82 votes, average: 4,45 out of 582 votes, average: 4,45 out of 582 votes, average: 4,45 out of 582 votes, average: 4,45 out of 582 votes, average: 4,45 out of 5 (82 votes, average: 4,45 out of 5, rated)
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (82 votes, average: 4,45 out of 5)
Loading...

Canal du Midi à vélo en 6 jours – Itinéraire et informations pratiques

Mis à jour le 18/04/2018 | Occitanie | 80 commentaires

Faire le Canal du Midi à vélo. Cela faisait un an que l’idée me trottait dans la tête, suite aux quelques heures de vélo que j’avais pu faire le long du canal lors de mon week-end à Carcassonne. Le paysage m’avait vraiment enchantée, et je n’ai donc pas hésité longtemps lorsque le loueur Génération VTT m’a recontactée pour me proposer de me prêter les vélos pour le faire durant mes vacances d’été avec Olivier. Il faut dire aussi que nous avions fait nos premières vacances à vélo l’année dernière, avec une semaine de vélo aux Lofoten en Norvège, et que nous avions très envie de recommencer.

canal-midi-a-velo

Nos principales hésitations pour le Canal du Midi étaient d’une part de s’ennuyer un peu le long d’un canal durant une semaine et d’autre part de le faire en plein mois d’août, alors qu’il fait chaud et qu’il y a plus de monde. Le premier point a rapidement été balayé: j’avais été, lors de ma balade à vélo autour de Carcassonne, épatée par la beauté du paysage. Quant au deuxième point, c’est assez simple: nous n’avions pas le choix, n’ayant pas le temps de prendre une semaine tous les deux à un autre moment de l’année. La décision a donc été prise assez vite: on verrait bien!

Envie de faire le canal du midi à vélo clé en main? – Vous pouvez passer par le Vélo Voyageur, une agence de voyage spécialisée dans les voyages à vélo. Le Vélo Voyageur propose d’organiser tout le séjour: vélos (ou vélos électriques), sacoches, hébergements, transport des bagages, fiches avec cartes détaillées. Vous pouvez opter pour la totalité du canal ou seulement une partie. Cliquez ici pour plus d’infos.

En réservant via ce lien, vous me permettez de recevoir une petite commission et m’aidez ainsi à continuer ce blog ! Merci par avance 🙂 

port-canal-midi

Ennuyeux, le canal? Non!

Il s’avère que nous avons eu bien raison de tenter le coup. Durant les 6 jours de vélo qui nous ont menés de Toulouse à Sète, nous ne nous sommes absolument pas ennuyés. Un canal n’est pas une longue ligne droite, comme on le croit parfois, mais sillonne à travers la campagne. De plus, le paysage évolue au fil des kilomètres. Certes, vous avez toujours le canal d’un côté ou de l’autre mais la végétation n’est absolument pas la même partout, les terrains sont variés et le paysage qui n’est pas côté canal change également rapidement. Vous avez des endroits où vous êtes à l’abri de luxuriants platanes, d’autres où les platanes ont du être coupés (du fait de la maladie du chancre coloré) et où la végétation est très aride. Vous longez des champs, des vignes, admirez des villages, roulez sur une piste cyclable puis sur un chemin caillouteux… Aucune raison de s’ennuyer!

canal-midi-platanes-bateau

ecluse-canal-midi

canal-midi-sans-platanes

De plus, il y a régulièrement de belles péniches à admirer, des écluses à observer et quelques jolis villages où faire des pauses. J’ai pour ma part adoré l’ambiance qui règne sur le canal: saluer les bateaux et les promeneurs que l’on croise, s’arrêter pour regarder un bateau passer une écluse (j’ai beau en avoir vu des dizaines de fois et connaître le fonctionnement des écluses, j’adore toujours autant ce spectacle et m’émerveille encore devant l’ingéniosité du système!), observer les pêcheurs, faire une pause pique-nique et sieste à l’ombre d’un arbre, discuter avec d’autres cyclistes des différentes étapes faites… Apaisant et ressourçant!

ecluse-velo-canal-midi

passage-ecluse-bateau

pecheurs-canal-midi-sete

maison-eclusier-canal-midi

Le Canal du Midi à vélo, en pratique

Le mois d’août, bonne idée ou pas?

En plein mois d’août, je m’attendais à croiser énormément de monde sur le Canal du Midi, tant du côté des bateaux que des cyclistes et randonneurs. En fait, c’était extrêmement raisonnable! J’avais entendu dire qu’il y avait des embouteillages de bateaux aux écluses: lorsque j’y étais, je n’en ai pas vu un seul, et les bateaux étaient très loin d’être collés les uns aux autres. Je regrettais presque parfois de ne pas en voir un peu plus. Du côté des cyclistes et promeneurs, nous en croisions régulièrement tout au long de la journée mais ce n’est vraiment pas l’autoroute. Si l’on recherche du calme, c’est parfait!

velo-ombre-canal-midi

Côté météo, il fait bien sûr chaud en été et certaines zones sont à découvert du fait de l’abattage de certains platanes. Globalement, j’ai tout de même trouvé que la chaleur restait acceptable: à part lors de certaines étapes, il y a quand même une bonne alternance ombre/soleil. De plus, il y a souvent un peu de vent et on a de toutes façons toujours un peu d’air à vélo. J’ai pour ma part toujours moins souffert de la chaleur à vélo qu’à pied! Il faut juste bien prévoir une casquette, de la crème solaire et ne pas hésiter à emporter pas mal d’eau (c’est un peu le kit de survie de base!), mais avec tout ça cela se passe très bien!

canal-midi-ete

platanes-canal-midi

Chemin et balisage

Qui dit canal, dit chemin plat… Pas (ou très peu) de dénivelé au programme! De ce point de vue, c’est donc facile. En revanche, si vous vous attendez à une belle piste cyclable bien lisse, vous serez surpris… Le chemin cyclable n’est en fait que le chemin de halage, ce qui veut dire… Un chemin, un vrai, avec son lot de racines et de cailloux! A part certaines (petites) portions de piste cyclable (au début, après Béziers et à la fin), on roule tout le temps sur des chemins. D’un côté, c’est parfois un peu fatiguant car on a l’impression de faire quasiment du VTT sur certaines portions (et le VTT avec sacoches, c’est spécial!). De l’autre, c’est aussi très sympa car pas du tout ennuyeux. Le tout est de le savoir avant, pour avoir un vélo adapté (un VTC, pas un vélo de ville ou de route!) et ne pas prévoir un trop grand nombre de kilomètres par jour. On ne parcourt pas du tout la même distance sur ce genre de chemin et sur de la route goudronnée! Mais comme vous lisez ce blog, vous serez prévenus et tout ira bien 🙂

On m’a plusieurs fois posé la question alors j’ajoute ceci: ce n’est pas une bonne idée de penser emmener ses enfants dans une petite remorque ou un siège enfant. Vu les bosses sur le chemin, cela serait vraiment inconfortable pour tout le monde. Nous avons croisé des gens qui le faisaient mais ne semblaient pas ravis du tout! C’était assez galère…

canal-midi-velo

Le chemin est moyennement bien balisé selon les zones. Vous allez me dire qu’il n’y a pas besoin de balisage, il suffit de suivre le canal… C’est en grande partie vrai, mais il y a tout de même quelques endroits où il faut changer de côté du canal, et on aimerait aussi que les points d’eau soient indiqués. Pour être toujours sûr de suivre le bon chemin (et donc de ne pas vous retrouver dans un cul de sac après quelques kilomètres!), je vous recommande de télécharger l’app Canal du Midi, qui est bien faite. Vous saurez où vous êtes, par où le chemin passe, où sont les hébergements… Il y a quelques petits bugs mais elle est vraiment pratique. Il existe une autre app, Géo Canal Midi, mais je ne l’ai pas trouvée géniale.

Sinon, le bon vieux guide papier est bien agréable aussi. J’ai pu feuilleter lors du voyage le guide Le canal des 2 mers à Vélo – De Royan à la Méditerrannée, que des collègues cyclistes avaient et qui avait l’air très bien fait. Le Routard vient aussi d’en sortir un appelé Le Canal des deux mers à vélo, mais je ne l’ai pas encore vu. Pour mémoire, le canal des deux mers comporte l’estuaire de la Gironde, le canal de la Garonne et enfin le Canal du Midi.

canal-midi-france

Où louer des vélos pour le Canal du Midi?

Nous n’avons pas (encore) de vélos adaptés à ce genre de randonnée qui nous appartiennent. Comme je vous le disais plus haut, j’ai eu la chance de me faire prêter des vélos par Génération VTT (que j’avais déjà testé l’année dernière) et son partenaire Avélo31.

location-velos-avelo31

Ces deux loueurs travaillent ensemble pour proposer une location de vélo pour faire tout le Canal du Midi (de Toulouse à Sète), avec l’option aller simple. L’organisation est facile: vous prenez les vélos d’Avélo31 de Toulouse (en fait, de Ramonville Saint-Agne, une petite ville au sud de Toulouse, encore accessible en métro!) à Carcassonne, où vous échangez ces vélos contre ceux de Génération VTT et vous rendez les vélos à Sète dans un magasin partenaire. Vous pouvez ensuite rentrer tranquillement en train à Toulouse et éventuellement rejoindre votre voiture, laissée sur une place de parking gratuite près d’Avélo31. C’est une super option vraiment confortable qui évite de faire l’aller-retour (je déteste les aller-retours, et ce serait pour le coup un peu long et ennuyeux!).

piste-cyclable-beziers

Les deux loueurs proposent des vélos confortables et adaptés aux chemins du Canal du Midi. Les cadenas, casques et kits de réparation sont fournis et il est aussi possible de louer des sacoches si vous n’en avez pas. En résumé, vous venez avec vos affaires et c’est tout! Super pratique.

Envie de faire le canal du midi à vélo clé en main? – Vous pouvez passer par le Vélo Voyageur, une agence de voyage spécialisée dans les voyages à vélo. Le Vélo Voyageur propose d’organiser tout le séjour: vélos (ou vélos électriques), sacoches, hébergements, transport des bagages, fiches avec cartes détaillées. Vous pouvez opter pour la totalité du canal ou seulement une partie. Cliquez ici pour plus d’infos.

En réservant via ce lien, vous me permettez de recevoir une petite commission et m’aidez ainsi à continuer ce blog ! Merci par avance 🙂 

Où trouver à boire?

Concernant les points d’eau, le balisage est absent et la carte papier du Canal du Midi, que vous pourrez vous procurer gratuitement un peu partout, n’est pas très claire. Sur place, les poins d’eau sont en fait tellement mal indiqués que vous pouvez facilement passer devant sans les repérer… La technique consistera donc à demander aux éclusiers où est le prochain point d’eau. Pensez juste à le faire bien avant de manquer d’eau, car soit ils ne savent pas, soit il n’est pas forcément tout près! Cela étant, il est bien pratique d’avoir tous ces robinets le long du canal, et il y en a quand même pas mal. Il faut juste les trouver 😉

canal-midi-ecluse

Où trouver à manger?

Côté alimentation, vous n’aurez pas de mal à trouver de quoi vous sustenter. Il ne faut pas du tout se fier à l’app ou à la carte pour vous indiquer les supermarchés, supérettes ou épiceries: ils en répertorient bien moins qu’il n’y en a réellement. Le plus facile est, comme souvent, de demander à des habitants lorsque vous passez dans un village: il y a souvent une petite supérette quelque part où vous trouverez de quoi faire un pique-nique. De plus, certaines écluses accueillent aussi de petites épiceries ou de ravissantes guinguettes aux terrasses accueillantes.

restaurant-ecluse-canal-midi

guinguette-ecluse

Enfin, il y a régulièrement de petits cafés, des ventes directes à la ferme… Aucun problème pour trouver à manger, même sans trop s’éloigner du canal. De notre côté, nous essayions toujours de prévoir le prochain repas en achetant, par exemple, notre pique-nique du midi avant de commencer la journée, mais si c’était à refaire je crois que je ne prendrais même pas cette précaution: on trouve toujours quelque chose en cours de route (et cela peut aussi faire un super prétexte pour s’arrêter à une terrasse au bord du canal 😉 )

epicerie-ecluse

Où dormir sur le Canal du Midi?

Il y a pas mal d’options différentes sur le Canal du Midi. Vous trouverez des hôtels, chambres d’hôtes et campings facilement. De notre côté, nous avons opté pour la solution camping. Economique, dépaysante et offrant une grande flexibilité, cela nous convenait parfaitement pour ce voyage… Que nous n’avions pas du tout préparé! Nous décidions donc de nos étapes la veille, ou changions d’avis en cours de route, allant finalement plus loin car nous nous sentions en forme ou que le camping prévu au départ ne nous inspirait pas trop! La vraie liberté, quoi 🙂

diner-camping

Il faut juste faire attention à un point: les campings ne sont pas bien « répartis » tout au long du Canal, et il y en a donc très peu dans certaines zones (sur la première partie du canal, globalement) et beaucoup dans d’autres (quand vous approchez d’Agde): il vaut mieux prévoir ses étapes la veille les premiers jours! Curieusement, c’est surtout dans les coins où il y a énormément de campings qu’il faut penser à réserver: c’est là qu’il y a le plus de touristes, et où les emplacements se font en fait assez rares! Appelez au moins la veille, cela ne coûte pas grand chose: soit on vous dira que ce n’est pas la peine de réserver, soit vous ne regretterez pas de l’avoir fait! 😉

Enfin, pensez que vous êtes dans le sud: les sols sont secs, durs et il n’y a souvent plus de pelouse sur les emplacements…Voire quelques brindilles ou cailloux qui traînent. La solution: prenez un bon matelas! De notre côté, cela fait deux ans que nous avons les matelas Therm-a-rest Prolite et que nous en sommes vraiment super satisfaits!

Pour notre première nuit à Ramonville Saint-Agne et dernière nuit à Sète, nous avons opté pour des locations AirBnB.

Si jamais vous souhaitez vous inscrire sur AirBnB, utilisez ce lien! Nous gagnerons ainsi chacun(e) des crédits de voyage AirBnB 🙂

Matériel – Sur nos vélos

Voici le matériel que nous avons emporté avec nous:

Les liens sont des liens d’affiliation, ce qui signifie que je percevrai une petite commission si vous faites vos achats en cliquant sur ces liens (sans que cela soit plus cher pour vous). Merci par avance! 🙂 

Itinéraire – Canal du Midi à vélo en 6 jours

Le Canal du Midi va de Toulouse à Sète. Nous avons raté les quelques kilomètres du début du Canal en partant de Ramonville Saint-Agne (dans la banlieue toulousaine), mais ce n’est pas très grave! Voici l’itinéraire que nous avons réalisé en 6 jours, avec le détail de nos différentes étapes.

itineraire-canal-midi-velo

Parcourir le Canal du Midi à vélo en 6 jours était vraiment confortable, avec des étapes pas trop longues permettant de prendre son temps. On aurait aussi pu le faire en 5 jours sans être plus stressés que ça, car les étapes des derniers jours auraient aisément pu être rallongées. En revanche, il faudrait trop courir à mon goût (et vu mon faible niveau d’entrainement aussi!) pour le faire en moins de temps. Je vous conseille donc de faire de même!

peniche-canal-midi-france

Je mets les durées à titre indicatif: ce sont les temps que nous avons mis, pauses photos et eau inclues mais temps de repas non inclus. Les distances prennent en compte les distances parcourues pour aller jusqu’aux campings et en partir.

Jour 1 – De Ramonville Saint-Agne à Castelnaudary (54km – 4h30)

Le point de départ est le loueur Avélo31, situé juste au bord du canal: c’est bien pratique! La première journée est un peu longue en kilomètres, mais se fait très bien du fait de la qualité de la piste durant toute la première partie (tant que vous êtes dans le département de la Haute-Garonne en fait) et de l’ombre, que vous aurez pendant quasiment toute la journée. Le canal est encore à cet endroit bordé de somptueux platanes, c’est superbe et agréable!

canal-midi-platanes

pont-bateau-canal-midi

arbres-canal-midi

peniches-canal-midi

Nous avons dormi au Camping Municipal de Castelnaudary (appelé Les Fontanilles ou la Giraille, mais c’est bien le même!), un camping calme situé au bord du canal. Il est du « mauvais » côté du canal quand vous arrivez de Toulouse: il faut donc aller jusqu’à Castelnaudary pour traverser sur un pont et revenir un peu vers l’arrière jusqu’au camping. Rien de trop méchant! Pour se ravitailler, il y a une épicerie à 500m.

Jour 2 – De Castelnaudary à Carcassonne (45km – 3h45)

En ce deuxième jour, vous comprendrez rapidement ce que je voulais dire en vous parlant des chemins: ils sont un peu pourris tout le temps, ça secoue! Mais cela a aussi un côté sympa, je vous rassure! Il y a encore beaucoup de platanes sur cette partie de l’itinéraire et vous pouvez donc profiter de leur beauté et de l’ombre qu’ils procurent.

castelnaudary

port-castelnaudary

velo-canal-midi-france

pont-canal-midi

En arrivant à Carcassonne, c’est l’heure du changement de vélo à Génération VTT, idéalement situé au bord du canal: impossible de le rater!

velos-generation-vtt-carcassonne

Nous avons dormi au Camping de la Cité à Carcassonne, situé à 3km environ du Canal. C’est un gros camping où ils ont tendance à mettre les cyclistes et randonneurs les uns sur les autres (ils mettent jusqu’à trois tentes par emplacement, pour une réduction qui n’est de loin pas d’un tiers du prix: un peu agaçant), mais à part ça il est agréable. Coup de chance pour nous, nous partagions l’emplacement avec une seule autre tente, un couple de cyclistes très sympas avec qui nous avons bien pu échanger! Pour se ravitailler, il y a une micro-épicerie où il y a peu de choses, mais aussi un snack. De notre côté, nous sommes allés dîner en ville. La Cité de Carcassonne se situe à 20 minutes à pied, c’est vraiment pratique.

vue-cite-carcassonne-nuit

Jour 3 – De Carcassonne à Lézignan- Corbières (55km – 4h)

Je crois que c’est l’une des journées que j’ai préférées: il y a plein de chouettes choses à voir sur le trajet, même s’il n’y a quasiment plus de platanes donc peu d’ombre et que le sol est peu roulant. J’adore le port de Trèbes, que j’avais découvert l’année dernière, avec ses petits restaurants au bord de l’eau. Vous y trouverez également une boulangerie et une épicerie. Ne manquez pas aussi l’écluse de l’aiguille, où l’éclusier exposes ses sculptures très marrantes et originales! Je ne vous en dis pas plus, ce sera la surprise 😉

carcassonne-canal-midi

port-trebes

ecluse-aiguille

Pour la nuit, il était difficile de trouver un camping dans le coin. Nous avons opté pour le Camping La Pinède à Lézignan-Corbières, qui n’est pas mentionné dans l’application mais est pourtant bien pratique. Il est à 5,5km du canal (sortir à Argens-Minervois), la route monte, mais il a le mérite d’être là! Cela fait aussi voir des paysages plutôt sympas puisqu’il y a beaucoup de vignes dans le coin. Le camping en lui-même est correct, avec un accès à la piscine municipale accolée, mais les emplacements sont vraiment caillouteux… Encore un coup de chance pour nous, cela dit, nous avons retrouvé par hasard nos collègues cyclistes de la veille, qui nous ont proposé de partager leur emplacement d’herbe ! Nous avons certainement bien mieux dormi et avons aussi passé une excellente soirée à parler vélo et voyages: le top 🙂 Pour se ravitailler, il y a des supermarchés au centre-ville, à 5/10min à vélo du camping.

Jour 4 – De Lézignan-Corbières à Capestang (43km – 4h)

Encore une belle journée avec beaucoup de jolies choses à voir, même si cela manquait un peu d’écluses à mon goût!

port-canal-midi

peniche-canal-midi

canal-midi-bateau-port

Coup de coeur pour le port du Somail: vous pouvez vous y arrêter pour faire des courses dans une péniche-épicerie ou prendre un verre et déjeuner dans un adorable café au bord de l’eau! Il faut juste faire attention, peu de temps après le Somail, à bien continuer le long du Canal du Midi: il y a aussi un canal qui part vers la droite, il ne faut pas le suivre! 😉

port-le-somail

Pour la nuit, nous avons dormi au Camping Municipal de Capestang, situé à 500m du canal. C’est un petit camping, qui peut être un peu bruyant du fait de la proximité de la route, mais qui est très correct. Pour se ravitailler, il y a un supermarché à quelques centaines de mètres. Nous avons pique-niqué le soir sur le port et avons bu un verre au bar, c’était sympa!

capestang

port-capestang

Jour 5 – De Capestang à Agde (48km – 4h15)

Cette journée est celle de la variété! Alternance ombre et soleil, piste cyclable parfaite (après Béziers) et terrain chaotique, végétation variée. Au moins, on ne s’ennuie pas!

canal-midi-pont

piste-cyclable-canal-midi

bateau-canal-midi

A Béziers, le passage par les neuf écluses de Fonseranes est impressionnant: neuf écluses se succèdent pour permettre de passer une pente vraiment imposante! Il faut faire attention à cet endroit, le Canal du Midi part sur la droite alors qu’on aurait tendance à continuer tout droit 😉

neuf-ecluses-fonseranes

Nous avions au départ prévu de finir la journée à Vias, mais le coin autour du camping que nous avions repéré, au bord du canal, ne nous tentait pas et nous avions encore de l’énergie. Nous sommes donc allés jusqu’à Agde. Agde est sans doute le coin le moins facile pour trouver un camping, même si c’est là où il y en a le plus. Ils sont blindés de monde et ce sont souvent de grosses structures. Pour nous qui aimons le calme, ce n’est pas franchement l’endroit idéal! Nous avons finalement atterri au Camping L’Escale, qui était un compromis acceptable. C’est un petit camping familial situé le long de l’Hérault. Il y a des animations, mais c’était tout de même relativement calme et agréable. Nous avons même profité de la piscine en fin de journée et avions un bon emplacement avec de l’herbe. Et si vous aimez la pétanque, je crois que c’est le paradis: les allées étaient toutes transformées en terrains de pétanque par les campeurs, c’est toute une ambiance! 😉 Côté tarifs, c’est cher mais c’est le cas partout à Agde, on dirait.

Jour 6 – De Agde à Sète (28 km – 2h20)

Cette dernière journée est très light, ce qui laisse aussi le temps de profiter du bord de mer et de Sète le cas échéant! Il ne reste qu’environ 1h de vélo le long du Canal (jusqu’à Marseillan, lorsque le canal se jète dans l’Etang de Thau), puis on termine par une longue piste cyclable le long des immenses plages de Sète. Vu les terrains des jours précédents, vous aurez l’impression d’avoir des ailes! 😉 De notre côté, nous avons fait une longue pause déjeuner au restaurant le Cube, parfait pour profiter de la vue sur mer tout en surveillant nos vélos.

piste-cyclable-sete

Arrivés à Sète, nous logions dans un chouette Airbnb situé en centre-ville. Sur les conseils de notre hôte, nous avons testé la tielle de Sophie Cianni & Co, une spécialité sétoise à base de poulpe et de tomates (même si vous n’aimez habituellement pas le poulpe comme moi, vous pouvez goûter, on ne sent pas que c’est du poulpe!). Nous avons ensuite dîné au restaurant Chez François, une référence à Sète pour qui aime les fruits de mer. Une excellente manière de finir en beauté cette superbe escapade sur le Canal du Midi que nous avons tout simplement adorée!

Si jamais vous souhaitez vous inscrire sur AirBnB, utilisez ce lien! Nous gagnerons ainsi chacun(e) des crédits de voyage AirBnB 🙂

sete

Budget

Le budget pour la partie transport et hébergement est de 620€:

  • Location de vélo et sacoches pour deux personnes de Ramonville Saint-Agne à Sète, avec option aller-simple 380€
  • Train de Sète à Toulouse 48€ (TGV, le TER est un peu moins cher)
  • Quatre nuits en camping 102€
  • Deux nuits AirBnB (premier et dernier jours) 90€

Si jamais vous souhaitez vous inscrire sur AirBnB, utilisez ce lien! Nous gagnerons ainsi chacun(e) des crédits de voyage AirBnB 🙂

maison-canal-midi

Suivez mes prochaines escapades en vous abonnant à mes comptes FacebookTwitterInstagram et Pinterest.

 

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This