Notation : 2 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 5. Nombre de votes : 2.
Cet article vous-a-t-il plu ? 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Loading...

Week-end d’hiver dans le Val d’Hérens, l’une des plus jolies vallées de Suisse

1 Mar 2018 | Suisse | 1 commentaire

Le Val d’Hérens est une vallée située dans le canton du Valais en Suisse. Je vous en ai déjà parlé sur ce blog puisque j’ai eu la chance de faire il y a quelques années le Tour du Val d’Hérens, une randonnée qui reste à ce jour l’un de mes plus beaux souvenirs de randonnée en montagne. J’avais été séduite par la grande variété des paysages traversés en seulement 3 jours mais aussi par l’accueil des habitants et l’authenticité qui règne encore dans ce coin préservé de Suisse. Lorsque ma copine Patricia, qui possède des chambres d’hôtes dans le Val d’Hérens, m’a proposé de venir passer un week-end d’hiver chez elle, je peux vous dire que je n’ai pas hésité une seconde! Déjà, parce que j’avais bien envie de voir le Val d’Hérens sous la neige, mais aussi parce que Patricia est le guide idéal car passionnée par sa région. Parfait, non?

chalet-pralong-val-herensEn effet, j’ai passé un fabuleux week-end dans les montagnes suisses. Les activités dans le Val d’Hérens ne manquent pas, et le plus dur a finalement été de choisir: c’est court, un week-end! Au programme, pas de ski mais des balades en raquettes, un peu de culture, de belles rencontres et de délicieuses spécialités valaisannes dégustées! Si vous avez envie de faire de même, voici le programme de ce week-end dans le Val d’Hérens, jour après jour. Et vous savez quelle est la cerise sur le gâteau? Vous avez moyen de vous en sortir pour pas trop cher, je vous promets!

Vendredi soir – Soirée terroir au Chalet du Rucher

Après le trajet depuis l’Alsace, notre week-end démarre de la façon la plus délicieuse qui soit. Patricia nous a préparé le  « dîner terroir » qu’elle sert en général à ses hôtes au Chalet Le Rucher (tout le détail plus bas dans l’article, dans la rubrique « où dormir »). Ce jour-là, il s’agit d’une délicieuse polenta au fromage des Alpages (une spécialité valaisanne). On est tout de suite dans le bain de ce week-end en Suisse, qui s’annonce parfait! S’en suit une soirée au coin du poêle, blottis dans un canapé confortable, à discuter jusqu’à une heure avancée…

polenta-fromage-alpage-valais

salon-chalet-rucher-vex

Samedi – Raquettes et fondue insolite

L’un des grands plaisirs d’un week-end dans le Val d’Hérens? Se réveiller avec une vue sur les montagnes, bien sûr! Nous sommes servis, le Chalet le Rucher jouit d’une vue magnifique sur les alentours et le ciel est ce jour-là d’un bleu parfait. Être réveillé par les rayons du soleil, ouvrir la porte-fenêtre puis aller sur le balcon respirer l’air pur de Suisse et admirer la vue sur les montagnes avant d’aller prendre un délicieux petit déjeuner fait maison… Cela ressemble à un matin idéal, non?

vue-val-herens-le-rucher

Circuit raquettes de Mandelon

Après avoir pris des forces, il est temps de passer aux choses sérieuses (ou pas). Au programme de ce samedi dans le Val d’Hérens, une randonnée en raquettes sur le sentier de Mandelon (que vous trouverez aussi sous le nom de sentier de Leteygeon) à Pralong, sur la commune d’Hérémence (dans le coin appelé le Val des Dix, j’espère que je ne vous ai pas perdus!). Vous trouverez l’itinéraire de ce circuit sur la brochure des circuits raquettes du Val d’Hérens, en pages 30 et 31 (il y a aussi les loueurs de raquettes en page 32, si besoin. De notre côté, nous avons les nôtres).

chalet-pralong-heremence

raquettes-val-herens

sentier-raquettes-mandelon

Cette balade fait 8km, avec 500m de dénivelé, et il est prévu environ 3h15 l’aller-retour (oui, on n’avance pas du tout au même rythme en raquettes qu’à pied, sachez-le!). Dans les faits, nous avons plutôt mis 4h30 (pause repas non incluse). Sans doute déjà parce que les estimations suisses, qu’il s’agisse de randonnées à pied ou en raquettes, sont toujours optimistes: je crois que le niveau sportif moyen des Suisses est supérieur à celui des Français (en France, je mets toujours moins de temps que ce qui est indiqué mais c’est l’inverse en Suisse!). Mais aussi certainement parce que, vu la beauté des paysages, nous n’avons pas pu résister à l’envie de faire des pauses régulières. Il faisait en plus un temps magnifique ce jour-là, le maître mot était donc de profiter sans se presser!!

raquettes-hiver-suisse

circuit-raquettes-val-herens

balade-raquettes-mandelon

Le sentier est balisé en rose mais on perd parfois un peu de vue les panneaux et les marquages, sans que cela soit vraiment problématique: à part si vous êtes le premier à passer par là alors qu’il vient de neiger, vous devriez trouver quelques traces qui vous aideront. En cas de doute, sachez qu’il faut monter à l’aller et descendre au retour 😛 Plus sérieusement, il est toujours mieux d’emporter une carte et de ne pas compter uniquement sur le balisage.

chalet-pralong

sentier-raquettes-leteygeon

Un des grands bonheurs de la randonnée en montagne est bien sûr d’arriver au sommet et de faire une pause bien méritée dans un alpage, un refuge ou une buvette d’altitude. Bonne nouvelle, c’est exactement ce que vous pouvez faire avec ce circuit. On trouve en effet là-haut (à 2 068m d’altitude) la Buvette de Mandelon, bien que l’Alpage soit bien sûr fermé en hiver (pour mémoire: les vaches montent à l’alpage au printemps et redescendent à l’automne, ce qui donne d’ailleurs lieu dans les deux cas à de belles fêtes comme la désalpe de Charmey, à laquelle j’avais eu l’occasion d’assister il y a quelques années! Ce n’est pas dans le Val d’Hérens mais c’est beau aussi). Nous avons fait un bel arrêt à la Buvette de Mandelon, profitant de la terrasse au soleil en sirotant une bière locale et en dégustant de la charcuterie et du fromage valaisans tout en discutant… Le bonheur, quoi!

buvette-mandelon-heremence

alpage-mandelon

Après cette escale culinaire, il ne restait qu’à redescendre tranquillement en continuant à profiter de la beauté des paysages ainsi que de la lumière du soleil déclinant progressivement…

alpage-mandelon-hiver

balade-raquettes-suisse

La fondue « casse-croûte », ou comment manger le fromage ET le caquelon

Impossible de venir en Suisse en hiver sans manger de fondue, non? Mais cette fois, j’ai pu tester une fondue un peu particulière, surnommée fondue « casse-croûte ». Le concept? Servir la fondue dans un caquelon… En pain! Lorsque j’ai vu la photo de ce plat dans le livre de ma copine Tatiana, 26 choses à goûter absolument en Suisse, je n’ai pas résisté à l’envie d’aller la goûter. Quelques minutes plus tard, la réservation était faite pour le samedi soir au Restaurant La Paix – La Grange d’Evolène (pensez vraiment à réserver d’ailleurs, le lieu a du succès!).

fondue-pain-evolene

J’ai bien fait, cette fondue insolite était non seulement délicieuse mais également amusante à manger. Le pain qui constitue le caquelon est fabriqué par l’un des boulangers du village et a été spécialement étudié pour cette recette. Oui, il fallait que le pain soit un minimum moelleux tout en résistant à la chaleur du fromage (et du réchaud) sans se disloquer… Cela paraît simple comme ça, mais cela ne l’est pas! Le résultat est en tout cas réussi, le pain est excellent. Pour manger la fondue dans le pain, on commence par baisser un peu le niveau de fromage en le mangeant à l’aide d’une tranche de pain servie à part. Une fois que le niveau a un peu baissé, il ne reste plus qu’à prendre son couteau et découper au fur et à mesure des petits morceaux du caquelon en pain pour les tremper dans la fondue et les déguster! Et à la fin? Hé bien il suffit de découper le fond du pain pour se partager ces délicieuses tartines de pain au fromage… Excellent! En prime, vous faites une bonne action en mangeant cette fondue: vous évitez à la cuisine de devoir nettoyer le caquelon (je ne sais pas si vous l’avez déjà fait mais je peux vous assurer que c’est galère), puisque vous l’avez mangé! Et hop, tout le monde est content! 😛

Dimanche – Architecture, pain et balade à Hérémence

Visite de l’insolite Eglise d’Hérémence

Pour ce deuxième jour de week-end dans le Val d’Hérens, nous commençons par aller visiter l’Eglise d’Hérémence, devant laquelle nous sommes passés la veille et qui nous a interpellés. Il s’agit d’un immense bâtiment massif en béton, qui ne ressemble pas du tout à une église et surprend vraiment dans un petit village traditionnel de montagne. A première vue, je dois dire que je n’ai pas été séduite mais cela m’a donné bien envie d’aller voir l’intérieur et de mieux comprendre l’histoire de ce lieu.

eglise-heremence-beton

Tout d’abord, l’église Sain-Nicolas d’Hérémence n’est en fait pas seulement une église mais un lieu de vie accueillant aussi, par exemple, une bibliothèque, une salle polyvalente et une salle de gym (sans que celles-ci soit liées à la paroisse, elles sont publiques). Je trouve ça plutôt intéressant comme manière de concevoir le projet. D’autre part, c’est un bâtiment vraiment remarquable d’un point de vue architectural: on peut aimer ou pas, mais il faut reconnaître que l’église est très originale et est apparemment une prouesse d’un point de vue technique (d’après ce que l’on m’a dit, je ne suis pas bonne juge!). La surprise, c’est que le bâtiment fait très massif, voire écrasant de l’extérieur (c’est du béton armé) mais donne plutôt une impression d’espace à l’intérieur. Les volumes sont incroyables!

eglise-heremence

Mais pourquoi cette église en béton au milieu des chalets en bois du village? Le village d’Hérémence est situé au pied du Barrage de la Grande Dixence, achevé en 1961, dont la construction a apporté une vraie prospérité économique à la vallée. Lorsqu’il a fallu reconstruire l’église d’Hérémence (qui avait été fortement affectée par un tremblement de terre et était devenue trop petite), c’est donc le projet de l’architecte zurichois Walter Förderer qui a été retenu et la construction démarrée en . Un projet audacieux visant à rendre hommage au barrage de la Grande Dixence, entièrement construit en béton. Plus qu’une simple église, ce bâtiment et son architecture si particulière constituent donc un hommage et un véritable symbole de la région. Intéressant, non? Vous pouvez en lire plus sur cette église sur le site de la Commune d’Hérémence.

eglise-heremence-val-herens

J’ai beaucoup aimé la visite de l’intérieur de l’église, franchement insolite pour un lieu de culte. Vous entrez, appuyez sur un bouton et une sorte de spectacle son et lumière commence! Une voix vous guide à travers l’église pour vous en montrer les spécificités, vous éclairant les zones à regarder et vous passant de la musique pour accompagner votre déambulation… C’est totalement improbable et cela m’a plutôt fait rire au départ, mais j’ai trouvé cela parfait! Une visite d’église peut rapidement devenir un peu ennuyeuse, ce qui n’est pas du tout le cas ici. Cela casse aussi un peu le côté très solennel des églises: on se balade à sa guise dans l’église d’Hérémence, y compris dans le choeur, ce qui permet de l’admirer sous tous les angles. Vu l’originalité de l’architecture, cela vaut le coup!

Au pain que j’aime – Un boulanger engagé à Hérémence

En sortant de l’église, nous nous arrêtons à la Boulangerie Au Pain que j’aime, tenue par Stéphane Marquet. Stéphane est le genre de personne qui vous marque: dynamique, engagé, passionné, il faut l’écouter parler de son pain, des farines, de toutes les choses absurdes faites ces dernières années dans le processus de fabrication du pain et des aliments en général (et qui conduisent à des soucis de santé pour tout le monde)… Mais, également des actions qu’il mène pour contrer cette tendance!

stephane-marquet-boulanger-heremence

Loin de ne faire que dénoncer, Stéphane agit. Il fabrique son pain avec des farines issues de céréales anciennes, qui sont de bien meilleure qualité nutritionnelle que les farines utilisées couramment aujourd’hui, s’étouffe si on lui parle de levure et non de levain et est même allé jusqu’à planter ses propres céréales dans des champs du Valais pour pouvoir fabriquer lui-même certaines de ses farines. Et comme si cela ne suffisait pas pour occuper ses longues journées, il a aussi à coeur de former des gens s’intéressant au sujet… A la question « mais du coup, vous dormez parfois? », Stéphane répond « Pas beaucoup » avec un air malicieux. En effet, je ne vois même pas comment il tient le coup, mais c’est souvent le cas des passionnés!

boulangerie-au-pain-aime-val-herens

Je repars de la boulangerie pleine de l’énergie dégagée par Stéphane, le cerveau ravi de s’être nourri de nouveaux apprentissages et, bien sûr, avec plusieurs pains sous le bras (il est exceptionnellement bon, et grillé quelques jours après fabuleux aussi. Oui, j’ai testé!). Fait étonnant au premier abord mais logique après avoir entendu les explications, ce pain convient très bien aux personnes intolérantes au gluten (ce qui n’est pas mon cas, mais c’est bon à savoir). Bref, encore une belle rencontre dans le Val d’Hérens: n’hésitez pas à pousser sa porte si vous venez dans le coin!

Balade à pied à Pralong

Avant de repartir, direction Pralong pour une petite balade dominicale tranquille. Le ciel est un peu gris et c’est d’après Patricia l’un des meilleurs endroits pour aller se promener dans le Val d’Hérens lorsque la météo est un peu morose. En effet, c’est un lieu très joli, avec ses quelques petites maisons, sa rivière à longer et (toujours) de magnifiques montagnes à admirer! Cela a du charme même sous un ciel voilé. Le soleil est quand même venu nous faire une petite visite l’espace de 10 minutes, sympa!

balade-hiver-pralong-val-herens

hiver-pralong-val-herens

Pour nous, ce sera une courte promenade à pied, mais vous pouvez aussi dans le coin faire des circuits raquettes ou du ski de fond. Les choix ne manquent pas!

hiver-pralong-val-dix

Logement dans le Val d’Hérens – Où dormir ?

Chambres d’hôtes de charme – Le Chalet Le Rucher

Si vous cherchez un lieu pour passer un week-end en amoureux en Suisse dans une chambre d’hôtes de charme, je vous conseille la chambre d’hôtes Le Chalet Le Rucher de mon amie Patricia. J’ai rencontré Patricia il y a quelques années et ai directement accroché avec elle: enthousiaste, curieuse et passionnée à la fois par sa région, l’hôtellerie, le digital et le secteur du tourisme, c’est le genre de personnalité que j’adore! Et même si nous ne nous voyons qu’environ une fois par an, cela me fait toujours autant plaisir. Je ne vous raconte pas les discussions sans fin jusqu’à des heures tardives: entre passionnées, cela peut durer un moment!

chambre-hotes-chalet-rucher-val-herens

Les chambres d’hôtes Le Rucher sont situées sur la commune de Vex, dans le Val d’Hérens, dans un ravissant chalet décoré avec goût et possédant une superbe vue sur les montagnes. Un vrai petit cocon chaleureux! J’adore aussi la philosophie du lieu: Patricia et Christine mettent en avant l’authenticité et la convivialité (sans toutefois être omniprésentes, je vous rassure. Juste le bon équilibre!), privilégient les produits locaux, les circuits courts et le fait maison (ce que vous dégusterez au dîner ou au petit déjeuner sera en provenance du jardin ou en tout cas du Val d’Hérens, fait maison et de saison) et sont d’excellents conseils pour vous permettre de découvrir le meilleur du Val d’Hérens. Prendre son temps, vivre au rythme de la nature, des saisons et des habitants… Voilà qui me parle! Quant au prix, je sens que vous avez peur car nous sommes en Suisse mais j’ai une bonne nouvelle pour vous: le tarif est ultra correct (voir pas cher vu la qualité de ce qui est proposé). Attention, roulement de tambour…

chambre-maya-chalet-rucher

petit-dejeuner-chalet-rucher-vex

BON PLAN – Si vous dites à Patricia que vous venez de ma part (Laurène de Carnet d’escapades), vous aurez toute l’année le tarif de 299 CHF (environ 260€) pour le week-end (qui est normalement le tarif « Basse saison »), incluant:

– 2 nuits pour deux personnes

– les petits déjeuners

– un dîner pour deux personnes le premier soir (Patricia vous préparera une spécialité du coin, variable en fonction de la saison!).

Si ce n’est pas un bon plan pour un week-end romantique en Suisse, ça?

chambre-heidi-rucher-chambre-hotes

decoration-chambre-hotes-rucher-vex

Prix mini – L’Hôtel du Val des Dix

Un bon plan qui m’a été donné par Patricia: l’Hôtel du Val des Dix. J’y suis allée boire un café après notre balade à Pralong et ai demandé à voir des chambres pour avoir une idée du lieu avant de vous en parler. C’est tout simple mais l’atmosphère est plutôt sympa, c’est propre et super bien placé (c’est accessible tout en étant un peu au milieu de nulle part, ce qui permet de faire un nombre incalculable de balades dans le coin, hiver comme été!). Vous serez notamment tout près du Barrage de la Grande Dixence et du Lac des Dix, qui est un superbe lieu de balade à la belle saison (je vous en parlais dans mon article dédié au tour du Val d’Hérens). Pour un prix d’environ 40 CHF (35€ environ) par personne, soit environ 70€ la nuit pour deux, ce n’est vraiment pas cher, surtout pour la Suisse!

hotel-val-des-dix-heremence

chambre-hotel-val-dix-val-herens

Et voilà la fin de ce week-end dans le Val d’Hérens! C’est sûr, je reviendrai encore un de ces jours…

 

Newsletter

1 Commentaire

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This