Visiter Cortina d’Ampezzo – 5 idées d’activités à faire sans voiture

Mise à jour le 15/03/2024
laurene-trail-cortina

Cortina d'Ampezzo, surnommée la Reine des Dolomites... Voilà un beau programme, non? Cela faisait bien longtemps que cette station de montagne située dans la province de Belluno en Vénétie (Italie) me faisait de l'oeil: lorsque j'ai décidé de faire l'itinéraire Munich-Venise à vélo et que je me suis rendue compte que le parcours passait précisément à Cortina, je n'ai pas hésité une seconde et ai directement prévu d'y faire 3 jours de pause. Cela n'est certes pas du tout assez pour découvrir la multitude de possibilités offerte par la ville, mais déjà agréable pour en avoir un aperçu... Et prévoir d'y revenir, parce que je vous le dis tout de suite, cela m'a donné très envie d'y retourner!

Laurène Philippot
Laurène
Laurène est la créatrice du blog, où elle partage ses découvertes depuis 2011. City break, voyages à vélo, randonnées... Elle a toujours de nouvelles idées d'escapades!

Voyageant à vélo, je n’avais pas de voiture et ai donc été limitée dans mes options, d’autant qu’une météo orageuse s’en est mêlée et m’a forcé à renoncer à certaines choses, mais j’ai tout de même pu en profiter. Pour faire le plein d’autres idées, n’hésitez pas à consulter cet autre article sur un road trip dans les Dolomites. J’ai allié découverte de la ville, randonnée, trail et ai également pris le temps de flâner en terrasse, histoire de reposer les jambes mais aussi de profiter tout simplement de la beauté des panoramas. C’est l’une des caractéristiques de Cortina: il n’est pas difficile de trouver de beaux points de vue sur les Dolomites, on est ici au coeur des montagnes! Voilà mes idées d’activités à faire pour visiter Cortina sans voiture. 

velo-cortina

A v̩lo sur la piste cyclable Cortina РDobbiaco

Impossible déjà de ne pas vous parler de vélo, puisque c’est ainsi que je suis arrivée à Cortina. Je peux vous conseiller la piste que j’ai empruntée pour venir de Dobbiaco (Toblach), que vous pouvez parcourir en gravel ou en VTT (il s’agit d’une piste de gravier). La piste cyclable suit l’ancienne voie de chemin de fer reliant Cortina à Dobbiaco et offre des points de vue vraiment magnifiques sur les Dolomites. C’est très simple, c’est extrêmement beau tout le long!

velo-dolomites
piste-gravier-dobbiaco-cortina

Il faut compter 30 kilomètres de Cortina à Dobbiaco, avec environ 380m de dénivelé positif en une montée progressive mais continue. Même si vous ne vous sentez pas de faire les 60km aller-retour dans la journée, faire une portion du parcours vaut le coup. Je vous conseille par exemple d’aller jusqu’au Lac de Landro et au point de vue sur le Tre Cime (juste après le lac), ce qui vous fera 40km aller-retour seulement. Vous pouvez bien sûr aussi prendre un vélo à assistance électrique, les 60km passeront tout seuls 😉

lac-landro-dolomites

Visite du centre-ville – Mon avis

Balade dans Cortina

Le centre-ville de Cortina d’Ampezzo est très mignon: ce n’est pas très grand mais il est très agréable de s’y balader à pied, d’autant qu’il est réservé aux piétons. Les bâtiments de Cortina sont vraiment jolis et la ville forme un petit écrin charmant niché au coeur des Dolomites. J’aime beaucoup l’atmosphère de ce genre de petite ville de montagne. Où que l’on regarde, on peut admirer des sommets en arrière-plan… Le rêve!

cortina-ampezzo-dolomites
centre-ville-cortina
cortina-centre-ville
cortina-ampezzo

L’architecture peut surprendre au premier abord: on est en Italie, mais on pourrait être en Autriche… L’histoire explique cela, Cortina a fait partie de l’Empire austro-hongrois pendant 400 ans avant de devenir italienne à la fin de la Première Guerre mondiale. La culture locale révèle ce mélange de cultures, ce que vous pourrez d’ailleurs aussi constater dans la gastronomie: à la carte des restaurants, le strudel côtoie souvent le tiramisu par exemple!

cortina-batiments
cortina-reine-dolomites
visite-cortina
visite-cortina-ampezzo

Cortina est une station de montagne assez chic, comme en témoignent les boutiques de luxe ainsi que les très beaux hôtels que l’on trouve dans le centre-ville. Je n’ai toutefois pas trouvé du tout l’ambiance élitiste: la ville attire aussi beaucoup de passionnés de sport et de montagne, tout simplement, et l’on s’y sent bien! Il y a d’ailleurs aussi pas mal de boutiques outdoor si vous voulez faire une session shopping 😉

Que faire à Cortina quand il pleut? Visite des musées

En plus de me balader dans le centre-ville, j’ai visité deux des trois musées de Cortina, qui possède un musée ethnographique, un musée paléontologique et un musée d’art moderne. J’ai visité ces deux derniers. Le musée paléontologique Rinaldo Zardini héberge une impressionnante collection de fossiles et retrace ainsi l’histoire des montagnes des Dolomites. Le musée n’est pas forcément très facile d’accès quand on ne maîtrise pas bien ce sujet, mais j’ai tout de même appris des choses et les fossiles sont vraiment beaux à observer.

cortina-musee-paleontologique
musee-paleontologique-cortina

J’ai été impressionnée par le Musée d’art moderne Mario Rimoldi. On ne s’attend pas à voir une telle collection dans une petite ville comme Cortina! En effet, le musée accueille des expositions temporaires mais abrite surtout la collection de Mario Rimoldi, une des plus larges collections privées d’art figuré de l’école italienne du XXème siècle. Je n’ai pas pris de photos car celles-ci étaient interdites, mais j’ai beaucoup apprécié cette visite que je vous recommande. Le musée n’est pas très grand mais vaut vraiment le coup!

Randonnée aux Gorges et Lac de Federa

Voilà une très belle randonnée que j’ai pu faire à Cortina, qui est facilement accessible en bus. Il existe en effet quelques lignes urbaines desservant rapidement différents lieux à Cortina. Pour cette rando, il suffit de prendre la ligne 2 à Piazza Roma (en plein centre) et de descendre à Campo di Sotto, 8 minutes plus tard. Vous trouverez les horaires des lignes urbaines de bus ici.

bus-urbains-cortina-ampezzo

J’ai beaucoup aimé cette randonnée pour la variété des paysages qu’elle permet de voir: la forêt, les gorges puis un paysage plus alpin avec des sommets et le lac de Federa. De plus, c’est un bon plan par une chaude journée estivale car on est beaucoup à l’ombre dans les gorges, ce qui est bien agréable.

laurene-rando-cortina-ampezzo
montagnes-dolomites

En arrivant à Campo di Sotto, on est plus bas que le début “officiel” de la randonnée des Gorges de Federa: il faut juste monter par la route en direction du Lac Piazones, puis on trouve rapidement des panneaux indiquant “Gores de Federa” ou “Malga Federa”. C’est très facile. Au total, la randonnée fait 16,5km et 950m de dénivelé positif pour l’aller-retour Campo di Sotto – Lac de Federa. Si vous êtes en voiture, vous pouvez directement aller au parking du lac et ce sera donc un peu plus court.

panneaux-randonnee-gorges-federa
malga-federa-cortina

La randonnée monte à travers la forêt de la Federa et l’on découvre au fur et à mesure les superbes gorges, avec de très jolies cascades, torrents de montagne et de petits ponts. Il y a même un endroit où on a le choix entre un parcours facile et plus difficile, où je vous conseille de prendre le plus difficile car c’est en fait le plus ludique: des cables permettent de passer vraiment dans la gorge, un peu au dessus de l’eau. Très marrant et pas effrayant!

gorges-federa-rando
randonnee-gorges-federa
gorges-federa-cascade

On quitte ensuite d’un coup la forêt pour arriver dans un paysage d’alpage au milieu duquel trône la Malga Federa, un refuge de montagne où vous pouvez dormir et vous restaurer. Le panorama est vraiment magique à cet endroit! En fonction de l’organisation de votre journée, vous pouvez y faire une pause puis continuer en direction du lac de Federa ou bien aller directement au lac avant d’y redescendre. C’est l’option que j’ai prise car des orages étaient annoncés ce jour-là: je me suis empressée de monter au lac avant de déjeuner rapidement à Malga Federa (d’un bon goulash accompagné de polenta!) puis de redescendre à Cortina… Je suis d’ailleurs montée dans le bus de retour pile au moment où il se mettait à pleuvoir, un sacré timing 😛

malga-federa
malga-federa-dolomites

Une montée d’environ 1,5km et 200m de dénivelé positif vous mène au Lac de Federa à 2 038m d’altitude. Une petite grimpette dont vous serez récompensé en arrivant: ce lac entouré de montagnes est magnifique! Si la menace d’orage n’avait pas été là, j’y aurais bien passé plus de temps pour vraiment en profiter et en faire le tour, mais j’étais déjà vraiment contente d’avoir pu l’admirer.

lac-federa-cortina
refuge-lac-federa

Pour redescendre, on passe par le même chemin jusqu’à Malga Federa puis on a le choix: soit passer par le même chemin qu’à l’aller à travers les gorges, soit prendre l’option plus directe qui passe par la route. Pas la plus sexy mais elle a le mérite d’être rapide! C’est le seul point moins sympa de cette randonnée, on peut certes faire une boucle mais le retour est moins agréable.Je n’ai pas regretté pour autant et vous recommande cette randonnée, c’est vraiment un joli coin!

cortina-lac-federa
dolomites-cortina

Visiter les Dolomites en mode trail running

Je vous parle parfois sur le blog, j’aime courir et pratique de plus en plus le trail running. Les Dolomites, et particulièrement Cortina d’Ampezzo, sont un terrain de jeu bien connu des traileurs du monde entier notamment grâce à la course du Lavaredo Ultra Trail. Même si je n’ai pas un niveau de malade en trail, j’avais très envie de profiter de ma venue à Cortina pour aller parcourir ses sentiers en courant!

J’ai fait une magnifique sortie en compagnie dAndrea Piccoliori du Bureau des Guides de Cortina. Le Bureau des Guides vous permet de réserver une activité avec un guide, qu’il s’agisse de trail, de randonnée ou de via ferrata. Une option qui est toujours géniale car on profite ainsi de l’expérience d’un local, qui nous emmène découvrir les plus beaux parcours et nous parle en même temps de la région et de ses particularités. On apprend toujours plein de choses! Andrea était un guide génial et très à l’écoute: il m’a emmenée faire un parcours de trail splendide, s’adaptant en permanence à mes envies et à ma forme pour rallonger ou raccourcir l’itinéraire au fur et à mesure de la matinée.

laurene-trail-cortina

Nous sommes allés en voiture jusqu’à notre point de départ puis avons suivi en partie le parcours du Short Delicious Trail (une course organisée chaque année, mêlant trail et gastronomie) ainsi que d’autres chemins qu’Andrea recommandait. J’ai pu ainsi découvrir par exemple les célèbres montagnes Cinque Torri, mais aussi d’étonnants vestiges de tranchées creusées lors de la Première Guerre mondiale, plusieurs refuges dont les refuges Scoiattoli et le Nuvolau et, bien sûr, des panoramas splendides!

J’ai beaucoup aimé la variété de l’itinéraire, mêlant parties plus vertes et plus minérales. J’ai trouvé cela assez technique, avec pas mal de cailloux, mais j’y suis juste allée tranquille et ai vraiment adoré ce parcours! Au final, nous avons fait 17km et 1 177m de dénivelé positif. Si vous souhaitez suivre le même parcours, vous trouverez ici la trace GPX. Vous pouvez tout à fait le faire sans courir mais en randonnée, évidemment! Mais n’hésitez pas à faire appel à Andrea pour vous guider et construire un parcours personnalisé pour vous!

Terrasse avec vue au Col de Druscié

Voilà une activité toute simple à faire si la météo ne permet pas d’envisager d’aller randonner ou si, tout simplement, vous avez envie d’un peu de repos! Depuis le centre de Cortina, vous pouvez facilement aller en funiculaire jusqu’à de beaux endroits, où vous pourrez profiter de la vue, faire une pause dans un restaurant d’altitude et éventuellement faire une petite balade autour.

panorama-col-druscie-cortina
vue-col-druscie-cortina

J’avais au départ prévu de prendre la télécabine Faloria pour monter déjeuner au Rifugio Faloria et me balader autour. Manque de chance, le téléphérique était en panne ce jour-là… Et il pleuvait des cordes le lendemain quand j’ai voulu y retourner! Je vous donne tout de même l’info car cela peut être une bonne idée.

J’ai donc changé mes plans et suis montée au Col de Druscié par la télécabine Freccia nel Cielo, de l’autre côté de la ville. Le ciel était couvert ce jour-là et je ne savais pas trop ce qu’allait donner la vue en arrivant, mais cela s’est avéré superbe! Le col de Druscié est situé à une altitude de 1 778m et jouit d’une vue magnifique sur la vallée et les sommets environnants. Les nuages présents ce jour-là, semblant flotter sur les montagnes, donnaient en fait une atmosphère un peu mystique au lieu. Il y a un observatoire au sommet, où sont parfois organisées des sessions d’observation du ciel.

dolomites-nuages-montagnes
observatoire-col-druscie-cortina

J’ai déjeuné au restaurant Masi Wine Bar et ai ensuite tranquillement profité de la terrasse dans l’après-midi puisque le soleil avait fini par se lever… Le repas était excellent et j’ai ainsi pu largement profiter du panorama, observant au passage les nuages glissant sur les montagnes.

col-druscie-terrasse

Infos pratiques

Où dormir à Cortina d’Ampezzo?

J’ai logé au Royal Hôtel Cortina. J’ai réservé mon hébergement un peu tard (juillet pour un séjour en août) et m’en suis mordue les doigts au départ, il ne restait que peu d’hébergements et tous étaient vraiment très chers! J’ai finalement trouvé le Royal Hôtel Cortina qui s’est avéré être un excellent rapport qualité-prix: ma chambre “économique” était petite mais avec une vue magnifique sur les toits de la ville (quel plaisir d’ouvrir les volets le matin et de voir ça!), l’hôtel est situé vraiment en plein centre de Cortina et le buffet de petit déjeuner était très bon!

vue-royal-hotel-cortina

Bonnes adresses de restaurants à Cortina

  • Pizzeria Porto Rotondo: une très bonne pizzeria qui est une institution locale: j’y suis même allée deux fois! Bon à savoir pour les intolérants, ils ont aussi de succulentes pizzas sans gluten.
  • Ristorante Al Camin: une cuisine excellente mettant en avant des produits locaux, un cadre chaleureux et un accueil adorable… Vraiment une excellente adresse! J’y ai notamment goûté les Casunzìei ampezzani, des raviolis à la betterave et riccotta qui sont une spécialité de Cortina.
  • Masi Wine Bar au Col Druscié: repas excellent, belle terrasse et panorama merveilleux sur les montagnes alentours!
  • Malga Federa: agriturismo dans un cadre magique à 1817m d’altitude, parfait au milieu d’une rando!
  • Chalet Tofane: restaurant assez haut de gamme, je l’ai trouvé bon mais trop cher tout de même.
casunziei-ampezzani

Ce voyage a été réalisé dans le cadre de mon voyage personnel à Cortina ainsi que d’une collaboration avec Cortina Marketing.. Comme toujours, tous les choix éditoriaux et les opinions exprimées dans cet article me sont propres (pour être claire: je n’ai pas été obligée de parler des lieux et adresses dont je parle!). Cet article contient des liens d’affiliation. Si vous réservez via ces liens, je recevrai une petite commission mais vous ne paierez pas plus cher. Merci d’avance, cela m’aide à continuer ce blog! 🙂