Visiter Ajloun – Mes 4 idées d’activités

Mise à jour le 25/03/2024
vue-forteresse-ajloun-jordanie

Ajloun est située au nord de la Jordanie, à proximité de Jerash. La plupart des visiteurs se contentent de venir visiter le site archéologique de Jerash puis repartent à Amman. C'est un peu dommage: tant qu'à être dans le nord de la Jordanie, autant en profiter pour faire d'autres découvertes, non? Ajlun, avec sa célèbre forteresse arabe et sa réserve forestière, est une bonne idée de visite. Je partage dans cet article de blog mes découvertes à Ajlun.

Laurène Philippot
Laurène
Laurène est la créatrice du blog, où elle partage ses découvertes depuis 2011. City break, voyages à vélo, randonnées... Elle a toujours de nouvelles idées d'escapades!

1. Visiter la forteresse d’Ajloun

Depuis Jerash, il faut compter environ 30 minutes pour accéder au château d’Ajlun. Si vous êtes en voiture, je vous conseille de vous garer au parking du téléphérique, situé juste à côté et qui est immense. Vous marcherez ensuite quelques minutes le long de la route pour rejoindre la forteresse, mais c’est plus facile que d’essayer de se garer sur le petit parking bien trop rempli du château. L’entrée est gratuite avec le Jordan Pass. 

panorama-chateau-ajlun

Le château d’Ajlun (Qal’at Ar-Rabad) date du 12e siècle et trône sur la ville depuis ses 1 250m d’altitude, au sommet du mont ‘Auf. Il fut construit par l’un des généraux du célèbre Saladin dans le but de faire partie de la ligne de défense contre les Croisés. Si des invasions puis des tremblements de terre ont endommagé le bâtiment, il n’en demeure pas moins très imposant et intéressant à voir, d’autant qu’il constitue le seul exemple d’architecture médiévale entièrement construite par les Arabes que l’on peut voir de nos jours en Jordanie. 

Comptez environ 30 minutes de visite pour la forteresse: la bâtisse en elle-même est bien sûr impressionnante, mais ce qui vaut surtout le coup est la vue à 360 degrés sur les alentours (les forêts de la région mais aussi la Syrie, la Palestine et Israël) que l’on a depuis la plus haute tour du château. C’est vraiment beau! 

2. Prendre le téléphérique d’Ajloun

Voilà une activité que je n’ai pas testée mais qui m’a donné envie, lorsque j’ai eu la surprise de voir le téléphérique en fonctionnement alors que je me rendais à la forteresse d’Ajloun. Le téléphérique d’Ajlun, le premier du pays, fait 2,5km, reliant le parc d’Ishtafina dans le bas de la ville) au château d’Ajloun en 10 minutes environ. Il offre apparemment de belles vue sur les paysages forestiers de la région et la forteresse, tout en ayant un aspect un peu ludique. Cela peut être sympa à faire!

telepherique-ajloun-jordanie

3. Randonner dans la réserve naturelle de la forêt d’Ajlun

On trouve aux environs d’Ajlun une réserve naturelle de petite taille (13km2) mais qui mérite de venir s’y balader, la réserve forestière d’Ajloun (Ajloun Forest Reserve). On y découvre en effet une végétation très différente de ce que l’on peut voir dans le reste du pays: comme le disait le guide que j’ai eu sur place, c’est “the green part of the country” (la partie verte du pays), et ces mots prendront tout leur sens lorsque nous découvrirons les paysages jordaniens souvent bien arides par la suite. Au menu de la réserve de la forêt d’Ajloun, de jolies collines aux arbres assez bas: chênes, caroubiers, pistachiers et fraisiers sauvages confèrent au lieu une atmosphère boisée méditerranéenne où il fait bon se promener. 

Il existe apparemment quelques sentiers de randonnée balisés mais, pour une vraie rando, il vaut mieux faire appel à un guide, qui fournit en plus des explications intéressantes sur la flore rencontrée. Notre guide Eisan était intéressant et sympathique et nous a même invité chez lui à dîner ensuite pour déguster un délicieux repas jordanien préparé par sa femme Eman. C’est là que nous avons goûté notre premier Maqlouba, un savoureux incontournable de la gastronomie jordanienne! Une expérience 100% locale qui restera l’une des belles rencontres humaines de ce voyage (il y en a eu plusieurs, les Jordaniens sont vraiment accueillants d’une manière générale). 

eisa-eman-dweekat-jordanie
diner-jordanie-guest-house-dweekat

4. Faire une pause shopping à la Biscuit House

Avis aux bec sucrés, j’ai un bon plan pour vous! Les biscuits produits par les femmes de la Biscuit House, l’un des ateliers soutenus par la RSCN (Royal Society for the Conservation of Nature) et qui se trouve au sein du Centre d’accueil des Visiteurs de la réserve forestière d’Ajloun. La RSCN, en plus de gérer une partie des réserves naturelles en Jordanie, soutient des projets communautaires dans le but de fournir de nouvelles sources de revenus à la population locale.

centre-visiteurs-ajliun

Les femmes de la Biscuit House produisent des gâteaux à base de tahin (purée de sésame) et huile d’olive que vous pouvez acheter sur place ou déguster au café. Et franchement, c’est une tuerie! Après en avoir goûté quelque-uns (oui, il y a une dégustation sur place), j’en ai acheté une petite boîte et ai surnommé ces biscuits “les meilleurs gâteaux du Monde” pendant tout le voyage, me délectant à chaque fois que j’en mangeais un. Mon conseil, ceux au gingembre et miel si vous aimez ça 🙂 

A noter, à côté de la Biscuit House se trouve également la Soap House, où des femmes produisent des savons. Moins gourmand mais très sympa aussi! 

biscuit-house-ajloun
soap-house-ajlun

Où loger à Ajloun? 

Je n’ai pas testé d’hébergements, mais n’hésitez pas à réserver dans la guest house de mon guide Eisan ou à consulter cette carte pour trouver un hôtel facilement. 

Ce séjour a été réalisé dans le cadre d’une collaboration commerciale rémunérée avec BlognTrip. Comme toujours, je suis restée libre de mes choix éditoriaux. Pour être claire, rien ne m’oblige à parler des lieux cités et je ne vous encouragerais pas non plus à voyager avec BlognTrip si je n’avais pas eu une bonne expérience avec eux. Cet article contient des liens d’affiliation: si vous réservez en passant par ces liens, vous ne paierez pas plus cher et je recevrai une petite commission: je vous remercie par avance, cela m’aide à continuer ce blog! 🙂