 nuits dans chaque endroit (avec quelques exceptions). J’ai trouvĂ© ce rythme agrĂ©able: il nous a permis de voir plein de choses tout en n’ayant pas l’impression de courir, c’Ă©tait parfait! Nous n’avions ainsi pas la fatigue gĂ©nĂ©rĂ©e par le fait de changer de logement trop souvent et prĂ©voyions des journĂ©es pas trop chargĂ©es, ce qui nous permettait d’ajuster le programme en fonction de nos envies du moment et/ou de profiter des piscines de nos hĂŽtels pour nous baigner et bouquiner!

En fonction des saisons

Cet itinĂ©raire est adaptĂ© Ă  un voyage au Sri Lanka en Ă©tĂ© (aoĂ»t pour ma part). Si vous choisissez de partir en hiver, vous pouvez globalement garder cet itinĂ©raire mais remplacer les journĂ©es Ă  l’est du pays (Trincomalee et Batticaloa) par des journĂ©es au sud, Ă  l’ouest ou dans les montagnes du centre de l’Ăźle. Dans ce cas, je vous conseille vraiment le trajet en train de Kandy Ă  Nuwara Eliya, qui est magnifique, et Ă©ventuellement d’aller observer les baleines dans le sud.

Si vous vous demandez si vous pouvez tout de mĂȘme tenter d’aller dans les montagnes du centre du Sri Lanka en aoĂ»t, je pense qu’il vaut mieux ĂȘtre un peu flexible sur votre itinĂ©raire et attendre de voir la mĂ©tĂ©o sur place. De notre cĂŽtĂ©, nous avions au dĂ©part prĂ©vu une randonnĂ©e dans les Knuckles Mountains mais avons du renoncer du fait de la mĂ©tĂ©o.​

Carnet de voyage – Mon parcours jour aprĂšs jour

Cliquez directement sur les liens dans l’itinĂ©raire pour lire l’article sur la destination qui vous intĂ©resse ou cliquez ici pour voir tous les articles Ă©crits sur le Sri Lanka sur le blog. Il y a de la lecture 😉 

  • Jour 1 – Vol vers Colombo, la capitale du Sri Lanka
  • Jour 2 – ArrivĂ©e Ă  Colombo – Repos, petite balade au bord de la mer et nuit au Havelock Place Bungalow Ă  Colombo (super adresse!)
  • Jour 3 – JournĂ©e Ă  Colombo – Train de nuit pour Jaffna
  • Jours 4 et 5Visite de Jaffna 
  • Jour 6 – Trajet Jaffna – Trincomalee (je n’ai pas fait ce trajet, mais apparemment c’est faisable en train de Jaffna Vavuniya puis en bus jusqu’Ă  Trinco ou mĂȘme entiĂšrement en bus. Dans tous les cas, cela risque de faire 6/7h de trajet donc j’ai comptĂ© une journĂ©e).
  • Jours 7, 8 et 9Visite de Trincomalee, farniente Ă  Uppuveli et Nilaveli
  • Jour 10 – Trajet de Trincomalee Ă  Batticaloa (3h environ en bus)
  • Jours 11, 12 et 13Visite de Batticaloa
  • Jour 14 – Trajet de Batticaloa Ă  Sigiriya tĂŽt le matin (en bus mais il est aussi possible de le faire en train. Il y avait des grĂšves lorsque nous y Ă©tions et les trains ne fonctionnaient pas!) puis safari dans le Parc national de Kaudulla – Nuit Ă  Sigiriya, notre base pour aller explorer les environs les jours suivants.
  • Jour 15Visite de Polonnaruwa, site classĂ© Ă  l’UNESCO (Ă  la journĂ©e au dĂ©part de Sigiriya, notre base)
  • Jour 16Visite de Dambulla avec son Temple d’Or classĂ© Ă  l’UNESCO (Ă  la journĂ©e au dĂ©part de Sigiriya, notre base)
  • Jour 17 Rocher du Lion de Sigiriya le matin (aussi classĂ© Ă  l’UNESCO!) et Rocher de Pidurangala en fin d’aprĂšs-midi.
  • Jour 18 – Trajet de Dambulla Ă  Kandy (en bus, environ 2h/2h30) puis visite de Kandy
  • Jour 19Visite de Kandy (et encore un site UNESCO!)
  • Jour 20 – Trajet de Kandy Ă  Colombo en train (environ 2h30 mais parfois plus long selon les trains) et nuit au Movenpick de Colombo (la piscine sur le toit est dingue!).
  • Jour 21 – Vol depuis Colombo
  • Jour 22 – ArrivĂ©e en France

Cliquez sur les points sur la carte pour aller directement aux articles correspondants!

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.

MĂ©tĂ©o au Sri Lanka – Quand partir?

La mĂ©tĂ©o au Sri Lanka est assez complexe mais prĂ©sente un grand avantage: c’est quasiment tout le temps le moment de partir au Sri Lanka! Je m’explique: le pays est sujet Ă  un climat tropical humide mais, malgrĂ© la petite taille de l’Ăźle, ses diffĂ©rentes rĂ©gions ne sont pas touchĂ©es par la mousson au mĂȘme moment. C’est une super bonne nouvelle car, que vous dĂ©cidiez d’aller en dĂ©cembre ou en aoĂ»t au Sri Lanka, vous trouverez toujours des rĂ©gions oĂč la mĂ©tĂ©o est clĂ©mente! Il fait toujours beau quelque part au Sri Lanka 🙂  Alors, concrĂštement, quand partir au Sri Lanka? Voici toutes les infos que j’ai pu rassembler (issues de lectures, expĂ©riences sur place et discussions avec les locaux)

  • si vous souhaitez visiter le sud et l’ouest de l’Ăźle, privilĂ©giez les mois d’hiver, de novembre Ă  mars, c’est la saison sĂšche (pendant ce temps lĂ , la “Petite Mousson” s’abat sur l’est du pays)
  • si vous souhaitez visiter l’est de l’Ăźle, privilĂ©giez les mois d’Ă©tĂ©, d’avril Ă  septembre (pendant ce temps lĂ , la “Grande Mousson” s’abat sur le sud de l’Ăźle). D’une maniĂšre gĂ©nĂ©rale, l’est est plus sec que l’ouest si on compare les prĂ©cipitations annuelles: la mousson y est moins forte, d’oĂč le fait qu’elle soit appelĂ©e petite mousson.
  • pour le nord, on lit parfois des choses variĂ©es: cela s’approcherait du climat de l’est, mais des locaux m’ont dit que la mĂ©tĂ©o Ă©tait globalement favorable toute l’annĂ©e Ă  part aux mois d’octobre et de novembre. J’y Ă©tais en fĂ©vrier et ai eu une mĂ©tĂ©o parfaite!
  • pour le centre du Sri Lanka, cela dĂ©pend des coins. En gros, au “nord du centre”(disons le triangle culturel sauf Kandy, c’est Ă  dire jusqu’Ă  Dambulla environ), on est plutĂŽt sur la mĂ©tĂ©o du nord du pays (autant dire que cela devrait globalement aller toute l’annĂ©e) tandis qu’au “sud du centre” (Kandy et les montagnes du centre du Sri Lanka), on est plutĂŽt proche de la mĂ©tĂ©o du sud du pays (plutĂŽt Ă  Ă©viter en Ă©tĂ©).
  • le mois d’octobre est Ă  dĂ©conseiller pour voyager au Sri Lanka, c’est vraiment le mois oĂč cela risque de n’ĂȘtre pas terrible partout.

Voyage au Sri Lanka – Infos pratiques

Transports au Sri Lanka

Louer une voiture avec chauffeur ou se déplacer en transports en commun?

La solution la plus courante pour se dĂ©placer au Sri Lanka est de louer une voiture avec chauffeur. C’est ce que j’ai fait lors de mon premier voyage et c’est clairement une bonne solution, cela permet d’aller aisĂ©ment d’un point Ă  l’autre du pays. Attention simplement aux distances, ne raisonnez pas comme en France! Les routes sont souvent Ă©troites, parfois sinueuses, encombrĂ©es, en travaux et la vitesse est donc trĂšs limitĂ©e. Les trajets peuvent rapidement ĂȘtre bien longs si vous n’en avez pas tenu compte.

MalgrĂ© la facilitĂ© de la voiture, j’avoue avoir eu la sensation lors de ce sĂ©jour qu’il me manquait quelque chose: j’ai du mal avec le fait de voir le pays depuis la fenĂȘtre d’une voiture la majoritĂ© du temps. N’y voyez lĂ  rien de mĂ©prisant, je ne suis pas du tout en train de dire que cette solution est mauvaise ou qu’elle fait de vous un “mauvais voyageur”, absolument pas. Louer une voiture avec chauffeur est une solution pratique qui a plein d’avantages. Je le referai d’ailleurs certainement dans d’autres pays.

gare-routiere-sri-lanka
laurene-train-sri-lanka

J’exprime simplement ce que j’ai ressenti aprĂšs 10 jours de voiture avec chauffeur: il me manquait le contact avec la population locale, le fait de parfois galĂ©rer un peu pour trouver le bon bus ou train, de me faire aider gentiment par quelqu’un, d’Ă©changer des sourires, de partager une minuscule place avec quelqu’un, de me dire que les chauffeurs roulent vraiment comme des cinglĂ©s, de sauter dans un bus qui ne prend pas vraiment la peine de s’arrĂȘter, de pouvoir observer les habitudes des habitants… Bref, j’avais l’impression en voiture que l’on avait mis un Ă©cran entre le pays et moi. Et cette sensation n’Ă©tait pas du tout agrĂ©able!

ambiance-train-sri-lanka

En plus, je trouve que le fait de se dĂ©placer en transports en commun prĂ©sente pas mal d’autres avantages. Tout d’abord, il force Ă  ralentir. Non pas que l’on aille beaucoup plus lentement qu’en voiture (enfin cela dĂ©pend des routes, parfois oui mais parfois non tant les routes du Sri Lanka sont parfois difficiles), mais c’est un autre Ă©tat d’esprit. On a moins tendance Ă  prĂ©voir de faire trop de choses car chaque trajet nĂ©cessite d’y rĂ©flĂ©chir un peu, ce qui n’est pas plus mal! Ensuite, les transports en commun sont moins polluants et entraĂźnent moins de soucis de circulation sur les petites routes. Dernier point, et pas des moindres, forcĂ©ment: le prix des transports en commun est dĂ©risoire et permet de baisser considĂ©rablement le budget de votre voyage au Sri Lanka. Pour vous donner une idĂ©e des tarifs, un aller en train de nuit 3e classe de Colombo Ă  Trincomalee nous a coĂ»tĂ© 1,70€ par personne! Sur des trajets en bus de plusieurs heures, on Ă©tait Ă  environ 1€ par personne. Vous la voyez, la belle Ă©conomie? 😉

Train, bus taxi et tuk-tuk au Sri Lanka

Si je suis si enthousiaste Ă  propos des transports en commun au Sri Lanka, c’est aussi que je les ai trouvĂ©s Ă©tonnamment faciles Ă  utiliser.

Trains

Il n’était auparavant pas possible d’acheter les billets de train sri lankais en ligne mais c’est dĂ©sormais possible en allant sur le site des chemins de fer sri lankais.

Nous avons Ă©tĂ© surpris par le confort des trains. Prenant un train de nuit et n’ayant pu acheter qu’un billet de 3e classe avec siĂšge inclinable, nous nous attendions Ă  ce que l’expĂ©rience soit vraiment inconfortable. Au final, c’Ă©tait trĂšs correct. Outre le fait qu’il soit quasi impossible pour moi de dormir sur un siĂšge inclinable (avion y compris), il n’y avait rien Ă  redire: siĂšges corrects, ventilateur, places attribuĂ©es… Une bonne surprise!

Bus

Pas toujours facile de comprendre Ă  l’avance combien il y aura de bus par jour et quels seront les horaires, mais une fois sur place c’est franchement simple! Il suffit d’aller Ă  la gare routiĂšre et de demander. Les Sri Lankais sont vraiment aidants et essaieront toujours de vous filer un coup de main, je dois dire que nous avons Ă©tĂ© assez bluffĂ©s. Ceci est valable aussi lorsque vous attendez un bus en bord de route au milieu de nulle part (en vous demandant si vraiment vous auriez du faire confiance Ă  la personne qui vous a indiquĂ© cet endroit comme arrĂȘt!). Les personne attendant avec vous ou de passage demanderont toujours oĂč vous allez pour ĂȘtre sĂ»r d’arrĂȘter le bon bus pour vous: juste trop sympa!

bus-sri-lanka

Pas besoin de rĂ©server les tickets (d’ailleurs ce n’est pas possible), on monte et on paie directement au vendeur se trouvant dans le bus (il y a toujours un chauffeur et un vendeur), qui sont toujours honnĂȘtes sur les prix. Ensuite, on s’assoit oĂč on peut et en route pour l’aventure 😉 Quand je dis aventure, c’est en partie vrai car les chauffeurs de bus au Sri Lanka roulent vraiment trĂšs vite. Il y a beau avoir rĂ©guliĂšrement de grands posters ou statues de divinitĂ©s accrochĂ©es, on ne peut s’empĂȘcher de penser qu’il se pourrait qu’il y ait un loupĂ© Ă  un moment donnĂ©. Si cela vous stresse, Ă©viter de monter devant et de regarder le chauffeur et la route. Les chauffeurs sont gĂ©nĂ©ralement en train de mĂącher du betel frĂ©nĂ©tiquement, pas sĂ»re que ce soit vraiment rassurant. Mais c’est une expĂ©rience rien que pour l’ambiance Ă  l’intĂ©rieur!

Tuk-tuk et taxis

Lorsque vous circulez en transports en commun, il y a de fortes chances que vous deviez faire les derniers kilomĂštres en tuk-tuk. C’est pour moi une grande rĂ©jouissance, j’adore monter en tuk-tuk!! Comme un peu partout, il faudra nĂ©gocier le prix. Les tarifs annoncĂ©s au dĂ©part sont parfois trĂšs corrects, parfois dĂ©mesurĂ©s, en fonction de lĂ  oĂč vous vous trouvez. Se renseigner sur Google Map pour avoir une idĂ©e du nombre de kilomĂštres Ă  parcourir aide Ă  avoir une idĂ©e du prix correct. À Colombo, je vous conseille vraiment de tĂ©lĂ©charger l’app Pick Me, le Uber du Tuk-tuk! Cliquez ici pour Itunes et ici pour GooglePlay (il faut avoir une carte sim locale je crois mais j’en prends toujours une). Le tarif est fixĂ© Ă  l’avance et vous ĂȘtes ainsi sĂ»rs de payer le prix normal (en cash par contre, pas comme Uber), ce qui n’empĂȘche pas d’arrondir au dessus quand on a un chauffeur sympa!

tuk-tuk-sri-lanka

Le taxi est aussi une possibilitĂ©. Nous l’avons pris pour aller de l’aĂ©roport Ă  Colombo le premier jour (et avons pris un tuk tuk pour le retour, mais ne le faites que si vous avez vraiment le temps! Nous c’Ă©tait pour le fun). Il suffit en arrivant d’aller au comptoir de taxi et vous paierez un prix fixe pour le trajet jusqu’Ă  Colombo, plus un supplĂ©ment si vous souhaitez emprunter la voie express, ce que je vous conseille (1,50€ pour gagner 30 minutes, cela vaut le coup quand on est crevĂ© Ă  l’arrivĂ©e!).

Budget

La monnaie est la Roupie sri lankaise. Il est aisé de trouver des distributeurs dans les villes.

Le coĂ»t de la vie est globalement trĂšs bas, Ă  l’exception des hĂŽtels qui sont Ă©tonnamment chers si l’on compare au reste des dĂ©penses. Il n’y a pas Ă©normĂ©ment d’hĂŽtels au Sri Lanka et les tarifs sont parfois un peu excessifs (en fonction du lieu et de la saison). Je conseille de s’y prendre en avance pour les rĂ©server sous peine de voir les meilleurs rapports qualitĂ©-prix vous filer sous le nez 😉

Visa

Bonne nouvelle, il n’y a pas besoin de visa pour voyager au Sri Lanka pour les ressortissants français qui souhaitent rester moins de 30 jours! Il faut tout de mĂȘme demander un ETA par personne, qui est obligatoire Ă  l’arrivĂ©e Ă  l’aĂ©roport. C’est trĂšs facile Ă  faire en ligne sur le site web officiel. Cela coĂ»te 35$ et, mĂȘme s’il vaut toujours mieux faire ce genre de dĂ©marche en avance, je l’ai Ă  chaque fois obtenu quelques minutes plus tard.

Pour plus d’infos, consultez l’article trĂšs complet de mon copain Julien sur le sujet.

Assurance

Je prends toujours une assurance lorsque je vais dans des pays hors Europe. Comme toujours, j’ai souscrit l’assurance Cap Assistance 24/24 de Chapka Assurances. Je n’ai jamais eu Ă  m’en servir (croisons les doigts pour que cela continue!) mais ils ont bonne rĂ©putation et les tarifs sont compĂ©titifs.

En souscrivant une assurance via ce lien, vous bĂ©nĂ©ficiez de 5% de rĂ©duction sur votre assurance Cap Assistance et me permettez de recevoir une petite commission
 Vous m’aidez ainsi Ă  continuer ce blog tout en bĂ©nĂ©ficiant d’une rĂ©duction! 

Vaccins et santé

Bonne nouvelle, il n’y a plus de paludisme au Sri Lanka! Pour voir les vaccins ou mesures de prĂ©vention recommandĂ©es, rendez-vous sur le site de l’Institut Pasteur.

Sécurité

Le Sri Lanka est globalement sĂ»r au moment oĂč j’Ă©cris ces lignes. Nous nous y sommes sentis trĂšs bien. Attention Ă  la circulation quand mĂȘme, ils ont tendance Ă  rouler comme des dingues (surtout les bus). Il y a encore parfois quelques tensions au nord et Ă  l’est, le mieux est toujours de consulter le site du MinistĂšre des Affaires EtrangĂšres avant le dĂ©part.

Nourriture

Bonne nouvelle, vous allez bien manger! Cela manque parfois un peu de variĂ©tĂ© (beaucoup de rice and curry, mais heureusement il y a mille et une recettes de curry!). C’est globalement Ă©picĂ© mais rien de terrible si vous demandez spĂ©cifiquement des plats pas trop Ă©picĂ©s. N’hĂ©sitez pas aussi Ă  demander les jus sans sucres, ils ont tendance Ă  en ajouter une sacrĂ©e dose dans les jus de fruits pressĂ©s…  Si vous ĂȘtes vĂ©gĂ©tarien ou vegan, bonne nouvelle, cela devrait ĂȘtre facile! 🙂 Pour plus d’infos, vous pouvez lire mon article sur la nourriture au Sri Lanka.

rice-and-curry-sri-lanka

VĂȘtements

Il est aisĂ© de s’habiller. Pas de vraies contraintes particuliĂšres Ă  part de se couvrir les genoux et Ă©paules dans les temples. Ensuite, cela dĂ©pend pas mal des endroits: dans des lieux oĂč il y a encore peu de touristes, il peut ĂȘtre judicieux de se baigner avec un t-shirt pour ne pas choquer par exemple.

PrivilĂ©giez des vĂȘtements lĂ©gers, il fait vite trĂšs chaud!

Carte SIM locale

Je vous conseille le rĂ©seau Dialog, qui m’a Ă©tĂ© recommandĂ© par des Sri Lankais comme ayant la meilleure couverture rĂ©seau et qui a des offres de cartes prĂ©payĂ©es adaptĂ©es aux touristes (avec beaucoup de data) pour un prix trĂšs abordable. Il est trĂšs facile de les recharger dans n’importe quelle petite boutique.

boutique-sri-lanka

Guides

Je n’ai pas comparĂ© tous les guides sur le Sri Lanka, mais voici ceux que j’ai bien aimĂ©s:

Cet article contient des liens d’affiliation. Si vous rĂ©servez via ces liens, je recevrai une petite commission mais vous ne paierez pas plus cher. Merci d’avance, cela m’aide Ă  continuer ce blog! 🙂