Notation : 5 votes, average: 4,00 out of 55 votes, average: 4,00 out of 55 votes, average: 4,00 out of 55 votes, average: 4,00 out of 55 votes, average: 4,00 out of 5. Nombre de votes : 5.
Cet article vous-a-t-il plu ? 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Loading...

Voyage en Inde du nord et Inde du sud – Mes impressions

24 Jan 2018 | Inde | 0 commentaires

Récemment revenue d’un voyage en Inde du sud, j’ai eu envie d’écrire un article de blog vous livrant mes impressions sur ce voyage… Ainsi que sur celui réalisé en Inde du nord en 2012 ! Ce n’est en fait qu’à la lumière de ce second voyage que j’ai réussi à clarifier mon ressenti sur ce pays plein de contrastes, qui ne laisse personne indifférent. Le slogan de l’office de tourisme, « Incredible India » (Incroyable Inde) a vraiment bien été choisi…

Mes impressions sur l’Inde

La première fois que je suis allée en Inde, c’était en 2012 et pour trois semaines en Inde du Nord. Lorsqu’on me demandait si j’avais aimé ce voyage, j’avais souvent des difficultés à répondre : j’avais aimé mais avais aussi été soulagée de rentrer à l’issue du voyage.

Face à ma réponse pour le moins ambivalente, la question suivante était en général « Mais du coup, as-tu envie d’y retourner ? » et ma réponse invariablement celle-ci : sans doute, mais pas tout de suite. C’est un pays que j’ai eu besoin de « digérer ». Mes articles de l’époque parlent d’ailleurs un peu de ce que j’ai ressenti, mais pas trop : difficile de mettre des mots sur un sentiment mitigé et que l’on ne parvient pas encore à comprendre… Ce processus de « digestion » aura d’ailleurs finalement pris 5 ans ! C’est en 2017 que j’ai soudainement eu envie de retourner en Inde. Pourquoi à ce moment-là ? Aucune idée !

indiennes-rue-munnar

Bien sûr, j’avais vu de très belles choses qui m’avaient émerveillée lors de ce premier voyage en Inde. Aucun doute là-dessus. Par exemple, le Ladakh reste l’un de mes plus beaux souvenirs de voyage (cela dit, c’est aussi très différent du reste de l’Inde du nord), la beauté du Taj-Mahal au lever du soleil m’a vraiment saisie (cliché mais vrai, alors que j’avais peur d’être déçue !) et ai adoré parcourir la belle Udaïpur.

taj-mahal

L’Inde, ce pays qui vous chamboule…

Mais l’Inde, c’est aussi trop de monde, trop de pauvreté, trop de sollicitations, trop de bruits, trop d’odeurs… Elle a un côté « trop » de tout qui m’a notamment sauté à la gorge à Delhi puis à Varanasi, à tel point que les jours que j’y ai passés m’ont bien secouée.

pahar-ganj-delhi

Paradoxe intéressant, ce côté « too much » est en fait aussi ce qui fait le charme de l’Inde (je ne parle bien sûr pas ici de la pauvreté, ne vous méprenez pas). Le chaos qui règne souvent en Inde a un côté excitant et fascinant qu’il est difficile d’expliquer. En fait, je n’arrive pas moi-même à comprendre pourquoi je l’aime : moi qui ai une préférence pour la nature et le calme plus que pour l’agitation des grandes villes, c’est assez inexplicable.

inde-varanasi

Je crois que l’Inde vous saisit aux tripes, tout simplement. Elle vous fait vivre des émotions que vous n’avez pas l’habitude de vivre au quotidien, vous chamboule et vous fait vibrer. Pour parler crument, vous en prenez plein la gueule et vous sentez en définitive plus vivant. Rien que ça.

… Mais qui vous apprend beaucoup!

Un voyage en Inde est également une belle leçon de vie. Une bonne manière de remettre les choses à leur place, tout d’abord. Rien d’original dans ce que je dis là, bien sûr, mais cela ne fait jamais de mal de se rappeler que l’on a beaucoup de chance. Nul besoin d’aller en Inde pour ça, il y a plein d’occasions de se le dire également en France, on est d’accord. Mais là encore, le côté « trop » de l’Inde se charge de vous le jeter à la figure si vous l’aviez oublié. On se prend des claques, non seulement par la beauté de certains lieux (oui ne négligeons pas cet aspect quand même !), mais aussi par ce que l’on voit et l’on ressent. Il y a par exemple des regards que je n’oublierai jamais. Et être capable au retour de se réjouir de petites choses du quotidien, que l’on prend trop souvent pour acquises, est un apprentissage non négligeable.

varanasi-inde

Une autre belle leçon de l’Inde a été pour moi celle du lâcher prise. D’une manière générale, les voyages en indépendant apprennent un certain lâcher prise à mon avis. Mais, là encore, l’effet est démultiplié en Inde. Vous ne pourrez de loin pas tout contrôler (ni votre organisation ni vos émotions), et il va falloir l’accepter ! Ce lâcher prise a au final un aspect très bénéfique, il faut juste réussir à être dans cet état d’esprit … Je n’y arrive pas encore tout le temps (il faut dire que je partais de loin lorsque j’ai commencé à voyager !) mais chaque voyage en Inde me fait le plus grand bien.

coucher-soleil-inde

Enfin, découvrir une autre culture est évidemment toujours extrêmement intéressant également. Et quand on parle de l’Inde, il n’y a pas une mais des cultures à découvrir, toutes vraiment bien éloignées de notre culture occidentale ! Avec une multitude de religions (qui cohabitent très bien, soit dit en passant…), langues et cultures pour un seul et même pays, je vous laisse imaginer la complexité. Même si tout n’est pas rose (je pense par exemple au système de castes ou encore à la place de la femme), cela fait toujours du bien de changer de perspective pour se forcer à penser en dehors de son cadre habituel.

Différences entre l’Inde du nord et l’Inde du sud

Voici une point qui revient souvent lorsque je parle de mes voyages en Inde. Quelle est la différence entre l’Inde du Nord et l’Inde du Sud? Que choisir, vaut-il mieux visiter l’Inde du Nord ou l’Inde du Sud ? Honnêtement, il est difficile de répondre à ce genre de questions. Je ne prétends pas connaître très bien ce pays si complexe ni avoir assez de recul sur celui-ci pour pouvoir en tirer des généralités, mais voici mon ressenti (entièrement personnel, je ne dis pas qu’il s’agit d’une vérité ! J’insiste 😉 ).

mattancherry-rue-inde-sud

En 2012, j’étais allée en Inde du nord. En 2017, direction le Kerala en Inde du sud, réputée plus « facile », plus douce. Le sud du pays est moins peuplé, plus riche et possède une végétation luxuriante. J’étais donc curieuse de comparer mes impressions avec celles du premier voyage. Le bilan est simple : en effet, il y a une énorme différence. Cela reste l’Inde, avec son chaos si caractéristique, mais il est moindre et j’ai ressenti dans le Kerala une vraie douceur.

marche-legumes-inde

Pour vous donner un exemple très concret, nous avions passé notre temps à être sollicités en Inde du nord : harcelés par des personnes peu honnêtes souhaitant nous arnaquer, sollicités par des gens nous demandant quelque chose, par des personnes souhaitant nous prendre en photo (petit aparté : c’est sympa mais je vous garantis que c’est aussi assez fatigant quand c’est 20 fois dans la même journée, même si je me prêtais toujours à l’exercice de bonne grâce en considérant que si cela restait une manière simple de faire plaisir à des gens ! Je me suis juste toujours demandée ce qu’ils faisaient de la photo ensuite… !). A part au Ladakh, nous avions finalement eu assez peu de contacts avec des Indiens n’essayant pas d’obtenir quelque chose de nous.

inde-nord

Dans le Kerala, nous n’avons pas du tout eu ce ressenti. D’une part, nous n’avons eu que peu de sollicitations. Quelques propositions des chauffeurs de tuk-tuk ou autres, mais qui n’insistaient pas du tout lorsque nous répondions poliment que nous n’étions pas intéressés. Cela change tout : je comprends qu’on veuille nous vendre des choses (et qui ne tente rien n’a rien !), mais ne pas insister est appréciable! D’autre part, nous avons eu énormément de contacts avec des Indiens qui ne voulaient rien d’autre qu’échanger. Au départ méfiants quand des gens nous abordaient parfois dans la rue, au restaurant ou dans les bus, nous avons rapidement relâché la garde : les gens qui nous abordaient voulaient simplement discuter, et c’était juste extrêmement sympa ! Nous parlions 5/10 minutes d’où nous venions, de ce que nous faisions comme métier, de ce que nous visitions en Inde, de ce que nous avions préféré, sortions des photos de notre maison… Et renvoyant bien sûr les questions ! Nous avons ainsi eu de vrais moments d’échange, brefs mais ô combien sympathiques ! Même si ce sont des discussions très simples, c’est le genre de moments qui font la richesse d’un voyage et vous mettent du baume au cœur. La comparaison va peut-être vous surprendre mais j’ai retrouvé le côté très spontané des Américains ou des irlandais, qui engagent facilement la discussion avec des inconnus. Je ne m’y attendais pas du tout et c’était une bonne surprise.

palais-matancherry-cochin

Je me suis interrogée aussi sur le fait que ces ressentis opposés viennent bien de la différence entre l’Inde du nord et l’Inde du sud (le Kerala en tout cas) ou ne soient dus qu’au fait que les voyages aient été réalisés à 5 ans d’écart. Forcément nous avons pris un peu de bouteille pendant ce temps là… Toutefois, des échanges avec des amis revenus récemment d’Inde du nord m’ont confirmé ce que j’y avais ressenti. Même si je suis certaine que mon évolution personnelle joue d’une manière ou d’une autre, je crois quand même pouvoir dire d’une manière générale que l’Inde du sud est moins fatigante et plus facile d’accès pour un voyageur occidental.

cochin-heritage-arts

Inde du Sud ou Inde du Nord pour un premier voyage en Inde?

Vous l’aurez compris si vous avez lu cet article de blog jusqu’ici, je vous conseille l’Inde du sud pour un premier voyage. Est ce que cela veut dire que je vous conseille de rayer l’Inde du nord de votre liste de destinations ? Certainement pas, il y a trop de belles choses à voir, de cultures à découvrir et de leçons à en tirer ! En revanche, je conseillerais vivement le Kerala pour une première approche. Cela me semble être un bon « sas » pour aborder le pays… Qui devrait peut-être vous donner envie d’y retourner (c’est mon cas) ! Je vous invite à aller voir mon itinéraire d’une semaine dans le Kerala pour vous en donner un avant-goût: il m’a menée de Cochin aux backwaters d’Alleppey puis aux champs de thé et montagnes de Munnar. Superbe et facile!

N’hésitez pas à partager vos impressions sur l’Inde en commentaire, je suis très curieuse de vous lire! 

 

Newsletter

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This