Notation : 3 votes, average: 5,00 out of 53 votes, average: 5,00 out of 53 votes, average: 5,00 out of 53 votes, average: 5,00 out of 53 votes, average: 5,00 out of 5. Nombre de votes : 3.
Cet article vous-a-t-il plu ? 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Loading...

Dambulla – Temple d’or, marché aux légumes et bonnes adresses

18 Août 2018 | Sri Lanka | 0 commentaires

Dambulla est une ville située au coeur du Triangle culturel du Sri Lanka, qui est formé par trois sites d’une grande importance culturelle: Anuradhapura, Polonnaruwa et Kandy. A l’intérieur de ce triangle se trouvent d’autres sites majeurs, dont Dambulla fait partie du fait de son Temple d’Or (Golden Temple), classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Une visite de Dambulla constitue donc l’un des incontournables d’un voyage au Sri Lanka, même si l’on ne reste pas forcément très longtemps dans la ville elle-même. Elle n’a pas d’autre intérêt majeur que ce temple ainsi que son marché de légumes, le plus grand du Sri Lanka (je vous en reparle dans l’article!).

On peut consacrer une bonne demi-journée à la visite de Dambulla, mais il peut aussi être intéressant de se servir de Dambulla comme point de chute pour plusieurs jours. Il est par exemple aisé d’aller au Rocher du Lion de Sigiriya, de faire un safari pour aller voir des éléphants ou même de visiter Polonnaruwa au départ de Dambulla. C’est facile et cela permet de ne pas changer d’hôtel tous les soirs, ce qui est moins fatiguant!

Visite du Temple d’or et des grottes sacrées (Dambulla Golden Temple ou Rock temple)

J’ai mis un peu de temps à comprendre combien il y avait de temples à visiter à Dambulla: pour le Golden Temple, c’est un peu du deux en un. Il y a tout d’abord un temple comportant une immense statue dorée de Bouddha (30 mètres de haut!): c’est d’ailleurs la plus grande statue au Monde de Bouddha dans cette position. Celui-ci est en accès libre, il n’y a rien de spécial à voir si ce n’est la statue et, si la visite vous tente, un musée consacré au Bouddhisme (je ne l’ai pas visité).

Juste sur le côté de ce temple, il faut ensuite monter de nombreuses marches pour accéder aux fameuses grottes du Temple d’Or: c’est le Rock Temple ou Golden Temple, classé à l’UNESCO. Les grottes sacrées de Dambulla sont touristiques (comme en général les sites Unesco), mais quelle claque! Ne vous dites pas « oh, un énième temple à visiter, je ne suis pas sûr que cela vaille le coup »! Honnêtement, c’est l’un des plus beaux que j’ai vus!

Il s’agit d’un temple troglodyte comportant cinq grottes (ou caves, je ne sais pas comment les décrire au mieux), toutes dotées de magnifiques peintures bouddhiques à même la roche (sur une une surface de 2 100m2!) ainsi qu’un nombre impressionnant de statues (il y en a 157 au total!).

J’ai vraiment été impressionnée en entrant dans la seconde cave (Maharaja Lena, ou grotte du Grand Roi), le chef d’oeuvre du Golden Temple de Dambulla. Entre les peintures bouddhiques sur la roche, si bien faites qu’elles semblent être un grand tissu drapant la grotte, et l’alignement des statues de Bouddha, c’est vraiment magnifique! La lumière en clair-obscur des caves donne en plus une atmosphère particulière au lieu.

Les autres caves sont aussi vraiment belles et j’ai pris plaisir à les visiter. Il y avait du monde au mois d’août mais rien de bien méchant, il fallait juste patienter pour les plus petites des caves mais on ne se marchait pas dessus du tout dans les autres.

Visite du plus grand marché de légumes du Sri Lanka

J’adore les marchés, et particulièrement en Asie: il y a toujours des tonnes de choses à regarder, plein de légumes que je ne connais pas (même si je progresse au fur et à mesure!, une animation incroyable… Cela vit et le spectacle est génial à observer. J’ai parcouru plusieurs marchés lors de mes voyages au Sri Lanka et ai fini par apprendre que le plus grand marché de légumes du Sri Lanka se trouve à Dambulla.

Le marché aux légumes de Dambulla (Dambulla Dedicated Economic Center) n’est pas un marché ordinaire puisqu’il est dédié à la vente en gros, réservé aux professionnels. Pour faire une comparaison française, c’est le Rungis du Sri Lanka! Lorsque vous vous promenez sur un marché sri lankais, il y a de grandes chances que les légumes que vous avez devant vous proviennent en partie de la production locale et en partie du reste du pays (oui, tout ne pousse pas pareil partout, les climats et les sols sont très différents sur l’île). Dans ce dernier cas, les légumes seront sans doute passés par Dambulla. Amusant, non?

Bonne nouvelle, il est possible d’aller librement s’y balader. C’est très sympa à faire, à condition d’avoir en tête que les gens qui sont là sont en plein travail et que certains d’entre eux ont des charges très lourdes sur le dos: il faut faire bien attention à se faire tout petit et à ne pas gêner! En cherchant un peu, on arrive à trouver quelques petits coins où s’installer pour regarder cet impressionnant ballet sans déranger. Les gens sont même accueillants, amusés sans doute que le marché puisse nous intéresser. Des sourires s’échangent, nous faisant comprendre que nous sommes les bienvenus!

Il faut imaginer plusieurs grands halls à la suite, une file de camions continue, des tonnes de fruits et légumes divers et variés, des hommes chargeant et déchargeant d’immenses sacs ou caisses, d’autres en pleine négociation… Pas de doute, c’est toute une ambiance! Personnellement, j’ai adoré!

Bonnes adresses à Dambulla

Où manger à Dambulla? Restaurant True Sri Lankan Taste

Le True Sri Lankan Taste est un restaurant végétarien de plein air créé à l’initiative du Ministère de l’Agriculture, que l’on trouve dans plusieurs villes du Sri Lanka. J’avais déjà eu la chance de tester à Jaffna (il est là-bas sous le nom de Ammachi Food Center, mais c’est bien la même chose: même les tenues des cuisinières sont les mêmes) et avais adoré. Il s’agit de plusieurs petits stands tous tenus par des femmes cuisinant sur place différentes spécialités sri-lankaise. On commande ce qui nous tente et on paie à chacune. Les prix sont mini mais la qualité est bien là! Quelques tables et chaises sont installées pour permettre aux clients de déguster leur repas.

À Dambulla, j’ai vu deux restaurants True Sri Lankan Taste: l’un au pied du Temple d’Or (à droite lorsque vous êtes face à la grande statue dorée) et l’un un peu plus loin, sur la route de Habarana. Celui-ci est un peu plus sympa à mon avis car il y a un grand jardin, plutôt agréable même si c’est en bordure de route. Une expérience culinaire super authentique, qui permet de goûter plein de petites choses différentes et qui aide ces femmes, qui perçoivent directement les revenus.

Où dormir à Dambulla? Deux idées d’hôtels

J’ai testé deux hôtels plutôt haut de gamme, dont je vous parle ci-dessous, mais si vous cherchez dans d’autres gammes de prix vous pouvez regarder ici, il y a pas mal d’adresses. D’une manière générale, sachez tout de même que le prix de l’hôtellerie au Sri Lanka est cher comparé au niveau de vie et qu’il vaut mieux réserver en avance si vous êtes un peu exigeant: il n’y a pas une offre énorme et les meilleurs logements partent vite en pleine saison!

Amaya Lake Hotel

L’Amaya Lake Hotel est un hôtel quatre étoiles situé à Kandalama, entre Dambulla et Sigiriya. C’est un très bel endroit: les chambres sont situées dans des petits bungalows répartis dans un immense jardin et la piscine est superbe.

Les chambres sont relativement simples mais grandes et confortables. Le petit déjeuner et le dîner sont servis sous forme d’un buffet bon et copieux, où l’on trouve de bonnes spécialités sri lankaises. Seul défaut à mon goût: c’est vraiment grand donc il y a beaucoup de monde.

Envie de réserver à l'Amaya Lake Hotel?

Jetwing Lake

Attention, coup de coeur! Le Jetwing Lake, situé au sud de Dambulla, est probablement l’un des hôtels que j’ai préférés au Sri Lanka. Bien sûr, c’est un hôtel de luxe (il s’agit d’un cinq étoiles), mais ce n’est pas que ça. J’aime bien le groupe Jetwing: il s’agit du plus gros groupe hôtelier sri lankais, réputé pour ses engagements en matière de développement durable. Cela mérite d’être souligné, ils font vraiment beaucoup de choses! Petit exemple parmi d’autres, les shampooings et autres gels douche sont fournis dans des contenants qui sont rechargés et non jetés.

Les hôtels Jetwing ont tous leur personnalité, et le Jetwing Lake est particulièrement réussi. C’est un bâtiment assez massif (on pourrait lui reprocher d’être un peu froid), mais il est entouré de nature, situé au bord d’un lac et posséde une piscine paradisiaque. On a envie de rester y paresser un peu, d’autant que les chambres sont extrêmement confortables et bénéficient d’une belle vue. Le petit déjeuner et le dîner, sous forme de buffet, sont très bons également, mettant en valeur la gastronomie sri lankaise.

Envie de réserver au Jetwing Lake?

Trajets en bus depuis/vers Dambulla

Je vous indique les trajets depuis les villes relativement proches où vous aurez sans doute envie d’aller pour faire des visites: Sigiriya et Polonnaruwa, qui sont au nord-est de Dambulla, et Kandy au sud. J’ai pour ma part circulé en bus entre ces trois villes: c’était facile, économique (les billets sont très peu chers) et je ne prenais même pas la peine de me renseigner sur les horaires, ils passent super régulièrement.

Il suffit d’aller à l’arrêt de bus et de ne pas hésiter à demander aux gens autour de vous s’il s’agit du bon bus. De toutes façons, même si vous ne posez pas la question, on vous demandera toujours où vous allez pour vous aider. Les Sri Lankais sont super serviables et aident facilement les étrangers! Le ticket s’achète directement dans le bus. Préparez vous juste à sauter dans le bus quand celui-ci arrive, ici on ne perd pas une seconde! 😉

  • Distance Dambulla – Sigiriya: 15km. C’est vraiment proche! Pour rejoindre Sigiriya, on peut soit opter pour un tuk-tuk (environ 20 minutes) soit pour le bus. Dans ce cas, il faut prendre un bus Dambulla – Inamaluwa (bus très réguliers, toutes les 20 minutes environ et environ 10 minutes de trajet) puis un second bus Inamaluwa – Sigiriya. On peut éviter ce second bus en prenant un tuk-tuk pour cette partie du trajet, ce que j’ai fait: il n’y a que 10 minutes de tuk-tuk, cela vaut le coup! Des tuk-tuk vous attendront à Inamaluwa donc vous en trouverez un facilement.
  • Distance Dambulla – Polonnaruwa: 70km. Les bus Dambulla – Polonnaruwa sont très réguliers, toutes les 20/30 minutes environ en journée. Il faut compter environ 1h15/1h45 de trajet (oui cela varie pas mal, comme toujours au Sri Lanka d’ailleurs).
  • Distance Dambulla – Kandy 85km. Les bus Dambulla – Kandy sont très réguliers, toutes les 20/30 minutes environ en journée. Il faut compter environ 2h/2h30 de trajet (oui cela varie pas mal, comme toujours au Sri Lanka d’ailleurs).

Je suis allée deux fois à Dambulla: j’ai été invitée la première fois par l’Office de Tourisme du Sri Lanka et y suis retournée la deuxième fois par mes propres moyens. Comme toujours, je suis restée libre de mes choix éditoriaux! Pour être claire, personne ne m’a obligé à parler de ce dont je vous parle dans l’article 😉

 

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This