Notation : 35 votes, average: 4,40 out of 535 votes, average: 4,40 out of 535 votes, average: 4,40 out of 535 votes, average: 4,40 out of 535 votes, average: 4,40 out of 5. Nombre de votes : 35.
Cet article vous-a-t-il plu ? 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Loading...

15 idées de visites et activités à faire à New-York

26 Déc 2017 | USA | 9 commentaires

New-York est une ville qui me fascine et que j’ai eu la chance de visiter déjà 4 fois. Je ne peux pas pour autant dire que je connais vraiment bien, il y a tant de choses à voir à New-York ! Mes voyages ayant été assez espacés, j’ai en plus tendance à faire certaines choses plusieurs fois : il y a des lieux que j’aime trop pour ne pas les revoir à chaque séjour !

central-park-nuit-lac

C’est tout de même une ville dans laquelle j’ai mes repères et où je me sens vraiment bien. Elle me prend aux tripes dès que j’y mets un pied : je peux y marcher des heures et des heures sans me lasser, à apprécier son énergie et observer tout ce qui se trouve autour de moi. Peut-être est-ce aussi lié au fait que New-York est la première ville où je sois allée seule, lorsque j’avais 18 ans, alors que j’étais plutôt timide et parlais assez mal anglais. J’en garde un sentiment d’excitation et de liberté que je ressens à chaque fois que je m’y rends.

new-york-pont-brooklyn

Jérôme Charyn, romancier américain, disait de New-York qu’elle était « Un singulier mélange de loi et de désordre », et c’est exactement ce que je ressens lorsque j’y suis. La ville apparaît très ordonnée au premier abord du fait de son plan urbain orthogonal et de la verticalité vertigineuse des bâtiments. Mais au milieu de ces immeubles règne une effervescence incroyable, enivrante…. Un flux gigantesque de voitures et passants, du bruit en continu (sirènes stridentes, klaxons, moteurs des voitures…), des enseignes et publicités clinquantes, des odeurs de nourriture provenant d’innombrables vendeurs ambulants…Tous les sens sont sollicités!

new-york

Il était donc grand temps de vous en parler sur ce blog et de vous livrer quelques idées de choses à faire à New York, certaines assez incontournables et très connues, d’autres un peu moins et que j’ai découvertes lors de mon dernier séjour.

Avez-vous pensé à votre assurance? – Lorsque je voyage dans des pays hors Europe, je souscris toujours une assurance me couvrant pour les frais médicaux (indispensable aux USA, où les frais sont énormes). Mon choix s’est porté, comme à chaque fois, sur l’assurance Cap Assistance 24/24 de Chapka Assurances. Je connais de nombreuses personnes l’ayant déjà utilisée et en ayant été satisfaits, ce qui me rassure, et leurs tarifs sont compétitifs. La souscription se fait en ligne très rapidement: bien pratique, surtout quand on y pense au dernier moment!

En souscrivant une assurance via ce lien, vous bénéficiez de 5% de réduction sur votre assurance Cap Assistance et me permettez de recevoir une petite commission… Vous m’aidez ainsi à continuer ce blog tout en bénéficiant d’une réduction! 🙂 

1. Se balader sur la High Line

La High Line est  une de mes récentes découvertes et un coup de cœur. Lorsque ma cousine Sarah, qui vit à NYC, m’a dit qu’il s’agissait de l’un de ses lieux préférés, je me suis demandée comment j’avais pu passer à côté d’un tel endroit lors de mes précédents séjours. La High Line est en fait relativement récente, avec une inauguration des différentes portions en 2009, 2011 et 2014.

new-york-parc-high-line

high-line-new-york

depuis-high-line

La High Line est un parc urbain suspendu aménagé sur une ancienne voie ferrée. Si vous connaissez la Coulée Verte à Paris, c’est un peu la même idée : le parc est tout en longueur (2km environ) et en hauteur.  C’est vraiment un endroit très sympa pour se promener : les anciens rails ont été gardés par endroits, de la végétation plantée et plusieurs œuvres d’art installées. En prime, la High Line serpente entre des immeubles et offre de beaux points de vue sur les rues de New-York.  Les voitures passent sous la High Line et on peut ainsi observer tranquillement le trafic et les perspectives de la ville. Au top ! Plusieurs escaliers permettent d’accéder à la High Line : voir le plan ici.

high-line-parc-urbain-new-york

vue-depuis-high-line

new-york-high-line

2. Déjeuner à Chelsea market

Avant ou après une balade sur la High Line,  ne manquez pas le Chelsea Market. Il s’agit d’un très grand marché couvert accueillant une grande variété de boutiques et restaurants. La caractéristique commune de ces boutiques ? Etre (en grande partie) dédiées à la nourriture. En fonction de vos envies, vous pouvez vraiment trouver toutes sortes de spécialités, à acheter ou à déguster sur place.

chelsea-market

chelsea-market-new-york

J’ai pour ma part craqué pour The Lobster Place, une sorte de poissonnerie géante où j’ai pu me régaler d’un lobster roll (sorte de sandwich au homard, oui je sais mais ce ne sont pas les mêmes prix qu’en France !). Mais vous pouvez aussi déguster d’autres spécialités à base de poissons telles que la soupe de clams, le demi-homard grillé, des sushis préparés devant vous… Le plus dur est vraiment de choisir ! Adresse : 75 9th Avenue (between 15th and 16 Streets)

lobster-roll

lobster-place-chelsea-market

3. Arpenter le Manhattan Bridge, Dumbo puis le Brooklyn Bridge

Le Pont de Manhattan (Manhattan Bridge) est moins connu que le Pont de Brooklyn (Brooklyn Bridge). C’est sûr qu’il est moins sexy au premier abord : l’espace dédié aux piétons est situé au même niveau que les rails du train, qui passent en faisant un bruit assez effroyable, et la vue est rendue un peu plus difficile par un grillage. Cela étant dit, j’ai beaucoup aimé y marcher car il permet d’avoir de beaux points de vue : Chinatown tout d’abord puis une vue plus globale de Manhattan. Emprunter le pont de Manhattan permet aussi de faire une balade en boucle : marcher sur le pont de Manhattan, puis se balader un peu dans Dumbo (Down Under the Manhattan Bridge Overpass, quartier de Brooklyn situé entre les deux ponts) puis traverser à nouveau par le pont de Brooklyn. Pour quelqu’un comme moi qui n’aime pas faire des aller-retours, c’est idéal ! 😉

coucher-soleil-depuis-pont-manhattan

vue-depuis-manhattan-bridge

Une fois descendu du Pont de Manhattan, prenez le temps de vous promener un peu dans Dumbo. Je ne l’ai pas parcouru en détail car je voulais être à l’heure pour le coucher de soleil sur le Pont de Brooklyn mais j’ai beaucoup aimé l’aperçu que j’ai eu de cet ancien quartier industriel : beaux bâtiments industriels rénovés, pas mal de bars/boutiques donnant plutôt envie… sans oublier les innombrables mariés venus tous se faire photographier au même endroit et semblant prendre l’exercice très au sérieux, quelle que soit leur nationalité (ok, je suis un peu moqueuse…).  C’est aussi à Dumbo que vous pourrez faire la fameuse photo (que je n’ai pas faite, mais je vous donne l’info) de la perspective de l’Empire State Building entre deux piliers du Pont de Manhattan.

pont-manhattan-new-york

dumbo-new-york

dumbo-brooklyn

Le pont de Brooklyn est ensuite un incontournable : vous croiserez beaucoup de monde, mais il faut dire que c’est vraiment chouette ! J’ai beaucoup apprécié la vue sur les buildings de Manhattan au coucher de soleil (mais cela vaut aussi le coup en journée !). Essayez juste de faire attention à ne pas gêner les New-Yorkais traversant le pont pour rentrer du travail à vélo et qui doivent franchement détester tous ces touristes ayant une fâcheuse tendance à marcher sur la piste cyclable… !

pont-brooklyn-new-york

brooklyn-bridge-nuit

4. Errer à Central Park

Rien d’original dans le fait de vous conseiller d’aller faire un tour à Central Park, cet immense poumon de New-York. Difficile de l’imaginer mais il fait 341 hectares. Autant dire qu’il y a de quoi y faire quelques balades… J’ai toujours aimé m’y promener mais ai encore plus apprécié lors de mon dernier séjour pour deux raisons. D’une part, j’y étais en automne et les couleurs sont vraiment superbes.

central-park-automne

D’autre part, je m’y suis aussi baladée en fin d’après-midi et me suis vraiment amusée à faire des photos de nuit. Je me promenais au hasard et ai eu la chance de tomber sur plusieurs points de vue de dingue. Le contraste entre la végétation, les lacs et les buildings est saisissant à Central Park. Et la nuit, les reflets apportent encore une dimension supplémentaire…

central-park-lac-nuit

central-park-nuit

5. Participer à une visite guidée de Harlem

Harlem est un quartier que je ne connaissais pas du tout et que j’avais bien envie de découvrir lors de mon dernier voyage. J’ai décidé de tester une visite guidée de Harlem par l’Agence New-York en Français de mon copain Alex, célèbre pour Bons plans Voyage New-York, son blog très complet sur New York. L’agence propose toute une série de visites guidées de New York, qui ont toutes lieu en français : ce n’est pas un critère pour moi normalement mais c’est intéressant si vous n’êtes pas très à l’aise en anglais ou tout simplement que vous voulez tester des visites imaginées par un vrai passionné de New-York !

harlem-fresque

harlem-rue-new-york

En compagnie de Svetlana, française installée à NY depuis plusieurs années, je suis donc partie à la découverte de Harlem durant 3h30 un dimanche matin. J’ai adoré cette visite, offrant à mon goût un bon mélange de balade dans différentes parties d’Harlem, d’explications sur l’histoire du quartier et d’anecdotes.

harlem-silvias

harlem-buildings

Si vous voulez écouter du gospel, pensez à y aller avant car vous ne le ferez pas au cours de la visite guidée. L’horaire de cette visite a aussi été pensé pour que vous puissiez vous rendre avant dans les églises, dont les messes ont souvent lieu tôt !

Envie de réserver une visite guidée de NY en Français?

6. Ecouter du gospel à Harlem

Ecouter une messe gospel à Harlem est l’une de mes plus belles expériences à New-York. Je partage en détail ce moment avec vous dans un article dédié au gospel à Harlem.

greater-tabernacle-baptist-church

7. Manger les meilleurs cookies du monde à la Levain Bakery

Vous avez déjà goûté les meilleurs cookies du monde ? Moi, oui ! Ils se trouvent à la Levain Bakery, qui a plusieurs adresses à New-York.  Il ne faut pas manquer cette gourmandise servie fraîchement sortie du four et qui fond réellement dans la bouche. N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre en en achetant plein : chaque cookie pèse un poids incroyable (le moment où tu prends ton sachet contenant 2 cookies et que tu as l’impression que la personne t’en a donné 15 tellement le sac est lourd est assez drôle !). Et inutile de préciser que c’est bien gras. Pour résumer, un cookie m’a fait un petit déjeuner et déjeuner (pourtant j’ai un bon appétit !), mais je n’ai pas regretté une seule seconde 😉 Adresses : toutes les adresses ici.

cookie-levain-bakery

8. S’émerveiller à la Columbia University

J’ai découvert le campus de la prestigieuse Université Columbia (Columbia University), l’une des universités les plus prestigieuses des Etats-Unis, lors de ma visite de Harlem. J’y suis retournée le lendemain pour y passer un peu plus de temps et entrer dans l’un des bâtiments, ouvert librement au public.  C’est assez grandiose ! Adresse : au croisement d’Amsterdam Avenue et de 116th street.

universite-columbia-new-york

columbia-universite

9. Flâner à Riverside Park

Riverside Park est situé dans l’Upper West Side de Manhattan c’est l’un des parcs favoris de ma cousine (oui, j’ai suivi grand nombre de ses conseils !) et j’ai en effet bien apprécié de m’y balader. Il a un côté paisible, avec ses arbres et sa vue sur le fleuve Hudson.  Seul regret par rapport à Rockefeller ou Battery Park (dont je parle ci-dessous) : il y a une route toute en contrebas, le long de la rivière.  On est donc moins coupé des bruits de la ville, mais cela reste très agréable de s’y balader et l’on se sent tout de même un peu ailleurs ! Adresse : le nord du parc se situe tout à l’ouest de 129th street.

riverside-park

10. Se recueillir et s’extasier au World Trade Center

Mon premier voyage à New-York était peu de temps après les attentats du 11 septembre : je n’ai jamais vu les Tours Jumelles mais n’avais pas encore pu voir le nouveau World Trade Center, avec son mémorial, son musée, sa nouvelle tour (One World Trade Center, en haut de laquelle vous pouvez aussi monter) et sa nouvelle gare/galerie commerciale. Je n’ai pas visité le musée mais suis allée voir le mémorial, à la symbolique forte et que j’ai vraiment trouvé marquant.

one-world-trade-center

Dans un registre plus gai, j’ai eu un coup de cœur pour l’Oculus, le bâtiment abritant la station de métro ainsi qu’une galerie commerciale et qui a été conçu par l’architecte espagnol Santiago Calatrava. Sa forme est censée évoquer un oiseau s’envolant de la main d’un enfant : pour le coup je n’arrive toujours pas à bien l’imaginer, mais cela ne m’empêche pas d’adorer le lieu tant de l’extérieur que de l’intérieur ! L’architecture est vraiment incroyable. Adresse : entre Church street et Greenwich Street, juste à côté du mémorial du World Trade Center

oculus-world-trade-center

world-trade-center-oculus-calatrava

11. Humer l’air frais de l’Hudson à Rockefeller et Battery Parks

Rockeffeller et Battery Parks sont parmi mes lieux favoris à New-York : venir sans y faire une petite balade est inenvisageable ! J’adore le mélange des genres qui y règne : fleuve Hudson, immenses buildings modernes, végétation, bateaux, New-Yorkais faisant leur jogging, touristes…

rockefeller-park-new-york

new-york-rockefeller-park

Y faire une promenade le long de l’Hudson en fin d’après-midi est l’un de mes meilleurs souvenirs de mon dernier voyage à New-York : le soleil me réchauffant gentiment,  l’air frais venant de la rivière, les petits bancs où s’asseoir pour admirer le coucher de soleil sur la statue de la liberté… Je suis vraiment fan !

new-york-battery-park

battery-park-new-york

J’aime commencer au nord de Rockefeller Park et descendre tranquillement vers le sud, après les embarcadères pour Ellis Island (pour aller voir la statue de la liberté). Adresse : commencez au croisement Chambers street et River terrace.

pier-A-new-york

coucher-soleil-statue-liberte

12. Admirer NYC illuminée à l’Empire State Building

Aller trois fois à New-York sans être montée en haut de l’Empire State Building ? Oui, c’est possible mais honteux… j’ai donc fini par y remédier et n’ai pas regretté. J’y suis allée un vendredi soir en fin de journée et n’ai eu qu’un faible temps d’attente avant de profiter d’une vue franchement magique sur la ville… L’Empire State Building est ouvert tous les jours de 8h à 2h du matin, cela laisse le choix des horaires : pour ma part, j’avais envie de voir la ville illuminée et y suis donc allée la nuit tombée. C’était grandiose ! Couvrez-vous par contre, ça caille vraiment là-haut avec le vent ! Bonne nouvelle pour les photographes, il n’y a pas de vitre : cela permet de faire de belles photos !

empire-state-building-vue-nuit

Plusieurs tickets au choix sont proposés : j’ai opté pour le ticket permettant d’accéder au 86e étage,  la terrasse principale de l’Empire State Building. Il est aussi possible d’acheter un ticket pour accéder au 102e étage mais cela faisait encore plus cher et j’estimais que le 86e étage m’offrirait déjà une très belle vue. C’était le cas 😉  De plus, le 102e étage est apparemment vitré, ce qui ne m’arrange vraiment pas pour les photos…

Adresse : 350 5th Ave. Vous pouvez réserver vos billets pour le 86e étage (standard ou sans attente) ici.

vue-empire-state-building-nuit

13. S’amuser de l’atmosphère de Times Square

Times Square est un incontournable lors d’une visite de New-York : ce n’est pas le coin que je préfère, c’est très touristique et ne correspond pas à ce que j’aime le plus (des écrans publicitaires agressifs partout !), mais il faut reconnaître qu’il y a aussi un côté assez fascinant.  J’aime bien y passer assez rapidement et m’amuser de cette atmosphère. L’une des choses qui me fait le plus rire à Times Square est, je crois, de croiser toutes sortes de personnages marchant tranquillement dans les rues comme si tout était normal… La dernière fois, je marchais par exemple derrière Spider Man, qui se déplace comme tout le monde avec son petit sac sur le dos 😛

times-square-new-york

spiderman-times-square

14. S’évader à Chinatown

Chinatown est un quartier dans lequel j’aime bien me promener: le dépaysement est assuré! Enseignes en chinois, supermarchés vendant des produits asiatiques, restaurants où déguster de bons petits plats chinois… On se sent vraiment ailleurs, c’est très amusant! Entrer dans certains restaurants peut s’avérer être une expérience aussi déroutante qu’en Asie, lorsque tout le monde vous regarde en entrant et que vous commandez un plat sans avoir aucune idée de ce dont il s’agit! 😉

chinatown

15. Marcher, marcher, marcher….

Pour le reste, difficile de vous donner meilleur conseil que celui-ci : apportez de bonnes chaussures et marchez ! J’aime bien marcher dans les villes d’une manière générale mais je crois que je fais rarement autant de km qu’à New-York (il peut m’arriver de faire des journées de 26km… !).  J’adore ressentir l’atmosphère de la ville et de ses différents quartiers.

new-york-ambiance

new-york-atmosphere

A Manhattan, je vous conseille notamment de vous balader dans l’adorable Greenwich Village, le quartier trendy de Soho, de flâner dans Chelsea, d’aller faire un tour dans l’Upper West Side pour y admirer ses superbes maisons, de parcourir les rues du Financial District… Sans oublier bien sûr une petite balade sur la Ve avenue!

chelsea-new-york

saint-patrick-new-york

Quand aller à New-York ?

J’y suis pour ma part déjà allée au printemps, en été et en automne. Je conseillerais idéalement le printemps et l’automne.

L’été, les températures sont vraiment étouffantes : on peut bien sûr en profiter mais, pour moi qui adore marcher, il faisait quand même vraiment chaud. Je me souviens faire des pauses régulières dans des magasins simplement pour me rafraîchir quelques minutes avant de repartir dans la fournaise new-yorkaise (ce qui est d’ailleurs aussi la meilleure solution pour tomber malade vu les températures de la clim aux USA : c’est gelé et vous passez donc votre temps à alterner entre du très chaud et très froid !).

J’ai eu un coup de cœur particulier pour l’automne du fait des couleurs de la végétation, vraiment superbes, et notamment à Central Park. Enfin, je n’ai jamais connu l’hiver à New-York mais en ai eu un petit aperçu puisque j’y suis allée fin novembre : il commençait à y avoir les décorations de Noël et à faire bien froid, c’était aussi toute une ambiance ! A tester une prochaine fois…

Aller à New-York depuis Paris et Strasbourg

Il est facile d’aller à New-York en avion et on trouve même souvent des tarifs pas trop chers. Depuis Paris, il y a de nombreux vols mais, et je m’adresse ici aux Strasbourgeois, il est aussi facile de partir de Strasbourg. C’est ce que j’ai fait : il y a une escale (rapide) à Amsterdam mais c’est bien pratique et ce n’était pas plus cher ! Pour trouver les billets, j’utilise le comparateur de vols Skyscanner.

 

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This