Que faire à Yogyakarta? Idées de visites et bonnes adresses

Mise Ă  jour le 18/03/2024
visiter-yogyakarta

Après notre escapade au Bukit Lawang, nous poursuivons notre voyage en Indonésie en prenant un avion pour Jakarta puis pour Yogyakarta. Voici mes conseils de visites à Yogyakarta ainsi que quelques bonnes adresses pour manger et dormir. 

Laurène Philippot
Laurène
Laurène est la créatrice du blog, où elle partage ses découvertes depuis 2011. City break, voyages à vélo, randonnées... Elle a toujours de nouvelles idées d'escapades!

Mon avis sur Yogyakarta

D’après ce que j’avais lu et entendu sur Yogya, je m’attendais à un endroit relativement paisible. Or, Yogyakarta est une grosse ville qui n’a rien de reposante selon moi. Les déplacements prennent du temps du fait des embouteillages. Les distances, la chaleur et l’absence de trottoirs corrects rendent la circulation à pied difficile. J’avoue ne pas être tombée sous le charme, les grandes villes chargées ne sont pas trop mon truc en général. Cela étant dit, nous avons tout de même visité quelques endroits sympas (et plus calmes)!

OĂą se trouve Yogyakarta (anciennement Jogjakarta)?

La ville de Yogyakarta est situĂ©e au sud du territoire spĂ©cial du mĂŞme nom, au centre de l’Ă®le de Java en IndonĂ©sie.

Que visiter Ă  Yogyakarta et ses environs?

Marché de Beringharjo

Le marchĂ© de Beringharjo est un immense marchĂ© couvert de Yogyakarta oĂą l’on trouve de tout: un Ă©norme choix de batik (vĂŞtements et tissus imprimĂ©s), des Ă©pices, des fruits et lĂ©gumes, des paniers en osier, des babioles…Il est ouvert le matin uniquement (Ă  partir de 8h), et l’on y croise de nombreux locaux venus y faire des emplettes (de l’achat de piment Ă  la robe de mariĂ©e). L’ambiance est vraiment chouette, on se balade avec plaisir dans les allĂ©es. Aucune tentative de nous vendre quoi que ce soit mais juste des sourires. Nous avons mĂŞme eu droit Ă  une petite leçon sur les diffĂ©rentes Ă©pices Ă  un stand!

marche-beringharjo-yogyakarta
beringharjo-marche-yogyakarta

Palais du Sultan (Kraton)

Un sultan réside encore à Yogyakarta. Il est le gouverneur de Java centre et possède un grand palais en centre-ville, qui est ouvert aux visites tous les matins. Le palais du Sultan est un bel endroit, mais il ne faut pas s’attendre à quelque chose de fastueux, l’ensemble reste plutôt simple. A l’intérieur, des objets et photos exposés, en général sans grandes explications. Cela vaut le coup d’y aller mais on n’en ressort pas emballés non plus.

palais-sultan-yogyakarta
yogyakarta-palais-sultan

Tous les jours se tient au palais du Sultan un spectacle différent selon les jours de la semaine. Nous y étions un samedi, jour du wayang kulit, les marionnettes, qui font partie intégrante de la culture traditionnelle. Un peu ennuyeux lorsqu’on ne comprend pas l’indonésien mais l’arrière de la scène, avec l’orchestre habillé en tenue traditionnelle, vaut le coup d’être vu.

palais-sultan-yogyakarta-spectacle
spectacle-palais-sultan-yogyakarta

Le Palais du Sultan et les rues alentours forment un quartier entier appelé Kraton. Loin de l’agitation du reste de la ville de Yogya, les rues du Kraton sont très calmes et vertes. On y trouve des commerçants et artisans, c’est agréable.

kraton-yogyakarta

Taman Sari (Water castle)

Autrefois, le Water castle de Yogyakarta Ă©tait le lieu oĂą venaient se baigner le Sultan et sa Cour. L’endroit pourrait ĂŞtre superbe mais manque d’entretien. Il n’y avait presque pas d’eau, dommage pour un water castle. Du coup, c’est un peu tristounet.

taman-sari-yogyakarta

Dans l’enceinte se trouvent quelques boutiques. Nous en avons profitĂ© pour regarder le travail de fabrication des marionnettes traditionnelles de wayang kulit, en cuir ciselĂ©,  ainsi que du batik. Du travail de patience!

fabrication-marionettes-yogyakarta
batik-yogyakarta

Marché aux oiseaux

Imaginez une immense animalerie en plein air. Voilà, vous êtes au marché aux oiseaux de Yogyakarta (où se vendent en fait non seulement des oiseaux, mais des lapins, chats, chiens, souris, reptiles, poissons…).

marche-oiseaux-yogyakarta
oiseaux-marche-yogyakarta

Les animaleries me rendent toujours triste. Par exemple, certains stands vendent des poussins colorĂ©s en rose, jaune, violet ou vert fluo. Ceci est fait en plongeant les poussins dans les colorants, c’est de la maltraitance pure et simple…

Nous avons aussi vu un Ă©norme serpent dans sa cage. Je crois qu’il n’était pas Ă  vendre, celui-lĂ , il fait partie du lieu. Ou alors il faut avoir une très grande maison…

poussins-colores-marche-oiseaux-yogyakarta
serpent

Temples de Borobudur et Prambanan

Les cĂ©lèbres temples de Borobudur et Prambanan, tous deux classĂ©s au Patrimoine mondial de l’Unesco, sont situĂ©s Ă  proximitĂ© de Yogyakarta. Profitez de votre sĂ©jour pour aller les visiter, de prĂ©fĂ©rence au lever du soleil! Voici mon article complet sur Borobudur et Prambanan.

OĂą loger Ă  Yogyakarta?

Nous étions logés dans le quartier de Prawirotaman. Ce quartier est noté dans les guides comme plutôt sympa car rempli de petits restaurants. En fait, il m’a un peu donné l’impression d’être dans un ghetto pour touristes. Des guest houses et des restaurants proposant des plats occidentaux (des pizza, des pâtes, des burgers, du boeuf strogonoff…, ça ne fait pas rêver). De plus, le quartier est situé tout au Sud, et donc un peu excentré par rapport au centre.

OĂą dormir Ă  Yogyakarta?

Nous avons tout de même trouvé des adresses qui nous ont bien plu. Nous étions logés à la Prambanan Guest House, une ravissante guest house toute calme dont le personnel est très serviable. Les chambres sont simples mais confortables, situées autour d’une cour arborée avec une jolie piscine et des petites tables accueillantes. Seul le petit déjeuner n’est pas terrible.

prambanan-guest-house-yogyakarta

Restaurants: oĂą manger?

Pour se restaurer, nous avons trouvé dans la rue Prawirotaman I: la Warung Heru, qui propose de la cuisine traditionnelle javanaise. Seulement quelques plats, une ambiance familiale, des prix bas et de bons jus de fruits frais. Parfait, non?

warung-heru-yogyakarta

Nous avons aussi testé le très populaire Via Via, où nous avons mangé un dessert uniquement. Très prisé vers 19h/20h, il vaut mieux y aller un peu en décalé si on veut une table! Les bananes à la poêle au miel sont une véritable tuerie, j’en ai encore l’eau à la bouche en y pensant.

Transports dans Yogyakarta

Nous nous sommes beaucoup servis des bus Trans Yogya, qui sont très pratiques. Ils sont verts et jaunes et possèdent des arrêts surélevés, comme de petites cahutes. Le plus simple est de demander au personnel où vous voulez aller et ils vous diront quel bus prendre et où changer, ils sont vraiment sympas. Comme il y a toujours quelqu’un chargé de la montée et descente des passagers à bord du bus, vous pouvez lui demander de vous faire signe quand il vous faut descendre. Super pratique et pas cher! Un seul ticket par trajet à 3 000 Rp, peu importe le nombre de correspondances. C’est grâce à ces bus qu’il est possible de rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport.

Pour les courts trajets, il y a énormément de becak à pédales (c’est à dire qu’il s’agit d’un vélo, pas d’une moto) que nous avons pas mal utilisés. Nous en avons notamment pris un pour toute une matinée, qui nous a enmenés d’un point à l’autre.

Sinon, nous avons aussi testé un taxi pour aller à la gare très tôt le matin. Réservé la veille par la guest house, il nous attendait devant la porte à l’heure dite et possédait un compteur. Nickel!

La suite du voyage avec la visite des temples de Borobudur et Prambanan, c’est par ici!

Cet article contient des liens d’affiliation. Si vous rĂ©servez via ces liens, je recevrai une petite commission mais vous ne paierez pas plus cher. Merci d’avance, cela m’aide Ă  continuer ce blog! 🙂