0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 (0 votes, average: 0,00 out of 5, rated)
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Visiter Delhi en 3 jours – Idées de choses à faire et à voir

Mis à jour le 20/06/2019 | City break, Inde | 2 commentaires

Nous avons passé 3 jours à visiter Delhi: une journée en arrivant en Inde, puis une journée entre notre trek au Ladakh et la visite de Varanasi et enfin une dernière journée après la visite d’Udaipur, avant de repartir en France. Cet article regroupe les visites faites dans Delhi au cours de ces trois jours. vous devriez y trouver quoi faire et voir à Delhi…

Jour 1 – Premiers pas dans Delhi

Nous arrivons vers 5h du matin (heure locale) dans un aéroport où, je n’exagère pas, des odeurs de curry se font rapidement sentir. Nous avons réservé un taxi par l’intermédiaire de notre hôtel (750 roupies: environ 10€), et notre chauffeur nous attend donc. Plutôt confortable! Nous sommes tout de suite saisis par la chaleur humide qui règne ici: pourtant il n’est que 6h du matin, il est donc censé faire « frais »…Petit exercice pour vous mettre en jambe: cherchez Charlie sur la photo!

pahar-ganj

La route jusqu’à notre hôtel prend environ 1/2h, et nous plonge rapidement dans l’ambiance: les divers véhicules (vélos, rickshaws et voitures) conduisent à coup de klaxon dans ce qui semble une anarchie totale à nos yeux d’Européens…Mais ça passe! Ajoutons au tableau les vaches qui traversent tranquillement la route quand bon leur semblent. Ok, ce n’était donc pas une légende!

DSCN4786

Nous avons réservé à l’Hôtel Hari Piorko, situé sur Main Bazaar dans Pahar Ganj, quartier extrêmement animé et siège de nombreux hôtels peu cher/moyenne gamme. Pahar Ganj est situé au Nord de New-Delhi, et à l’Ouest de Old Delhi. Nous arrivons très tôt, et la chambre n’est donc bien sûr pas encore disponible. Nous décidons donc d’aller nous promener un peu dans le quartier en attendant. Il est impressionnant de voir l’animation qui règne déjà au petit matin dans les rues.

DSCN4796

Il y a beaucoup de monde, et les gens nous dévisagent tout en vaquant à leurs occupations: ouverture de boutique, vente ambulante de choses diverses et variées, brossage de dents, toilette sommaire dans la rue, fouille des ordures… Les activités sont différentes mais révèlent tout de même une grande pauvreté pour nombre d’entre eux: dormeurs à même le sol, personnes estropiées, enfant pieds nus dans les rues jonchées de détritus…Nous ne regrettons d’ailleurs pas d’avoir pris des chaussures fermées vu l’état des rues. Il serait en même temps très réducteur de réduire notre impression de ce matin à la pauvreté: il règne paradoxalement dans ces dédales de ruelles une vie intense, brûlante…Un mélange somme toute assez déconcertant.

pahar-ganj2

De nombreux Indiens nous abordent et font mine de vouloir faire connaisance, espérant nous diriger vers un « tourist information office », qui sont en réalité des agences permettant de réserver des billets, circuits,…Sur lesquels ils pourraient au passage toucher une commission. Nous déclinons à chaque fois poliment leur offre, arguant du fait que nous avons déjà tout réservé (ce qui au demeurant est vrai). Le côté agréable est qu’ils ne sont pas trop insistants une fois qu’ils ont compris que nous n’étions vraiment pas intéressés…Conseil: dire qu’on va dans le Ladakh en avion le lendemain coupe assez court la conversation!

Vers 8h, retour à l’hôtel Hari Piorko pour le petit déjeuner. Je goûte à mon premier Chai (pas encore conquise mais je m’y ferai) en dégustant un Puri Bhaji (pain gonflé et frit, accompagné d’une sorte de petit curry de pomme de terre: idéal pour bien commencer la journée…!). En fait j’ai commandé au hasard mais cela s’est avéré être vraiment bon. Le fond de musique Bollywood accompagnant le repas a également aidé à se mettre dans l’ambiance!

DSCN4792

Nous récupérons ensuite notre chambre, qui s’avère agréable: pas de fenêtre mais un aquarium pour compenser (!), une salle de bain avec de l’eau tiède en permanence (on n’a pas besoin de plus chaud vu la température ambiante), la clim, un lit confortable…Que demander de plus?

DSCN4793

Après 4h de sommeil, nous voici à nouveau d’attaque. Nous décidons d’aller au Fort Rouge de Delhi. Nous commençons le trajet à pied, dans une ambiance encore plus animée que le matin: toutes les boutiques sont désormais ouvertes, et les rickshaw (auto et vélo) se croisent avec ardeur dans les rues étroites! Un joyeux mélange d’odeurs de curry, fritures, grillades, pots d’échappements, encens, charbon envahit l’espace, dans une atmosphère déjà saturée pour tous les sens! Tout un spectacle…

rues-delhi

Nous croisons des jeunes jouant au cricket, sport local très populaire. Il y a d’ailleurs quelques spectateurs…

mur-delhi

Ils sont assez contents que l’on reste les regarder, je crois, et posent même pour la photo!

cricket-delhi

Nous croisons également un cheval, animal assez richement paré qui détonne dans le paysage…

DSCN4801

Après une bonne marche, nous nous rendons compte que nous n’avons que très peu avancé…Les distances sont énormes à Delhi! Nous prenons donc un auto-rickshaw, qui si l’on n’est pas cardiaque est un moyen sympathique de se déplacer: peu cher (à condition de bien négocier!), se faufile partout, et permet de voir du pays par la même occasion.

Visite du Fort Rouge de Delhi (Red Fort)

Le Fort Rouge (Red Fort), situé dans le très animé Old Delhi, contraste avec le reste de la ville: c’est un endroit très calme, où les gens se promènent tranquillement et discutent sur les pelouses.

fort-rouge-delhi

Outre la grande forteresse en pierre rouge, on y trouve de grands édifices blancs assez dépouillés mais dont la richesse des décors permet d’imaginer ce que cela devait donner…Nous profitons de cette atmosphère apaisante, où les gens nous sourient assez spontanément. Certains nous demandent même l’autorisation de prendre des photos de nous: les blonds en Inde, ce n’est pas si courant!

jardins-fort-rouge-delhi

Visite de la Grande Mosquée de Delhi (Jama Masjid)

Nous nous rendons ensuite à Jama Masjid, traversant au passage Chandni Chowk, un immense bazar où l’on peut trouver absolument de tout. Jama Masjid est la plus grande mosquée d’Inde: elle peut accueillir jusqu’à 25 000 personnes! Après m’être couverte d’un habit rose charmant et avoir mis mon foulard sur ma tête, je peux entrer.

grande-mosquee-delhi

La cour intérieur est impressionnante: très grande, il y règne une atmosphère incroyable…Des familles assises sur des tissus, des enfants qui jouent, des gens faisant leurs ablutions dans le grand bassin situé au centre de la cour, le tout en version multicolore…

jama-masjid-delhi

L’ambiance est là encore sympathique: nous sommes peu d’Occidentaux, et constituons donc une grande attraction: les familles veulent prendre des photos avec nous, que je prenne leur enfant dans les bras, qu’on leur serre la main,…Je ne sais pas combien de mains j’ai serrées dans la journées, mais je me suis cru soudainement célèbre. Cherchez l’intrus sur la photo!

famille-jama-masjid-delhi

Cela dit, c’est extrêmement chaleureux: tout le monde est souriant et nous leur faisons apparemment plaisir en acceptant leur demande, ce qui nous rend bien sûr contents à notre tour…Et ils ne nous demandent rien de plus. On en ressort avec une pêche incroyable!

filles-jasma-masjid-delhi

Nous nous installons ensuite sur les marches situées à l’extérieur de Jama Masjid afin d’admirer le coucher de soleil et d’entendre l’appel du muezzin: un moment magique…

grande-mosquee-delhi-nuit

Nous allons ensuite dîner au restaurant Karim’s, conseillé dans nos guides. En effet, on y mange bien! Du Butter Chicken pour Olivier, un plat de Paneer (fromage frais)/légumes pour moi. Bien épicé et très bon! Nous avons d’ailleurs de la chance d’avoir de la place, c’est bondé!

Restaurant-karims-delhi

En sortant, l’ambiance qui règne dans Old Delhi est saisissante: c’est tout juste si on peut mettre un pied devant l’autre! Les boutiques sont toutes ouvertes, les embouteillages nombreux…Il règne un désordre assez incomparable pour un Européen…C’est d’ailleurs un des éléments marquants de cette journée: un désordre incroyable, qui peut être un peu déconcertant mais aussi, je ne sais pas pourquoi, plutôt enivrant!

old-delhi

Deuxième jour de visite de Delhi

Connaught Place

Nous nous dirigeons vers Connaught Place, située dans New Delhi. Changement d’ambiance: des bâtiments témoignant de l’époque coloniale et de grandes enseignes occidentales…

connaught-place-delhi

Nous nous promenons ensuite dans un bazar situé non loin: apparemment la mode est aux jeans en Inde, je n’ai jamais vu autant de stands leur étant consacrés!

bazar-delhi

Visite d’Humayun’s Tomb

Nous nous éloignons du tumulte étouffant de la ville en nous rendant à Humayun’s Tomb, impressionnant sanctuaire érigé sur ordre de la veuve de l’empereur moghol du même nom. Il est situé au milieu d’un agréable parc dont la fraîcheur est particulièrement agréable au vu de la chaleur qui règne à Delhi.

humayun's tomb-delhi

Déjeuner à Khan Market

Pour le déjeuner, direction Khan Market, toujours dans New Delhi, aux nombreux restaurants et boutiques plutôt haut de gamme. Pour changer un peu, nous nous rendons chez Mamagoto, restaurant asiatique qui se veut un peu branché. Nous découvrons ici un nouvel aspect de Delhi: sa population aisée, bien loin de Old Delhi et des gens dormant dans la rue. La clientèle est composée de femmes mûres vêtues d’élégants saris, de jeunes filles « fashion » habillées à l’occidentale, de groupes de copains venus deviser gaiement ou encore d’hommes d’affaires discutant business…Elément notables, certaines tables parlent exclusivement anglais alors même qu’ils sont tous Indiens. Un moment intéresssant, en plus d’un excellent repas! Voici Khan Market.

khan market-delhi

Visite du quartier de Nizam-ud-Din

Nous nous rendons ensuite à Nizam-ud-Din, quartier musulman situé au Sud de New Delhi. Nous changeons à nouveau d’ambiance en retournant vers une atmosphère populaire de ruelles remplies de petites échoppes diverses, et de gens nous regardant avec curiosité. Entre la foule, les odeurs variées (hum, la viande donnant directement sur la rue…), les animaux (chèvres, chiens et rats…) et les nombreuses personnes nous hélant, nos sens sont sollicités…Peut être même un peu trop: en plus de la chaleur moite de la ville, cela devient rapidement oppressant, même si cette visite valait le coup! Vous noterez les chèvres sur le toit sur la photo…

nizam ud din-delhi

Pour la petite histoire, le chauffeur de rickshaw qui nous a conduit dans ce quartier était fort sympathique (il a coiffé au poteau d’autres chauffeurs en acceptant directement notre prix alors que ceux-ci essayaient de nous vendre une course plus de 3 fois le prix réel!) mais un peu allumé: il a pseudo-philosophé tout le trajet, tellement convaincu par ce qu’il disait qu’il en oubliait parfois de tenir le guidon… Rassurant, surtout vu la circulation de Delhi! A la fin il nous a montré la Sainte Vierge en fond d’écran sur son téléphone portable: « attention regardez le Christ va apparaître…Et hop! » (Le Christ crucifié était son écran de veille).

Remarquez que cette rencontre est notable, dans la mesure où seule environ 2% de la population indienne est chrétienne, et que 90% d’entre eux habitent au Sud du pays…Sinon nous avons aussi fait une découverte intéressante en l’accompagnant à la station service (!): les rickshaws roulent au gaz naturel! Chouette, non?

rickshaw

Troisième jour à Delhi

Pour nous déplacer, nous décidons de tester le métro de Delhi (jusqu’à présent nous avions toujours pris des rickshaws). C’est une agréable surprise: très moderne, propre (davantage que le métro parisien!), climatisé, facile d’utilisation et peu cher! Seule chose à comprendre: pour acheter son billet (qui est en fait un jeton), il faut regarder sur la carte de chaque station sa station de destination, à laquelle est associée un prix de jeton. Une fois ceci fait, il faut aller acheter son jeton en payant le montant correspondant. Je crois qu’il est aussi possible d’avoir des cartes, si l’on veut beaucoup se déplacer. A titre d’exemple, j’ai payé 19 roupies pour aller de Pahar Ganj à Qutb Minar, situé très au Sud de Delhi (et rappelez vous, les distances sont énormissimes!).

metro-delhi

Visite de Qutb Minar

Qutb Minar est un complexe comprenant un minaret et les ruines d’une mosquée, qui furent construits au 12e siècle! Il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Le minaret servait aussi de « tour de victoire ». Celui-ci est très impressionnant: 72m de haut, diverses frises sculptées dans la pierre et toujours en bon état. L’ensemble est situé dans un parc dans lequel il est agréable de se promener.

qutb-minar

Déjeuner à Khan Market

Nous allons ensuite déjeuner à Khan Market, où nous nous étions déjà rendus. Nous testons l’Amici Café, qui sert d’excellent burgers revisités à l’indienne. Le Tofu Burger est une merveille! Les clients sont des Indiens aisés: comme nous l’avions déjà noté, ce quartier semble assez branché.

amici-cafe-khan-market

India Gate

Ensuite, nous nous rendons à l’India Gate, arc de triomphe situé au bout du Raj Path. De l’autre côté de ce dernier se trouvent les institutions: palais du président et parlement. Il règne à l’India Gate une ambiance effervescente: multiples vendeurs ambulants, familles, touristes indiens se prenant en photo,…

india-gate-delhi

Non loin, il est possible de faire du pédalo sur un bassin. Malgré la petite taille du bassin, cela semble plaire!

india-gate-bassins

Dans le bassin d’en face, c’est atelier piscine. Les enfants se baignent avec joie, la plupart en caleçons, mais certains tout nus et d’autres tout habillés!

india-gate-baignade

Mon assureur: Chapka

 

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This