Combien de kilomètres par jour en randonnée à vélo?

velo-long-elbe

Combien de kilomètres par jour faut-il prévoir lors d'un voyage à vélo? Difficile évidemment de répondre de manière universelle à cette question tant il y a de critères à prendre en compte. En général, un cyclotouriste parcourt environ 50 à 80 km par jour mais ce n'est qu'une moyenne. Je vous donne dans cet article les éléments pour vous aider à déterminer le nombre idéal pour vous!

Laurène Philippot
Laurène
Laurène est la créatrice du blog, où elle partage ses découvertes depuis 2011. City break, voyages à vélo, randonnées... Elle a toujours de nouvelles idées d'escapades!

Kilométrage journalier moyen en cyclotourisme

Déterminer les km/jour de son voyage est une étape incontournable de la préparation d’une randonnée à vélo. Voici des recommandations générales pour vous aider à y voir clair sur les kilomètres par jour à vélo, mais rappelez-vous qu’il faut pondérer ces nombres en fonction de tous les facteurs cités ci-dessous:

  • Si vous êtes débutant et pas forcément très sportif, il est préférable de commencer par de courtes distances: démarrez avec des randonnées à vélo de 20 à 30 km par jour et augmentez progressivement la distance en fonction de votre niveau de confort.
  • Si vous êtes débutant en bonne forme physique, vous pouvez viser entre 50 et 60km par jour.
  • Si vous êtes habitué à faire régulièrement du vélo, vous pouvez viser entre 60 et 80 kilomètres par jour.
  • Si vous êtes un cycliste expérimenté, vous pouvez viser entre 80 et 100km par jour… Ou plus!

Si vous avez un VAE (vélo à assistance électrique), vous pouvez en gros décaler d’un cran toutes ces recommandations: un débutant non sportif pourra en général aisément parcourir 50/60km, par exemple… Ne vous emballez pas trop non plus si vous n’avez pas l’habitude de passer du temps sur votre vélo, le mal de fesses pourrait vous guetter 😉

laurene-philippot-velo
velo-route-unesco-arbres

Facteurs à prendre en compte

Les facteurs les plus importants à prendre en compte pour déterminer votre nombre de kilomètres par jour sont :

  • les participants à la randonnée à vélo
  • votre niveau de forme physique
  • le dénivelé
  • le type de terrain (route, gravier, terre, boue…)
  • le vent
  • la chaleur
  • le type de vélo (vélo trekking, vélo de route, gravel)
  • le poids de votre équipement (double sacoche latérale ou sacoches type bikepacking)
  • vos objectifs de voyage

Participants au voyage à vélo

On n’organisera bien sûr pas du tout de la même manière un voyage à vélo en famille, en solo/à deux ou en groupe! Si vous voyagez avec des enfants, faites bien attention à prévoir des étapes correspondant à leurs habitudes et capacités, afin de ne pas les écoeurer. Si vous voyagez en groupe, prenez en compte les temps de latence inhérents aux groupes: un kilométrage adapté permettra de ne pas être tout le temps en stress sur le timing.

Niveau de forme physique et habitude du vélo

Votre niveau de forme physique est l’un des éléments déterminants, qu’il faut prendre en compte conjointement avec l’habitude de faire du vélo. Oui, car en plus de votre niveau d’entraînement général, un autre paramètre pourrait venir vous gâcher la vie… Le fameux “mal aux fesses” touche aussi les sportifs qui sont en très bonne forme mais n’ont pas l’habitude de passer du temps sur un vélo!

Dénivelé

Voilà une erreur de débutant classique: prévoir un nombre de kilomètres par jour sans regarder le dénivelé… Sauf que cela change tout en réalité! Les trajets plats permettent de couvrir plus de kilomètres avec moins d’effort que les parcours vallonnés voire montagneux. Renseignez-vous bien sur le parcours que vous envisagez et ajustez votre nombre de kilomètres journaliers en fonction du dénivelé prévu : moins de kilomètres dans les montagnes, plus sur les itinéraires plats!

Type de terrain

Le type de terrain sur votre parcours joue également un rôle crucial. Si vous roulez sur une piste cyclable bien lisse ou sur un chemin de terre qui sera potentiellement boueux en cas de pluie, l’effort ne sera pas le même du tout et il faudra donc ajuster le nombre de kilomètres en fonction.

J’ai des amis qui sont un jours partis faire le Canal du Midi à vélo sans se renseigner, imaginant un terrain roulant et se retrouvant face au chemin de halage et ses racines… Les étapes qu’ils avaient planifiées leur ont soudain semblé bien longues, alors même qu’ils sont habitués à rouler!

Vent

Cela peut paraître bête mais le vent est un facteur essentiel à prendre en compte! Vous allez me dire qu’on ne peut pas le prévoir mais en fait cela dépend des cas! Il y a des coins où le vent souffle toujours plus ou moins dans le même sens, il vaut mieux se renseigner au prélabale sur l’itinéraire envisagé. Je l’ai appris à mes dépends sur l’Elbe à vélo, que j’aurais clairement du faire dans l’autre sens. Se gâcher la vie sur 1 200km, c’est un peu bête 😉

Chaleur

Dans les conditions météo, la chaleur est également un facteur à ne pas négliger. La sensibilité à la chaleur dépend des personnes, il vaut mieux apprendre à se connaître, mais dans tous les cas il est plus malin d’adapter sa rando vélo en fonction. On peut par exemple partir très tôt le matin pour échapper aux heures les plus chaudes de la journée, ou carrément choisir de partir en voyage à une saison moins chaude.

Équipement: vélo et sacoches

Le type de vélo (VTC, Gravel, VTT, vélo de route, vélo électrique…) et le poids de votre équipement ont un impact sur la distance que vous pouvez confortablement parcourir. Un vélo de randonnée chargé avec des sacoches sera plus lourd et donc nettement plus lent qu’un vélo léger de course. Prenez en compte le poids de votre chargement et n’hésitez pas à faire des tests avec votre vélo chargé autour de chez vous avant votre voyage à vélo pour mieux vous en rendre compte: vous verrez que l’on sent chaque kilo en plus!

Objectif de votre randonnée à vélo

Voilà un point essentiel aussi: demandez-vous quel est votre objectif pour cette randonnée. Est-ce de parcourir le plus de kilomètres possible en peu de temps, dans une optique de voyage plutôt sportif, ou plutôt de prendre votre temps pour apprécier les paysages et faire des arrêts pour visiter des lieux en cours de route ? Votre objectif influencera le nombre de kilomètres que vous souhaiterez parcourir chaque jour.

laurene-velo-pluie
velo-dolomites
velo-tunnel-ravel

Mon expérience lors de mes voyages à vélo

Lors de mes premiers voyages comme la Route des Vins d’Alsace à vélo, je parcourais une trentaine de kilomètres par jour à vélo et me souviens bien que cela me suffisait largement! Lors de l’Elbe à vélo, quelques années plus tard, je parcourais en moyenne 80km par jour.

Je le répète, c’est à adapter en fonction des critères listés plus haut, mais je trouve en général qu’environ 60km par jour de moyenne (3/4h de vélo en comptant une moyenne de 15km/h, qui est raisonnable avec un vélo de trekking chargé) offre souvent un bon équilibre entre vélo et temps de pause/visites et profiter des lieux traversés et ne pas souffrir de fatigue physique. C’est ce que j’avais fait sur la Vélodyssée et sur Munich-Venise et avais trouvé cela bien confortable.

Si on est dans une optique de cyclotourisme, il vaut mieux à mon sens choisir de réduire un peu l’itinéraire global pour profiter de chaque endroit: dans cyclotourisme, il y a tourisme 😉 Et même s’il est impossible d’essayer de tout faire et voir sur un itinéraire, j’aime profiter des lieux où je fais étape tout simplement en y flânant. Je vois ça comme une bonne première approche des lieux parcourus, qui me donne envie de revenir à certains endroits pour les explorer vraiment… Et me décourage totalement de revenir dans d’autres!

Mais une approche plus sportive est également très bien: c’est l’avantage du vélo, chacun peut adapter sa pratique à son niveau et ses envies, il n’y a pas de bonne ou mauvaise option 🙂 Un seul mot d’ordre: PROFITEZ!

laurene-elbe-velo-fin