Notation : 10 votes, average: 5,00 out of 510 votes, average: 5,00 out of 510 votes, average: 5,00 out of 510 votes, average: 5,00 out of 510 votes, average: 5,00 out of 5. Nombre de votes : 10.
Cet article vous-a-t-il plu ? 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Loading...

Strasbourg et Karlsruhe – 3 jours entre France et Allemagne

17 Sep 2018 | Allemagne, Grand Est | 6 commentaires

Un des aspects sympas de la vie à Strasbourg est la proximité de l’Allemagne. Les échanges entre la France et l’Allemagne sont très importants en Alsace et on va facilement d’un pays à l’autre, que ce soit en voiture, en bateau (la frontière naturelle entre les deux pays est le Rhin), à pied, à vélo et même en tram. Il est donc très facile d’organiser une journée ou un week-end franco-allemand, afin de profiter un peu des deux pays! C’est ce que j’ai fait en passant 3 jours entre Strasbourg et Karlsruhe, en compagnie de la blogueuse allemande Antje de Delicious Travel. Le concept de notre escapade? Lui faire découvrir Strasbourg durant une journée et demi, puis qu’elle me fasse visiter Karlsruhe pendant la seconde moitié du séjour. La distance entre Strasbourg et Karlsruhe n’étant que de 82 km (soit seulement 40min en train), cela se fait très bien! Après vous avoir donné il y a quelques mois une idée de week-end à Strasbourg et sur la Route des Vins, voici cette fois le programme d’un séjour « Strasbourg et Karlsruhe ».

Jour 1 – Strasbourg

Balade dans la Petite France

Notre matinée de visite commence par une balade dans la Petite France, le quartier le plus célèbre de Strasbourg. C’est aussi le plus touristique, mais on comprend aisément pourquoi: c’est juste magnifique! Même en habitant la ville, je ne me lasse pas de m’y balader et d’y faire des photos, surtout au printemps ou en été lorsque les fleurs envahissent les façades des maisons à colombages. Le nom « Petite France » vient en fait de l’hospice créé au 15e siècle pour soigner les soldats revenant de France et atteints de Syphilis, aussi appelé « le mal français ». Pas très glamour, mais on oublie vite ce côté sombre du quartier en s’y promenant. Avec ses canaux, ses écluses, ses maisons à colombages, ses pavés, ses petits ponts (dont l’un qui tourne pour laisser passer les bateaux!), ses fleurs, ses terrasses… On ne peut que tomber sous le charme (enfin je crois!).

petite-france-strasbourg

maisons-colombages-strasbourg

strasbourg-petite-france

Visite de la cathédrale de Strasbourg

Plus ancienne cathédrale gothique au Monde (ses fondations datent de 1015), la cathédrale de Strasbourg est le symbole de la ville. Avec son unique flèche et sa couleur rose (elle est en grès des Vosges), cette cathédrale gothique domine la ville, se voit de très loin et est facilement reconnaissable. Petit conseil si vous souhaitez prendre une photo sympa de l’extérieur de la cathédrale: rendez-vous rue Mercière ou à l’angle de la place de la cathédrale avec la rue des Hallebardes. La lumière est particulièrement belle en fin de journée, donnant à la cathédrale une couleur dorée presque irréelle.

cathedrale-strasbourg-rue-merciere

Je vous conseille de visiter l’intérieur de la cathédrale, qui est impressionnant. Vous pouvez notamment y admirer de très beaux vitraux (dont la rosace qui est particulièrement belle), une énorme horloge astronomique ou encore un orgue et une chaire gothique tous deux richement décorés.

rosace-orgue-cathedrale-strasbourg

Ne manquez pas également de monter sur la plateforme de la cathédrale de Strasbourg. 330 marches vous attendent mais la vue sur Strasbourg vaut vraiment le coup!

cathedrale-strasbourg

vue-plateforme-cathedrale-strasbourg

Rue des Frères et Place du Marché Gayot

Pour aller à notre lieu de déjeuner, nous prenons la Rue des Frères, une des rues commerçantes de Strasbourg que j’aime beaucoup, et jetons un oeil à la Place du Marché Gayot. Une ravissante petite place bordée de belles maisons et possédant des terrasses accueillantes, à côté de laquelle passent bien des touristes sans la voir car elle est un peu cachée! Je n’arrive toujours pas à la prendre en photo correctement, mais elle est très mignonne 🙂

place-marche-gayot-strasbourg

Déjeuner vegan chez Harmonie Bowl and Juice

Après cette belle matinée, nous nous octroyons une petite pause. J’ai choisi d’emmener Antje dans un petit restaurant proposant de bons bols vegan et sans gluten. Plusieurs raisons à ce choix: déjà, car la cuisine traditionnelle alsacienne est proche de la cuisine allemande: elle connaît donc déjà certaines spécialités. Ensuite, car nous aurons un repas plus traditionnel le soir. Enfin, car c’est une des choses que j’aime à Strasbourg et que je souhaite lui montrer: on trouve tous types de restaurants, qu’ils soient traditionnels, modernes, français, étrangers, vegan ou végétariens… il y a vraiment le choix! Harmonie Bowl and Juice propose des bols équilibrés accompagnés de jus de fruits faits à l’extracteur ainsi que de bons desserts, le tout dans une atmosphère agréable au coeur de Strasbourg. Une bonne adresse!

Découverte de la Neustadt

Après le déjeuner, nous marchons en direction de la Neustadt, aussi appelé quartier impérial ou quartier allemand. Ce quartier de Strasbourg, récemment inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, a en effet été construit par les Allemands à partir de 1880 (petit point historique: l’Alsace était à cette époque allemande, puisqu’elle avait été conquise suite à la guerre de 1870). C’est la construction de la Neustadt qui a véritablement transformé Strasbourg, en l’élargissant au delà de ses remparts. Même s’il y a de nombreux styles architecturaux différents (néo-gothique, néo-classique, néo-renaissance, art nouveau…), vous verrez sans peine la différence avec la Grande Île de Strasbourg : la Neustadt possède de grands bâtiments majestueux et de larges avenues. Parcourir l’ensemble de la Neustadt serait assez long: le quartier est en fait très étendu, avec des bâtiments remarquables parfois assez éloignés les uns des autres. Pour en avoir déjà un aperçu (et vous rendre compte de la variété des styles architecturaux présents dans ce quartier), je vous conseille d’aller voir le Lycée international des Pontonniers (surnommé le Poudlard strasbourgeois, les fans d’Harry Potter apprécieront) ainsi que la Place de la République.

lycee-pontonniers-strasbourg

place-republique-strasbourg

Balade sur la Grande Île (suite!)

La Grande Île est le coeur du centre-ville de Strasbourg: regardez sur une carte, c’est le quartier entouré d’eau. C’est sur la Grande Île que l’on trouve la Petite France et la cathédrale (c’est donc là que vous avez passé la matinée si vous avez suivi mon itinéraire), mais ce n’est pas le seul coin à valoir le détour: l’ensemble de la Grande Île est remarquable, ce qui lui vaut d’ailleurs d’être classée aussi à l’UNESCO! Globalement, vous pouvez arpenter ce quartier librement et prendre les rues au hasard, c’est toujours joli! Si vous voulez continuer à suivre notre itinéraire, poursuivez en direction de la Place Broglie, puis la place Kléber (la place principale de Strasbourg), la rue des Grandes Arcades, la place Gutenberg puis la Rue des Tonneliers avant de traverser l’Ill pour rejoindre notre prochaine étape.

place-tripiers-strasbourg

Visite des caves historiques des hospices civils de Strasbourg

Après avoir longé le quai Saint-Nicolas et pris la rue d’Or, nous voici au lieu de notre prochaine visite: la cave historique des Hospices Civils de Strasbourg. Oui, il s’agit bien d’une cave située dans un hôpital (c’est encore un hôpital à l’heure actuelle). Cela date de l’époque où des legs et certains frais médicaux étaient payés en nature: les moines avaient ainsi hérité de vignes et produisaient du vin… Il a ensuite été décidé de sauvegarder cette cave et d’en faire un lieu de vieillissement de certains des meilleurs vins d’Alsace, rigoureusement sélectionnés. La visite de la cave vaut le coup d’oeil: avec ses immenses foudres en bois et sa voûte en pierre, elle est très belle. Il est possible de la visiter librement, de prendre un audioguide ou d’opter pour une visite guidée. Vous pourrez aussi y voir le plus vieux vin au monde conservé en tonneau… Il date de 1472!

visite-caves-historiques-strasbourg

Promenade en bateau avec Batorama

Pour la fin de l’après-midi, nous optons pour une balade en bateau avec Batorama. L’une des activités les plus touristiques de Strasbourg, mais que je recommande à toute personne venant visiter la ville! La promenade permet d’avoir une vue d’ensemble de l’organisation de la ville et de ses différents quartiers, d’apprendre pas mal de choses (je l’ai déjà faite un grand nombre de fois mais en apprends davantage à chaque fois!), mais aussi d’aller faire un tour au quartier européen. C’est là que se trouvent grand nombre d’institutions européennes comme le Parlement européen, la Cour européenne des Droits de l’Homme ou encore le Conseil de l’Europe. Elles valent le coup d’être vues mais sont un petit peu loin du centre, il est donc pratique d’y aller en bateau! Faites attention au choix du bateau Batorama: il y en a des couverts et des découverts. Dans les bateaux couverts, vous n’arriverez pas à prendre de photos du fait de la vitre et de ses reflets… Si la météo est correcte, optez pour un bateau découvert au moment de la réservation (oui, il faut réserver à l’avance: les tours en bateau sont pris d’assaut!).

quai-batorama

bateau-batorama-strasbourg

Tapas alsaciens au restaurant Les Chauvins Père et Fils

Afin de finir cette journée en beauté, nous allons déguster des tapas alsaciens au restaurant Les Chauvins Père et Fils, tenu comme son nom l’indique par un père et son fils, tous deux passionnés de gastronomie et de bons vins. La particularité, c’est qu’on peut aux Chauvins goûter aux saveurs traditionnelles alsaciennes sous une forme un peu revisitée. Les tapas proposés font en effet la part belle aux produits locaux et aux recettes alsaciennes, tout en les rendant plus modernes. C’est excellent et cela permet aussi de goûter plein de choses différentes: on choisit plusieurs tapas et on partage tous ensemble, c’est convivial. Si vous aimez les tartes flambées, n’hésitez pas aussi à en prendre une à partager en entrée, par exemple: elles sont vraiment excellentes! Côté vin, Les Chauvins proposent des vins du monde entier qui ont une caractéristique commune: ils sont tous produits par des Alsaciens! Ajoutez à cela une déco sympa, et vous avez tout pour passer une excellente soirée 🙂

Nuit à l’hôtel à Strasbourg

De mon côté, je dormais chez moi mais Antje était logée à l’Hôtel Arok, situé juste en face de la gare et apparemment agréable! Sinon, à Strasbourg je peux vous conseiller aussi Le Graffalgar (aussi près de la gare et dont les chambres ont été décorées par des artistes), ou encore l’Hôtel Rohan ou l’Hôtel Suisse (tous deux à deux pas de la cathédrale, le premier plutôt moderne et le second plus traditionnel) par exemple.

hotel-suisse-vue-cathedrale-strasbourg

Vue sur la cathédrale de Strasbourg depuis une chambre de l’Hôtel Suisse

Jour 2 Matin – Strasbourg

Terrasse panoramique du Barrage Vauban

Pour attaquer ce deuxième jour, nous nous rendons à mon point de vue préféré: le Barrage Vauban, qui possède une terrasse panoramique offrant une très belle vue sur les Ponts Couverts, la Petite France et la cathédrale au loin. Superbe, non?

vue-barrage-vauban-strasbourg

Visite du Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg (MAMCS)

À deux pas se trouve le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg (MAMCS). il est situé dans un très beau bâtiment et possède une collection très variée. Je n’ai pas toujours trouvé évident de faire le lien entre toutes les oeuvres de la collection permanente, mais les panneaux explicatifs aident bien. C’est une visite intéressante! Avant de partir, allez jeter un oeil à la vue depuis la terrasse du Art Café (accessible librement), c’est sympa aussi.

musee-art-moderne-contemporain-strasbourg

niki-saint-phalle-mamcs

cheval-mamcs

Voilà, cette journée et demi à Strasbourg est terminée… Il est temps de filer à Karlsruhe pour la suite du voyage!

Jour 2 Après-midi – Visite de Karlsruhe

Les deux villes ne sont vraiment pas loin l’une de l’autre. Un train relie Strasbourg à Karlsruhe en seulement 40 minutes et les liaisons sont très régulières (plusieurs par jour). Il y a aussi des bus entre Strasbourg et Karlsruhe, mais c’est plus long (1h15). Le temps du déjeuner, nous voici en Allemagne! J’avais déjà visité Karlsruhe mais très brièvement, à la fin de mon voyage en Europe avec un pass Interrail, et n’en avais gardé qu’un souvenir assez vague (je me souvenais juste d’une ville assez verte et d’un beau château). Ma première impression sur Karlsruhe n’est pas forcément excellente en arrivant: la ville a été en grande majorité détruite pendant la guerre et n’a donc pas grand charme. Toutefois, je dois dire que mon impression va peu à peu s’améliorer. Comme dans mon souvenir, Karlsruhe est une ville possédant de nombreux espaces verts et qui semble agréable à vivre. De plus, elle compte encore quelques beaux bâtiments (et pas seulement le château) que l’on voit ça et là en se promenant, et même un quartier entièrement médiéval vraiment ravissant! Comme quoi, il est toujours bien d’approfondir un peu, on fait en général de belles découvertes! Laissez-moi vous donner quelques idées de choses à faire à Karlsruhe que j’ai bien aimées.

karlsruhe-allemagne

Visite du ZKM (Centre d’Art et de Technologie des Médias de Karlsruhe)

Une fois nos affaire déposées à l’hôtel, nous allons visiter le ZKM (Zentrum für Kunst und Medientechlologie) de Karlsruhe. Il s’agit d’un lieu étonnant, à la fois musée, espace de co-working, bibliothèque… Cela m’a fait un peu fait penser au Centre Pompidou (Beaubourg) à Paris, où j’allais régulièrement lorsque j’y vivais. Le ZKM a été pensé comme un lieu de vie, où chacun peut venir travailler, échanger, se documenter, réfléchir, apprendre… Les expositions ne sont pas séparées des autres espaces mais y sont au contraire pleinement intégrées (en cela, c’est totalement différent de Beaubourg où chaque espace est cloisonné). L’idée est qu’il doit être possible de boire un verre en discutant avec son voisin puis d’aller voir une oeuvre et vice-versa, ceci pouvant favoriser la créativité. Cette organisation est vraiment intéressante et m’a permis de m’interroger sur ce que devrait être le musée du futur: il devrait peut-être ressembler à ça, un vrai lieu de vie avec des interactions! Bien sûr, ce n’est pas toujours simple non plus en fonction des oeuvres présentées mais cela donne à réfléchir quand même!

karlsuhe-zkm

zkm-karlsruhe

Lorsque je l’ai visité, le ZKM proposait à ses visiteurs une exposition dédié au code (informatique) et faisant prendre conscience de l’omniprésence du code et des données dans notre vie. Une exposition vraiment intéressante et faisant (à nouveau!) bien réfléchir sur le monde et son évolution. J’aurais juste idéalement aimé un peu plus d’explications vulgarisées sur chaque oeuvre: il y a des petits panneaux en anglais et allemands, mais je dois dire que, selon les sujets, c’était parfois trop technique pour moi! Cela dit, ce lieu reste un coup de coeur: à la fois beau (situé dans une ancienne usine, le bâtiment en lui-même est déjà chouette), original et intéressant!

exposition-code-zkm

« Kaffee + kuchen » chez Berry Su

Impossible de venir en Allemagne sans céder à la tentation du « Kaffee und Kuchen » (café et gâteau). Une très bonne tradition pour la gourmande que je suis! Nous sommes allées au café Berry Su, situé Kaiserstrasse (rue principale de Karlsruhe). L’accueil y est sympathique, la déco moderne et les gâteaux savoureux. Nous y avons partagé un gâteau au fromage blanc (käsekuchen, à ne pas confondre avec le cheesecake américain: c’est très différent) et un gâteau à la carotte (karottenkuchen, là encore différent de la version US): deux gâteaux traditionnels allemands que j’adore! Un très bon moment.

berry-su-karlsruhe

Marktplaz (place du Marché)

Nous nous dirigeons ensuite vers la Marktplatz, la place principale de Karlsruhe, où se dresse la pyramide abritant le tombeau du fondateur de la ville (j’y reviens plus bas), l’hôtel de ville ainsi que le temple. L’ensemble est assez étonnant mais joli.

marktplatz-karlsruhe

karlsruhe-marktplatz

place-marche-karlsruhe

Château de Karlsruhe

Le Château de Karlsruhe est l’emblème de la ville. Karlsruhe est une ville récente (elle ne date que de 1715) créée par le margrave Charles-Guillaume de Bade-Durlach. Ce souverain décida de construire un château (en s’inspirant de celui de Versailles) et de créer autour une ville, dont les rues partiraient en forme d’éventail. Selon la légende, il aurait rêvé de ce château tel un soleil dont les rayons constitueraient les rues d’une ville et aurait ainsi décidé de la construire. Karlsruhe signifie d’ailleurs « le repos de Karl (Charles) ». Quoi qu’il en soit, ce plan original en éventail a été conservé et la ville s’étend au sud du château, tandis qu’on trouve au nord un immense parc arboré. Cette forme d’éventail aurait ensuite inspiré Washington DC (après le plan de Mannheim ayant inspiré Manhattan dont je vous avais déjà parlé, les villes allemandes ont décidément vraiment inspiré les USA!)

karlsruhe-chateau

chateau-karlsruhe-allemagne

Le Château de Karlsruhe a malheureusement été détruit pendant la 2de Guerre mondiale, mais reconstruit: une chance, car le bâtiment est vraiment magnifique. En arrivant depuis la Marktplaz en centre-ville, le château s’impose majestueusement à la vue des visiteurs et habitants. Pas de doute, ça claque! Il abrite le Musée régional de Bade (Badisches Landesmuseum), que je n’ai pas eu le temps de visiter.

chateau-karlsruhe

tour-chateau-karlsruhe

Parc du Château

Derrière le château se trouve le Parc du Château (schlossgarten), un immense espace vert où les habitants viennent faire du sport, pique-niquer, lire ou tout simplement passer du temps entre amis ou en famille. J’y suis allée en fin de journée en semaine, je ne pensais donc pas qu’il y aurait foule, mais quelle atmosphère sympathique! Du monde sans que les gens ne soient les uns sur les autres, une douce lumière magnifique… J’ai vraiment pris plaisir à m’y promener!

parc-chateau-karlsruhe

Jardin botanique de Karlsruhe

Juste à côté se trouve le Jardin Botanique. Là encore, c’est un très bel espace vert, idéal pour se promener ou s’installer sur un banc tranquillement!

Dîner à l’Oberländer Weinstube

L’Oberländer Weinstube est un endroit agréable pour dîner: à l’intérieur, une salle meublée de façon traditionnelle. A l’extérieur, un petit patio accueillant une terrasse bien agréable. Contrairement à ce que son nom le laissait croire, le restaurant ne sert pas que des plats traditionnels allemands, il y a aussi des choix un peu plus fins et modernes. Ce que j’ai mangé était bon, mais j’ai trouvé le rapport qualité-prix moyen.

Ludwigsplatz

Après le dîner, nous avons fait une petite balade en centre-ville pour rejoindre notre hôtel. L’occasion de découvrir la Ludwigplatz, une jolie petite place dont les terrasses sont le lieu de rendez-vous de prédilection des locaux!

ludwigsplatz-karlsruhe

Nuit à l’hôtel Achat Plaza de Karlsruhe

Lhôtel Achat Plaza est un très grand hôtel assez froid, mais il est confortable et pas trop mal situé (pas au coeur du centre ville, mais à 10 minutes à pied et seulement 4 stations de tram de la gare). Le buffet de petit déjeuner est très bon!

hotel-achat-plaza-karlsruhe

Jour 3 – Karlsruhe

Marché de la Place Gutenberg

Rien de tel que d’aller se promener sur un marché pour démarrer la journée, même s’il fait gris ce jour-là! Le marché de la Place Gutenberg (Gutenberplatz), qui a lieu les mardi, jeudi et samedi, est situé sur une place bordée de beaux bâtiments. Ce n’est pas un très grand marché (en tout cas le jeudi, j’imagine qu’il doit être plus grand le samedi, comme c’est souvent le cas) mais j’y ai trouvé ce que j’aime: une atmosphère locale. En plus d’y faire leur marché, les habitants s’y donnent en effet rendez-vous pour prendre l’air avec les enfants ou boire un café.

gutenbergplatz-marche-karlsruhe

gutenbergplatz-marche

marche-karlsruhe-gutenbergplatz

gutenbergplatz-karlsruhe

Alors que nous nous promenions dans les allées, Antje me montre un stand proposant de la nourriture typique: des dampfnudle, des petits pains gonflés à la vapeur et munis d’une fine croûte salée sur deux de ses côtés. Je sais que cela existe aussi en Alsace mais on en voit peu et je n’avais en tout cas jamais goûté. C’était donc l’occasion et c’est plutôt bon, surtout avec la petite sauce au vin blanc qui est servie avec, je dois dire (il y a aussi l’option sauce à la vanille mais je préfère celle au vin!).

dampfnudle-karlsruhe

Déjeuner à la brasserie Vögelbrau

Pour le déjeuner, nous nous rendons dans l’une des plus anciennes brasseries de la ville, la brasserie Vögelbrau. La brasserie Vögelbrau possède un agréable biergarten où il fait bon s’installer avec une bière (forcément) et un plat traditionnel allemand. Lorsque mon plat arrive, je suis impressionnée par sa taille: je n’arriverai pas au bout de toute cette viande de porc servie avec une sauce à la bière et un énorme knödle (boulette de pommes de terre), mais c’est très bon et le rapport qualité-prix est excellent!

brasserie-vogelbrau-karlsruhe

Quartier médiéval de Durlach et vue depuis la Turmberg

Durlach est le quartier le plus ancien de Karlsruhe. En réalité, celui-ci existait bien avant Karlruhe et était une ville indépendante, rattachée ensuite à Karlsruhe lors de la croissance de celle-ci. C’est un coin vraiment joli, avec des ruelles, de belles maisons à colombages datant de l’époque médiévale et des petits cafés où s’installer. Je l’ai malheureusement vu sous la pluie et ai fini par écourter la balade avant de finir trempée, mais il doit être très agréable de s’y promener lorsqu’il fait beau!

durlach-karlsruhe

rue-durlach-allemagne

durlach-quartier-karlsruhe

Monter à la Turmberg (montagne de la tour) est l’une des attractions de Durlach. On peut y accéder grâce au plus vieux funiculaire d’Allemagne ou bien choisir de monter à pied (un peu plus de 500 marches vous attendent alors). La Turmberg n’est pas vraiment une montagne mais plutôt une colline au sommet de laquelle une tour a été installée: monter en haut de celle-ci vous donne une très jolie vue sur la ville de Karlsruhe et les environs. On est aux portes de la Forêt Noire et on se rend bien compte que les alentours sont très verts!

funiculaire-durlach

vue-turmberg-durlach

C’est ainsi que se terminent nos 3 jours entre Strasbourg et Karlsruhe… Auf Wiedersehen!

Cet article a été écrit dans le cadre de la campagne #FranceMeetsGermany organisée avec l’Office National Allemand du Tourisme et Atout France. Comme toujours, je suis restée libre de mes choix éditoriaux!   

 

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This