Road trip en Allemagne Р7 tr̩sors cach̩s en Thuringe et Bavi̬re

Mise à jour le 25/03/2024

L’Allemagne, ce pays si proche (quand on habite en Alsace, ce n’est qu’à deux pas) et que je ne connais pourtant vraiment pas bien. L’année dernière, j’avais déjà été ravie de mon voyage en découvrant notamment les villes d’Ulm et de Stuttgart. Cette fois-ci, je suis partie à la découverte de villes bien plus méconnues, à l’occasion d’un road trip sur les pas de Luther dans les länder de Thuringe et de Bavière.

Laurène Philippot
Laurène
Laurène est la créatrice du blog, où elle partage ses découvertes depuis 2011. City break, voyages à vélo, randonnées... Elle a toujours de nouvelles idées d'escapades!

Vous allez me dire que l’idée est étrange, mais 2017 est l’année des 500 ans de la réforme protestante, dans laquelle Luther a joué un rôle majeur. L’Allemagne a donc décidé de mettre particulièrement en avant cet important pan de son histoire. Ne vous inquiétez pas, cela ne veut pas dire que tout ce dont je vais vous parler est religieux (pas de religion à proprement parler ici!) ou n’est intéressant que si on est féru d’histoire.

L’itinéraire de ce road trip entre Thuringe et Bavière est en fait un excellent prétexte pour découvrir de petits trésors cachés allemands, même si l’on ne s’intéresse pas particulièrement à la vie de Luther. Il ne s’agit pas non plus d’aller voir tous les lieux ayant un lien avec sa vie (au vu de ses importants déplacements, cela serait long !) mais juste d’en voir une petite sélection, et pas forcément les plus connus. Ce sont majoritairement de petites villes dont je n’avais jamais entendu parler et qui valent pourtant vraiment le détour !

Itinéraire du road trip

L’itinéraire de ce road-trip en Allemagne nous a mené dans 7 villes durant 7 jours dans les länder de Saxe, Thuringe et Bavière. Nous avons parcouru 680km au total. Au programme :
Jour 1 – Arrivée à l’aéroport de Leipzig en fin d’après-midi et départ pour Mansfeld (73km, environ 1h15)
Jour 2 –Weimar (90km, environ 1h15) puis Gotha (55km, environ 45 minutes) puis nuit à Eisenach (40km, environ 35 minutes)
Jour 3 – Eisenach
Jour 4 – Schmalkalden (45km, environ 55 minutes)
Jour 5 – Cobourg (Coburg) (96km, environ 1h15)
Jour 6 – Nuremberg (Nürnberg) (110km, environ 1h20)
Jour 7 – Matinée à Nuremberg puis route vers l’aéroport de Munich (München) (170km, 1h55 environ)

Si vous souhaitez d’autres idées de lieux à voir en Allemagne (sans lien avec Luther!), que vous pouvez aisément combiner avec cet itinéraire, je vous invite à lire cet autre article  dédié à6 lieux méconnus (mais superbes!) en Allemagne ou encore celui-ci dédié à 6 lieux peu connus à découvrir en train en Allemagne

cobourg-chateau-allemagne

Location de voiture et conduite en Allemagne

Nous avons loué chez Europcar une voiture à l’aéroport de Leipzig et l’avons rendue à l’aéroport de Munich. Nous étions trois avec des bagages et avions donc opté pour une Volkswagen Passat, une grosse voiture allemande ! Un peu stressant à conduire pour moi au départ (j’ai une Fiat 500 à la maison donc j’avais l’impression de conduire un bus…. Ok, j’exagère un peu !) mais au final plutôt agréable car puissante et stable, ce qui permet de profiter un peu des joies de la fameuse Autobahn allemande et de son absence de limitation de vitesse sur certaines portions ! Je ne suis pas une folle de vitesse mais il faut reconnaître que ce n’était pas désagréable.

Sinon, conduire en Allemagne ressemble pas mal à la France, ils roulent juste bien plus vite sur l’autoroute 😉 Petite astuce pour les non-germanophones : Ausfahrt veut dire sortie, ce n’est pas le nom d’une ville (oui, je m’étais posé la question il y a quelques années…!).

Jour 1 – Mansfeld

La première journée est en fait très courte du fait d’une arrivée à Leipzig en fin d’après-midi. Pas de visite de Leipzig cette fois-ci (il faudra revenir, j’en ai entendu beaucoup de bien) puisque nous filons directement à Mansfeld, ville où Luther a grandi.

La ville en elle-même n’est pas particulièrement intéressante à mon sens (il y a la maison des parents de Luther à visiter, éventuellement, mais elle était fermée à notre arrivée) mais je vous recommande fortement de vous rendre au Château de Mansfeld, qui surplombe la ville.

C’était la première belle surprise de ce voyage : arriver en fin de journée dans ce superbe château, s’y balader en ayant la sensation d’être seul à en connaître l’existence et admirer sa vue panoramique au soleil couchant… Un moment hors du temps assez magique !

Nous avons ensuite dîné et dormi à notre hôtel, le Rammelburg-Blick. Il possède une belle vue mais n’a sinon pas d’intérêt particulier : je vous recommanderais plutôt de filer directement à Weimar après le château si vous en avez le courage.

Jour 2 – Weimar et Gotha

Cette deuxième journée est un peu chargée, puisqu’il s’agit de visiter Weimar et Gotha. Il est donc bien de commencer relativement tôt, d’où l’intérêt d’avoir dormi à Weimar la veille.

Matin: Weimar

Weimar est une ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco à double titre : pour la Weimar classique (comportant un éventail de beaux bâtiments datant de la fin du 18e/début du 19e) ainsi que pour les sites du Bauhaus (mouvement artistique du début du 20e siècle).

La ville est très agréable à visiter. Plein de beaux bâtiments à voir, de jolies places, d’adorables petits cafés qui donnent très envie de s’arrêter…C’est charmant !

Côté visites, je n’ai pas eu le temps de faire toutes celles que j’aurais aimé faire et il a donc fallu faire des choix (éternel dilemme du voyageur, hein?). Je me suis rendue à l’église Saint Pierre et Paul, accessible librement, qui est très belle et possède un intéressant triptyque de Cranach. C’est aussi là que Luther a régulièrement prêché.

eglise-saint-pierre-paul-weimar

Coup de coeur ensuite pour la bibliothèque Anna Amalia, une bibliothèque de style roccoco franchement impressionnante. Les photos parlent d’elles-mêmes, non ? Détail amusant, il faut enfiler des chaussons pour la visiter. Réservez votre visite, le nombre d’entrées par jour y est limité.

C’est à Weimar qu’est né le mouvement Bauhaus, un mouvement artistique notamment connu dans le domaine de l’architecture. Je n’ai pas eu le temps de visiter le Musée dédié, qui semble intéressant, mais suis entrée dans le bâtiment principal de l’Université de Weimar (conçu par l’architecte belge Henry van de Velde) et suis allée voir la maison “Haus am Horn” (conçue par l’architecte allemand Georg Muche, malheureusement fermée pour travaux ce jour-là. Je ne l’ai donc vue que de l’extérieur). Cela m’a juste donné une petite idée du style d’architecture…

Après-midi: Gotha

Située à 55km de Weimar, Gotha est également une belle surprise. Luther s’y arrêtait régulièrement (il avait raison, c’est beau!). Elle possède un impressionnant château de style baroque, le Friedenstein. Je vous conseille de le visiter, l’intérieur vaut vraiment le coup. Il y a notamment une salle de réception baroque franchement incroyable. On peut aussi y admirer le Eckhoftheater, un joli théâtre datant du 17e.

Ne manquez ensuite surtout pas d’aller faire un tour en ville : la vue sur Gotha en sortant du château est superbe et la ville adorable. Jolies maisons colorées et ruelles, ce n’est pas grand mais il est très agréable d’y flâner.

Ensuite, direction Eisenach, à 45km de Gotha, pour y passer la nuit et être d’attaque dès le lendemain matin. Nous avons dormi à l’Hôtel Villa Anna, un hôtel très agréable. Il est en dehors du cœur du centre-ville d’Eisenach mais cela reste assez proche (15 minutes à pied environ). Ma chambre était très confortable, possédant une jolie vue et le petit déjeuner délicieux. Je vous le recommande vivement!

Jour 3 – Visite d’Eisenach

Centre-ville d’Eisenach

Eisenach est une ville que j’ai adorée pour plusieurs raisons : le centre-ville est joli, le château magnifique et les alentours offrent des possibilités de balades infinies ! Eisenach est en effet située au cÅ“ur du Parc naturel de la forêt de Thuringe et du Parc national de Hainich. Une journée dans la ville permet déjà d’avoir un bon aperçu de toutes ses facettes.

Luther a passé pas mal de temps à Eisenach, notamment car c’est là qu’il a procédé à la traduction de la Bible en allemand. Je l’ai appris en visitant la Maison de Luther à Eisenach (Lutherhaus), qui est une visite intéressante à mon sens car concentrée non pas sur l’apport religieux de Luther mais sur son influence sur la langue et la culture allemande en général. Je l’ignorais, mais la traduction de la Bible en allemand est à l’origine de la langue telle qu’elle est parlée aujourd’hui. Avant ce travail réalisé par Luther, un important nombre de dialectes coexistaient sans qu’une langue commune permette à tous les Allemands de se comprendre. Un grand nombre d’expressions encore utilisées aujourd’hui proviennent de ce travail! Incroyable, non?

Forteresse de la Wartburg

La forteresse de la Wartburg est l’un des châteaux les plus connus d’Allemagne: c’est un immense château médiéval remarquablement bien préservé. J’ai uniquement visité les parties extérieures, l’intérieur étant exclusivement consacré à une exposition temporaire. Si vous faites de même, il faudra uniquement payer le parking et éventuellement la montée au donjon (50 cts qui valent le coup, la vue est fabuleuse!), l’entrée au château étant gratuite (sauf l’intérieur).

Vous passerez certainement déjà un bon moment à vous y balader, j’avais du mal à arrêter d’y prendre des photos: la forteresse est belle sous tous les angles et la vue sur la forêt superbe.

Randonnée dans la Gorge du Dragon (Drachenschlucht)

A force d’admirer la vue, nos chaussures de rando trépignaient d’envie d’aller se balader: nous avons donc décidé d’aller parcourir le sentier de la Gorge du Dragon (Drachenschlucht, bon courage pour le prononcer correctement! :-p). Ce sentier est particulier car passe, comme son nom l’indique, dans une gorge. On marche en fait littéralement sur une rivière (des grilles/chemin en bois ont été installées, je vous rassure) et au milieu d’énormes rochers.

Le paysage est vraiment étonnant, je n’avais pour ma part jamais marché dans ce type de gorge. J’ai adoré! La randonnée est accessible à tous, cela monte à l’aller mais cela reste tranquille. Nous avons mis environ 2,5h aller-retour, en marchant tranquillement, (très) nombreuses pauses photos comprises. C’est un aller-retour, mais il y a aussi possibilité de faire une marche circulaire. Pour tout vous dire, c’est ce qu’on voulait faire mais on s’est trompé de chemin à l’aller… C’est pourtant plutôt bien balisé!

Il faut partir de Mariental (c’est un arrêt de bus mais il y a aussi un parking) et suivre au départ le carré jaune sur fond blanc (et non le rond jaune). C’est la direction du Hohe Sonne mais faites bien attention au type de balisage plutôt qu’à la direction uniquement: c’est l’erreur que nous avons faite au début et nous sommes donc arrivés au Hohe Sonne… Mais pas en passant par le Drachenschlucht! C’est ce qui nous a ensuite conduit à changer d’itinéraire au retour pour le faire.

Au Hohe Sonne, une ambiance bien allemande vous attend: plein de randonneurs et un petit stand buvette-grill où attraper une saucisse à manger sur le pouce. Cliché mais véridique! 😉 Vraiment sympa (et couvert par une tente en cas de pluie)!

Bonnes adresses à Eisenach

  • Café Toccata – Un petit café idéal pour une pause en terrasse au soleil et manger sur le pouce!
  • Café Onkel Karl – Une boulangerie à la déco sympa, qui possède des tables où s’installer pour un café/petit déjeuner. Très chouette!
  • Lutherstuben – Une brasserie allemande décorée comme au Moyen-Age, avec des plats traditionnels de la région. Ambiance vraiment marrante, bon et pas très cher! J’y ai goûté les traditionnelles “boulettes de pommes de terre de Thuringe” (ce n’est pas léger, mais c’est bon!). Pas de photos, il faisait trop sombre (oui, on est au Moyen-Age, ne l’oubliez pas!).
  • Kartoffelhaus – Littéralement la “Maison de la Pomme de Terre”, tout un programme, non? Ambiance brocante vraiment sympa, plats à base de pomme de terre originaux. Rien d’exceptionnel mais c’est une adresse sympa! J’y ai goûté une pizza dont la pâte était à base de pommes de terre et des sortes de boulettes de pommes de terres arrosées de chocolat pour le dessert. Très original! 😉
  • Hôtel Villa Anna – Je vous l’ai déjà mentionné plut haut, cet hôtel est un coup de coeur!

Jour 4 – Schmalkalden

Schmalkalden, un nom rigolo, vous ne trouvez pas? Il s’avère que c’est celui d’une ravissante petite ville de Thuringe qui fut au 16e siècle le lieu de rassemblement des forces protestantes contre l’empereur catholique Charles V. C’est aussi une ville dont les maisons à colombages ont été remarquablement bien préservées.

Pour moi qui suis une grande fan de maisons à colombages (ma maison en Alsace est d’ailleurs une maison à colombages dont je suis amoureuse!), c’était un vrai bonheur de m’y balader. J’y suis allée un dimanche, la ville était donc plutôt morte (d’où les photos un peu “vides”) mais cela restait super agréable d’y flâner.

Château de Wilhelmsburg

Il ne faut pas rater le château Wilhelmsburg, un château Renaissance surplombant la ville. L’extérieur du château est beau et offre de très beaux points de vue sur les alentours et Schmalkalden elle-même, avec ses jolies ruelles et ses toits colorés.

Je vous conseille également de visiter l’intérieur du château, qui possède de très belles pièces, et notamment une chapelle franchement incroyable.

Viba Nougat Welt

Dans un autre style, il est possible de visiter à Schmalkalden la chocolaterie Viba Nougat Welt (que l’on pourrait traduire par le monde du praliné Viba, nougat en allemand ne voulant en fait pas du tout dire nougat en français, comme je l’ai découvert ce jour-là!). C’est une visite rapide, bien sûr assez commerciale mais cela reste sympa à faire: on découvre les différentes étapes de fabrication du praliné, on observe des employés travailler… Et l’on déguste les produits de la marque Viba! Tout n’est pas traduit en anglais mais cela reste à peu près compréhensible.

A la fin, passage incontournable par la boutique pour acheter quelques spécialités de la marque. On peut aussi déjeuner/prendre un café sur place, et j’ai d’ailleurs été très agréablement surprise par la qualité de la nourriture: c’était délicieux, ce qui est loin d’être toujours le cas dans ce genre de lieu!

Bonnes adresses à Schmalkalden

Nous avons logé à l’hôtel Patrizier Stadthotel. Ambiance assez rétro (vive le papier peint à fleurs) et aucune fioriture, mais ma chambre était confortable, l’accueil très sympathique et le petit déjeuner correct.

Pour les repas, nous avons eu du mal à trouver des restaurants ouverts le dimanche. Le Viba Nougat Welt est une bonne adresse pour le déjeuner, comme je vous le disais. Pour le dîner, nous sommes allés dans un des rares lieux ouverts le dimanche soir et qui nous a été recommandé par notre hôtel: le restaurant du Teichhotel. Très dubitative en arrivant, j’ai en fait eu une très bonne surprise: c’était délicieux!

Jour 5 – Cobourg

Après la Thuringe, nous voici en Bavière! Cobourg (Coburg) est une ville où Luther s’est caché pendant quelques mois. C’est à nouveau une jolie petite ville allemande où il fait bon flâner et admirer de beaux bâtiments.

Deux châteaux sont particulièrement notables (mais en fait il y en a 4 en tout dans la ville) : le Palais Ehrenburg (malheureusement fermé lorsque nous étions mais qui semble superbe) et le Corburg Veste (forteresse de Cobourg).

Forteresse de Cobourg

Le Coburg Veste domine la ville: on y accède en une vingtaine de minutes à pied depuis le centre-ville, une agréable montée puisqu’elle se fait dans un beau parc arboré. La forteresse est l’une des mieux préservées d’Allemagne et est franchement impressionnante! Une vraie ville miniature!

La visite des parties extérieures du château vaut le coup. Prenez aussi le temps de vous arrêter sur l’un des bancs mis à disposition, c’est un lieu reposant tout à fait agréable…Notamment pour une petite pause lecture ou sieste au soleil!

L’intérieur du château vaut également le coup. Il y a de très belles pièces à admirer, et notamment une pièce entièrement dédiée à la chasse réalisée en marqueterie… Superbe!

Bonnes adresses à Cobourg

Brauhsau zu Coburg – Une brasserie qui produit sa propre bière (délicieuse, d’ailleurs) et propose des plats traditionnels allemands. Sympa!

Hôtel Victoria – Un hôtel qui possède deux bâtiments, l’un ancien et l’autre moderne. J’ai dormi dans la partie moderne, confortable mais sans charme particulier. Autre inconvénient, ma chambre donnait sur une ruelle pavée de la vieille ville (le bruit des voitures sur les pavés est assez pénible).

Je suis en revanche tombée amoureuse de la partie ancienne! Si vous réservez, demandez une chambre là-bas. Vous ne devriez pas non plus avoir le problème des pavés, puisque ce bâtiment se situe juste avant ceux-ci. Sinon, le petit déjeuner est délicieux et servi dans une salle ravissante.

petit-dejeuner-hotel-victoria

Jour 6 et 7 – Nuremberg

Nuremberg (Nürnberg) fut un lieu particulièrement important au 16e siècle car accueillant un nombre important d’imprimeries, ce qui a contribué à la diffusion de la Réforme.

Cela faisait un moment que j’avais envie de me rendre à Nuremberg. Il s’avère que la ville est assez étonnante: peu séduite au départ (Nuremberg a été entièrement détruite pendant la 2de Guerre mondiale et n’a pas un charme fou à mon avis), j’y ai pourtant trouvé une énergie qui m’a bien plue!

nuremberg
nuremberg-allemagne

Nous avons dormi à l’Hôtel Gideon, un hôtel design très bien placé, joli et confortable!

Le 7e jour, nous sommes ensuite partis en direction de l’aéroport de Münich en début d’après-midi, où nous avons rendu la voiture et pris l’avion pour retourner chez nous après ce beau périple! Encore une belle escapade… Et la preuve qu’il y a des endroits incroyables proches de chez nous!

Carte du road trip entre Thuringe et Bavière

Ce voyage a été réalisé dans le cadre d’une collaboration commerciale rémunérée pour la campagne #LutherCountry, créée et gérée par iambassador en partenariat avec l’Office national du tourisme allemand.J’ai conservé toute ma liberté d’écriture. Cet article contient des liens d’affiliation.