Voyage en Inde du nord et Inde du sud – Mes impressions

par | Mis à jour le 11/01/2021 | Inde | 22 commentaires

Récemment revenue d’un voyage en Inde du sud, j’ai eu envie d’écrire un article de blog vous livrant mes impressions sur ce voyage… Ainsi que sur celui réalisé en Inde du nord en 2012 ! Ce n’est en fait qu’à la lumière de ce second voyage que j’ai réussi à clarifier mon ressenti sur ce pays plein de contrastes, qui ne laisse personne indifférent. Le slogan de l’office de tourisme, « Incredible India » (Incroyable Inde) a vraiment bien été choisi…

Mes impressions sur l’Inde

La première fois que je suis allée en Inde, c’était en 2012 et pour trois semaines en Inde du Nord. Lorsqu’on me demandait si j’avais aimé ce voyage, j’avais souvent des difficultés à répondre : j’avais aimé mais avais aussi été soulagée de rentrer à l’issue du voyage.

Face à ma réponse pour le moins ambivalente, la question suivante était en général « Mais du coup, as-tu envie d’y retourner ? » et ma réponse invariablement celle-ci : sans doute, mais pas tout de suite. C’est un pays que j’ai eu besoin de « digérer ». Mes articles de l’époque parlent d’ailleurs un peu de ce que j’ai ressenti, mais pas trop : difficile de mettre des mots sur un sentiment mitigé et que l’on ne parvient pas encore à comprendre… Ce processus de « digestion » aura d’ailleurs finalement pris 5 ans ! C’est en 2017 que j’ai soudainement eu envie de retourner en Inde. Pourquoi à ce moment-là ? Aucune idée !

indiennes-rue-munnar

Bien sûr, j’avais vu de très belles choses qui m’avaient émerveillée lors de ce premier voyage en Inde. Aucun doute là-dessus. Par exemple, le Ladakh reste l’un de mes plus beaux souvenirs de voyage (cela dit, c’est aussi très différent du reste de l’Inde du nord), la beauté du Taj-Mahal au lever du soleil m’a vraiment saisie (cliché mais vrai, alors que j’avais peur d’être déçue !) et ai adoré parcourir la belle Udaïpur.

taj-mahal

L’Inde, ce pays qui vous chamboule…

Mais l’Inde, c’est aussi trop de monde, trop de pauvreté, trop de sollicitations, trop de bruits, trop d’odeurs… Elle a un côté « trop » de tout qui m’a notamment sauté à la gorge à Delhi puis à Varanasi, à tel point que les jours que j’y ai passés m’ont bien secouée.

pahar-ganj-delhi

Paradoxe intéressant, ce côté « too much » est en fait aussi ce qui fait le charme de l’Inde (je ne parle bien sûr pas ici de la pauvreté, ne vous méprenez pas). Le chaos qui règne souvent en Inde a un côté excitant et fascinant qu’il est difficile d’expliquer. En fait, je n’arrive pas moi-même à comprendre pourquoi je l’aime : moi qui ai une préférence pour la nature et le calme plus que pour l’agitation des grandes villes, c’est assez inexplicable.

inde-varanasi

Je crois que l’Inde vous saisit aux tripes, tout simplement. Elle vous fait vivre des émotions que vous n’avez pas l’habitude de vivre au quotidien, vous chamboule et vous fait vibrer. Pour parler crument, vous en prenez plein la gueule et vous sentez en définitive plus vivant. Rien que ça.

… Mais qui vous apprend beaucoup!

Un voyage en Inde est également une belle leçon de vie. Une bonne manière de remettre les choses à leur place, tout d’abord. Rien d’original dans ce que je dis là, bien sûr, mais cela ne fait jamais de mal de se rappeler que l’on a beaucoup de chance. Nul besoin d’aller en Inde pour ça, il y a plein d’occasions de se le dire également en France, on est d’accord. Mais là encore, le côté « trop » de l’Inde se charge de vous le jeter à la figure si vous l’aviez oublié. On se prend des claques, non seulement par la beauté de certains lieux (oui ne négligeons pas cet aspect quand même !), mais aussi par ce que l’on voit et l’on ressent. Il y a par exemple des regards que je n’oublierai jamais. Et être capable au retour de se réjouir de petites choses du quotidien, que l’on prend trop souvent pour acquises, est un apprentissage non négligeable.

varanasi-inde

Une autre belle leçon de l’Inde a été pour moi celle du lâcher prise. D’une manière générale, les voyages en indépendant apprennent un certain lâcher prise à mon avis. Mais, là encore, l’effet est démultiplié en Inde. Vous ne pourrez de loin pas tout contrôler (ni votre organisation ni vos émotions), et il va falloir l’accepter ! Ce lâcher prise a au final un aspect très bénéfique, il faut juste réussir à être dans cet état d’esprit … Je n’y arrive pas encore tout le temps (il faut dire que je partais de loin lorsque j’ai commencé à voyager !) mais chaque voyage en Inde me fait le plus grand bien.

coucher-soleil-inde

Enfin, découvrir une autre culture est évidemment toujours extrêmement intéressant également. Et quand on parle de l’Inde, il n’y a pas une mais des cultures à découvrir, toutes vraiment bien éloignées de notre culture occidentale ! Avec une multitude de religions (qui cohabitent très bien, soit dit en passant…), langues et cultures pour un seul et même pays, je vous laisse imaginer la complexité. Même si tout n’est pas rose (je pense par exemple au système de castes ou encore à la place de la femme), cela fait toujours du bien de changer de perspective pour se forcer à penser en dehors de son cadre habituel.

Vous cherchez une agence pour organiser votre voyage?

Je peux vous conseiller la plateforme Evaneos, qui met en relation des particuliers et des agences locales dans différents pays. Un super système car les agences sont rigoureusement sélectionnées et le prix payé va en grande majorité à l'agence locale: on bénéficie ainsi de l'expérience d'un habitant et on fait vivre l'économie du pays!

Evaneos permet de construire votre itinéraire sur mesure. Un échange avec l'agent local permet de lui expliquer votre style de voyage, ce que vous aimez faire, voir, etc. J'ai pu tester les services d'Evaneos lors d'un voyage au Sénégal et en ai été très satisfaite!

Demandez un devis gratuit ici pour l'Inde

Si vous faites une demande de devis via ce lien, je recevrai une petite commission mais vous ne paierez pas plus cher. Merci d'avance, cela m'aide à continuer ce blog! 🙂 

Différences entre l’Inde du nord et l’Inde du sud

Voici une point qui revient souvent lorsque je parle de mes voyages en Inde. Quelle est la différence entre l’Inde du Nord et l’Inde du Sud? Que choisir, vaut-il mieux visiter l’Inde du Nord ou l’Inde du Sud ? Honnêtement, il est difficile de répondre à ce genre de questions. Je ne prétends pas connaître très bien ce pays si complexe ni avoir assez de recul sur celui-ci pour pouvoir en tirer des généralités, mais voici mon ressenti (entièrement personnel, je ne dis pas qu’il s’agit d’une vérité ! J’insiste 😉 ).

mattancherry-rue-inde-sud

En 2012, j’étais allée en Inde du nord. En 2017, direction le Kerala en Inde du sud, réputée plus « facile », plus douce. Le sud du pays est moins peuplé, plus riche et possède une végétation luxuriante. J’étais donc curieuse de comparer mes impressions avec celles du premier voyage. Le bilan est simple : en effet, il y a une énorme différence. Cela reste l’Inde, avec son chaos si caractéristique, mais il est moindre et j’ai ressenti dans le Kerala une vraie douceur.

marche-legumes-inde

Pour vous donner un exemple très concret, nous avions passé notre temps à être sollicités en Inde du nord : harcelés par des personnes peu honnêtes souhaitant nous arnaquer, sollicités par des gens nous demandant quelque chose, par des personnes souhaitant nous prendre en photo (petit aparté : c’est sympa mais je vous garantis que c’est aussi assez fatigant quand c’est 20 fois dans la même journée, même si je me prêtais toujours à l’exercice de bonne grâce en considérant que si cela restait une manière simple de faire plaisir à des gens ! Je me suis juste toujours demandée ce qu’ils faisaient de la photo ensuite… !). A part au Ladakh, nous avions finalement eu assez peu de contacts avec des Indiens n’essayant pas d’obtenir quelque chose de nous.

inde-nord

Dans le Kerala, nous n’avons pas du tout eu ce ressenti. D’une part, nous n’avons eu que peu de sollicitations. Quelques propositions des chauffeurs de tuk-tuk ou autres, mais qui n’insistaient pas du tout lorsque nous répondions poliment que nous n’étions pas intéressés. Cela change tout : je comprends qu’on veuille nous vendre des choses (et qui ne tente rien n’a rien !), mais ne pas insister est appréciable! D’autre part, nous avons eu énormément de contacts avec des Indiens qui ne voulaient rien d’autre qu’échanger. Au départ méfiants quand des gens nous abordaient parfois dans la rue, au restaurant ou dans les bus, nous avons rapidement relâché la garde : les gens qui nous abordaient voulaient simplement discuter, et c’était juste extrêmement sympa ! Nous parlions 5/10 minutes d’où nous venions, de ce que nous faisions comme métier, de ce que nous visitions en Inde, de ce que nous avions préféré, sortions des photos de notre maison… Et renvoyant bien sûr les questions ! Nous avons ainsi eu de vrais moments d’échange, brefs mais ô combien sympathiques ! Même si ce sont des discussions très simples, c’est le genre de moments qui font la richesse d’un voyage et vous mettent du baume au cœur. La comparaison va peut-être vous surprendre mais j’ai retrouvé le côté très spontané des Américains ou des irlandais, qui engagent facilement la discussion avec des inconnus. Je ne m’y attendais pas du tout et c’était une bonne surprise.

palais-matancherry-cochin

Je me suis interrogée aussi sur le fait que ces ressentis opposés viennent bien de la différence entre l’Inde du nord et l’Inde du sud (le Kerala en tout cas) ou ne soient dus qu’au fait que les voyages aient été réalisés à 5 ans d’écart. Forcément nous avons pris un peu de bouteille pendant ce temps là… Toutefois, des échanges avec des amis revenus récemment d’Inde du nord m’ont confirmé ce que j’y avais ressenti. Même si je suis certaine que mon évolution personnelle joue d’une manière ou d’une autre, je crois quand même pouvoir dire d’une manière générale que l’Inde du sud est moins fatigante et plus facile d’accès pour un voyageur occidental.

cochin-heritage-arts

Inde du Sud ou Inde du Nord pour un premier voyage en Inde?

Vous l’aurez compris si vous avez lu cet article de blog jusqu’ici, je vous conseille l’Inde du sud pour un premier voyage. Est ce que cela veut dire que je vous conseille de rayer l’Inde du nord de votre liste de destinations ? Certainement pas, il y a trop de belles choses à voir, de cultures à découvrir et de leçons à en tirer ! En revanche, je conseillerais vivement le Kerala pour une première approche. Cela me semble être un bon « sas » pour aborder le pays… Qui devrait peut-être vous donner envie d’y retourner (c’est mon cas) ! Je vous invite à aller voir mon itinéraire d’une semaine dans le Kerala pour vous en donner un avant-goût: il m’a menée de Cochin aux backwaters d’Alleppey puis aux champs de thé et montagnes de Munnar. Superbe et facile!

N’hésitez pas à partager vos impressions sur l’Inde en commentaire, je suis très curieuse de vous lire! 

Newsletter

22 Commentaires

  1. Fred

    Bonjour,
    Effectivement j’ai eu le même ressenti s’en aller en Inde du Nord mais beaucoup de voyageurs m’ont dit que c’était incomparable.
    Je suis allé deux fois en Inde du sud je conseille également de faire le Tamil Nadu. Faire la côte de Madras à Pondichéry en faisant une halte à mamalipuram village de pêcheurs et de tailleur de pierres et les temples bien-sûr.

    Réponse
    • Laurène

      Merci! J’aimerais beaucoup découvrir le Tamil Nadu aussi en effet, j’espère à l’occasion d’un prochain voyage en Inde! 🙂

      Réponse
  2. Margo Botta

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour vos articles et votre vision de voyageuse. Tout est clair et très instructif.
    J’ai décidé de partir 2 mois (février/Avril) seule sac à dos dans le Kerala et vos adresses, commentaires et suggestions sont très importants, car je me sens plus en résonance qu’avec le guide du Routard !
    De Paris, j’atterrirai à Bombay où je séjournerai quelques jours (mais je ne sais pas trop où pour le moment. Si vous avez un précieux tuyau ?)
    Puis Kochi en train car je suppose que cette expérience vaut le détour. Je réserverai un des logements que vous avez appréciés. Et j’irai boire un verre à votre santé !
    J’ai prévu un séjour dans l’Ashram d’Amitapuri et pour le reste, je fais confiance dans ma bonne étoile et dans toutes les rencontres que le destin mettra sur ma route.
    Bien cordialement.

    Réponse
    • Laurène

      Bonjour,

      Merci beaucoup, je suis vraiment contente si mes articles vous aident!! 🙂 Je ne connais pas du tout Bombay donc ne peux pas vous aider là-dessus. Pour Kochi, super pour les hébergements (et merci pour le verre! 😉 )

      Je suis sûre qu’en effet vous passerez un excellent séjour. Le Kerala est vraiment un endroit très agréable! Profitez bien de votre voyage 🙂

      Laurène

      Réponse
  3. Nathalie

    Bonjour Laurene
    Tout d’abord MERCI pour vos partages sur l’Inde du Sud qui m’ont permis de me faire une idée du pays. Je ne vous cache pas, même si je m’y préparée, une petite appréhension à la découverte de l’Inde, pays tellement lointain de notre culture occidentale.
    Nous partons mi février prochain. J’ai hâte d’y être bien sur.
    Que pouvez vous me dire sur l’attitude à adopter envers les enfants et les aides à apporter dans leur quotidien ?
    Par ailleurs avez vous expérimenté le fait de se faire faire des vêtements sur mesures ? Et comment cela se passe exactement
    Peut on rapporter de France quelques médicaments lambda comme le foliotante par exemple ?
    Avez vous eu besoin de faire des vaccins particuliers ?
    Merci de vos éclaircissements Laurene
    Belle journee

    Réponse
    • Laurène

      Bonjour,

      Avec plaisir! Ne vous en faites pas, c’est normale d’avoir une appréhension et ce n’est pas grave!

      Pour les enfants, je ne sais pas trop…En Inde du sud, nous n’étions jamais sollicités donc rien à signaler, mais en Inde du nord au contraire nous nous retrouvions parfois avec des hordes d’enfants derrière nous. Difficile de vraiment savoir quoi faire dans ces cas là (donner quelque chose, sympa à court terme au risque de les réduire à continuer à mendier car leurs parents les enverront le faire si cela fonctionne… ou ne rien donner, mais avoir l’impression que l’on est horrible sur le coup). C’est cette 2e option que je choisis car je ne pense pas leur rendre service en leur donnant quelque chose, sauf évidemment si ce sont des choses comme des stylos, cahiers, etc. Mais je crois que c’est à chacun de se faire une opinion sur le sujet.

      Pour les vêtements sur mesure, je n’ai pas testé en Inde mais j’avais testé en Chine. C’est assez simple, vous choisissez un tissu qui vous plaît ou un modèle qui vous plaît ou apportez directement si vous le souhaitez un vêtement que vous aimeriez voir reproduire dans le tissu de votre choix. Les mesures sont prises puis vous revenez le cherche et des ajustements sont faits si nécessaires.

      On peut rapporter de France tous les médicaments que l’on veut (pas de drogue hein bien sûr!). Vous trouverez ma pharmacie de base dans cet article (mais n’hésitez pas à y ajouter des éléments, le mieux est de demander à votre médecin): https://www.carnetdescapades.com/asie/inde/itineraire-3-semaines-inde-preparation.html

      Pour les vaccins, allez voir le site de l’institut Pasteur: https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/preparer-son-voyage/inde

      Bon voyage! 🙂

      Réponse
  4. Lili

    Bonjour,

    Votre article était très intéressant, j’ai eu l’impression de m’y retrouver dans certains de vos mots. J’ai toujours eu un peu de mal à mettre des mots sur notre voyage en Inde du Nord en 2012. Voyage époustouflant mais tout de même éprouvant…

    Mon ami souhaiterait retourner en Inde mais cette fois-ci dans le Sud. J’avoue avoir quelques réticences mais en lisant votre article, je pense vouloir y aller, être enfin prête.

    Merci pour votre article.

    Réponse
    • Laurène

      Bonjour, avec plaisir, je suis contente si cela vous aide! Vous verrez, le sud est très différent. Profitez bien de votre voyage!

      Réponse
  5. Christine NETTER

    Bonjour Laurène
    Je vous remercie pour vos carnets de voyage , très intéressants et plein de bons conseils.
    Nous avons un projet de voyage en août prochain de 3 semaines en Inde du sud ( Delhi et Kerala), mais est ce une bonne période par rapport aux moissons? Merci pour votre retour bonne journée
    Christine

    Réponse
    • Laurène

      Bonjour Christine, ce n’est pas la bonne période pour voyager en Inde du Sud, vous risquez d’être en pleine mousson au Kerala :-/

      Réponse
  6. Valembois

    Hello
    Et en Inde du Nord , c’est faisable en Aout?
    Nous avons 3 semaines à partager avec nos 2 ados 15 et 17 ans…
    Qu’en pensez-vous?

    Cordialement

    Réponse
    • Laurène

      Hello, oui en août c’est faisable!

      Réponse
  7. Bellaize

    Bonjour,

    L’inde est un pays vraiment à part : il est très difficile de faire partager ce que l’on y a vécu. Ayant fait de nombreux séjours en Inde depuis la fin des années 80, je suis toujours amoureux de ce pays et j’invite toujours les voyageurs motivés à le visiter !
    Si vous avez un intérêt pour l’art statuaire indien, visitez mon blog : https://www.ganeshartindia.com/fr/blog.php
    Bien à vous

    Réponse
    • Laurène

      C’est vrai que c’est à part! 🙂 Bonne continuation!

      Réponse
  8. AGNes

    Mon fils est à kozihikode en Inde ennuyé à cause du coronavirus avec son amie ils ne savent pas ou aller dans quelle autre région où ils seront mieux accueillis. Personne ne veut les accepter pour dormir ou en se cachant

    Réponse
    • Laurène

      Malheureusement je ne peux pas vous aider, je ne sais pas du tout… Bon courage à lui :-/

      Réponse
  9. Jerry Swift

    Il y a aussi une autre Inde qui a été celle que j’ai préféré : le Ladakh. Je m’y suis rendu pour observer la mythique panthère des neiges. Je l’ai vu 10 fois lors de mon dernier séjour, sans compter les loups, lynx, renards, urials, ibex, bharals et autres oiseaux.
    Je vous conseille vivement l’agence par laquelle je suis passée : http://www.exoticladakh.com
    Elle se situe dans la ville de Leh, au Ladakh. Le gérant parle français et anglais. Il est super.
    J’y suis allé en hiver et il y avait très peu de monde. Le bonheur !
    Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à visiter mon site perso !
    Ciao !

    Réponse
    • Laurène

      je suis aussi allée au Ladakh, j’ai adoré en effet! Cela devait être très sympa d’y aller en hiver, je rêverais d’y retourner! 🙂

      Réponse
  10. fabien duhaut

    Bonjour Laurène
    J’ai beaucoup aimé vos articles et vos conseils.
    Je vous recommande de faire une halte à Pondichéry un ancien comptoir français où il fait bon vivre. C’est une ville très colorée ou le temps semble s’être arrêté, idéale pour se ressourcer quelques jours. Cote visite l’Ashram de Sri Aurobindo, la fameuse Rock Beach, les plages Serenity et Paradise, et bien sur Auroville à quelques kilomètres.
    Nous avons séjourné à la Villa Meena en plein cœur de la ville blanche avec un accueil en français http://www.villameena.com
    Au top !

    Réponse
    • Laurène

      Bonjour Fabien, en effet j’aimerais bien découvrir également ce coin. Une prochaine fois j’espère 🙂

      Réponse
  11. Julie

    En ce moment, j’ai comme un manque d’Inde d’où ma visite sur ton article qui est très bien fait par ailleurs!
    Perso, je préfère le sud au nord, comme tu le dis, on peut baisser plus facilement la garde et les gens sont plus amicaux. Même si on a de belles relations dans le nord, elles sont différentes de nos potes dans le sud. Et comme Fabien le conseille, Pondicherry reste l’une des villes que je préfère. Une autre facette encore de l’Inde. Bref, merci pour ce petit voyage virtuel en attendant de pouvoir à nouveau y retourner.

    Réponse
    • Laurène

      Avec plaisir, ravie si cela t’a donné un petit morceau d’Inde en attendant 😉 J’espère aller un jour voir Pondicherry en effet!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.