Notation : 7 votes, average: 4,29 out of 57 votes, average: 4,29 out of 57 votes, average: 4,29 out of 57 votes, average: 4,29 out of 57 votes, average: 4,29 out of 5. Nombre de votes : 7.
Cet article vous-a-t-il plu ? 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Loading...

Visite de Soufflenheim et du Pays de Haguenau, au Nord de l’Alsace

5 Nov 2018 | Grand Est | 2 commentaires

Connaissez-vous Haguenau et Soufflenheim ? Il s’agit de villes situées au nord de l’Alsace. Même si vous êtes déjà venu en Alsace, il est possible que vous ne connaissiez pas car ce n’est pas le coin le plus touristique de la région… C’est bien dommage, car il y a également plein de choses à voir si l’on veut faire du tourisme dans les environs ! Et même si j’adore Strasbourg et la Route des Vins d’Alsace, je répète souvent que ce ne sont (de loin!) pas les seules choses à voir dans notre belle région! J’aime beaucoup notamment aller explorer le nord de l’Alsace: je ne le connais pas encore extrêmement bien mais y fais des escapades régulières (je vous avais déjà parlé d’un week-end en Alsace du nord ici) et en repars en me disant la même chose à chaque fois. Déjà, que le coin mériterait d’être plus connu car j’y découvre de petits trésors. En plus, qu’il y règne une atmosphère bien agréable, sans doute encore plus traditionnelle que dans le reste de la région. Le fait qu’il y ait encore assez peu de touristes contribue certainement à ce sentiment. Alors, tentés par un week-end au pays de Haguenau ? Voici mes idées de choses à voir et à faire pour visiter Haguenau et ses environs. Si vous souhaitez y passer plus de temps, ce n’est pas un souci non plus, cette petite liste est loin d’être exhaustive !

Visiter les poteries de Soufflenheim

L’Alsace est notamment connue pour ses poteries traditionnelles faites en terre cuite ou en grès. C’est dans le nord de la région, plus précisément dans les villages de potiers de Soufflenheim et Betschdorf, que vous trouverez les ateliers des artisans qui les fabriquent. Les poteries de Soufflenheim sont des poteries faites en argile et qui servent à la cuisson des aliments : terrines à baeckeoffe ou moules à kougelhopf, par exemple. Elles sont à l’origine faites à partir de l’argile de Soufflenheim, d’où la présence des poteries dans ce petit village. Il n’en reste plus aujourd’hui qu’une vingtaine sur la cinquantaine ayant existé au 19e siècle.

Petit point sur l’argile, pour commencer. Au delà de son prix, l’argile de Soufflenheim est de moins en moins utilisée pour plusieurs raisons, d’après ce que j’ai compris. D’une part, car les réserves d’argiles déjà extraites sont bientôt épuisées et qu’en extraire de nouveau coûterait trop cher pour les potiers. Autrefois, quand ils étaient encore en grand nombre, ils pouvaient se diviser ce genre de coût pour le faire mais ils ne sont plus assez nombreux aujourd’hui… D’autre part, cette argile est difficile à travailler et entraîne un choix de couleurs beaucoup plus limité. Un grand nombre de potiers a donc fait le choix d’acheter de l’argile ailleurs (ce sont souvent des mélanges d’argiles venant de France et d’autres pays d’Europe qui sont utilisés).

En fonction des poteries, vous découvrirez des méthodes de travail différentes : argile utilisé, présence ou non de machines, taille de l’atelier… Mais toutes ont un point commun. On est encore face à un vrai travail artisanal, bien loin des plats Made in China qui sont malheureusement trop vendus en Alsace! Chaque moule ou plat que vous aurez entre vos mains aura fait l’objet d’un travail minutieux en plusieurs étapes et aura été décoré à la main ! Pensez-y si vous souhaitez acheter un plat : ce travail a un prix, mais c’est aussi le prix de la qualité et du soutien à ce travail artisanal réalisé en France.

Si vous souhaitez visiter les villages de potiers, je vous conseille vraiment si vous le pouvez de venir en semaine. Les ateliers sont alors en activité et vous pourrez voir directement le travail réalisé. Il suffit d’entrer dans une boutique et de demander à voir l’atelier, les potiers sont en général ravis de vous ouvrir leurs portes ! J’ai adoré pouvoir observer les différentes étapes de la fabrication d’une poterie, c’est un savoir-faire impressionnant !

Je n’ai pas visité toutes les poteries de Soufflenheim, mais voici quelques adresses que j’ai bien aimées :

  • Poterie Ludwig – Si vous voulez une poterie faite avec les méthodes anciennes (ici, pas de machines du tout !) et avec de la vraie argile de Soufflenheim, vous êtes à la bonne adresse ! Très belles poteries et accueil hyper chaleureux, j’adore ! J’ai quelques poteries chez moi achetées là-bas 🙂
  • Poterie Ernewein-Haas – Une poterie qui utilise également de l’argile de Soufflenheim et qui a un beau choix de poteries colorées.
  • Poterie Wehrling et Fille – On ne voit pas tous les jours une femme à la tête d’un atelier de poterie, et cela fait plaisir ! Peggy Wehrling a su assurer brillamment la relève de cet atelier familial et fabrique de très belles poteries !
  • Poterie Siegfried-Burger – Une poterie d’une taille plus importante qui existe depuis 1842 et mêle tradition et modernité en innovant régulièrement dans ses créations.
  • Poterie Beck – La première poterie que j’ai achetée la première fois que je suis venue en Alsace étant plus jeune était un mug et venait de cette poterie. Je l’ai encore et je l’adore!

N’hésitez pas à passer à l’Office de Tourisme demander le parcours des circuits découvertes, des itinéraires à pied qui vous permettent de découvrir la ville et ses potiers! Pour poursuivre la découverte, vous pouvez aussi aller dans le village voisin de Betschdorf. On y trouve des poteries en grès au sel d’une couleur grise et bleue caractéristique. Il ne s’agit cette fois pas de poteries utilisées pour la cuisson mais pour des objets de décoration et de la vaisselle. Intéressant aussi! J’y suis allée une seule fois rapidement mais je compte y retourner un de ces jours. Je m’étais rendue à la Poterie Remmy M. M, où j’avais été super bien accueillie. Si vous n’avez pas le temps d’aller jusqu’à Betschdorf, sachez qu’il y a la Poterie Graessel à Soufflenheim qui fait des poteries au grès! Accueil sympathique également.

Se balader dans l’immense Forêt de Haguenau

La Forêt de Haguenau est une immense forêt alsacienne: elle s’étale sur plus de 13 000 hectares! La quasi-totalité de sa surface est classée zone Natura 2000, ce qui signifie une protection particulière de la biodiversité existante. Cette forêt m’a toujours fait rêver pour ses grands espaces, et je me vois bien la parcourir à cheval… Je n’ai jamais eu l’occasion de le faire (peut-être un jour!) mais j’étais déjà enchantée de la découvrir à vélo! Il faut dire que ce terrain de jeu est tellement immense qu’il est impossible de ne pas y trouver son compte! J’ai en plus eu la chance de parcourir la forêt en automne, alors que les couleurs dorées la rendaient encore plus belle.

velo-automne-foret-haguenau

automne-foret-haguenau

balade-foret-haguenau

Plusieurs sentiers de promenades pédestres, cyclotourisme et VTT sont balisés dans la forêt, ce qui rend les balades plus aisées pour les visiteurs. Vous pouvez télécharger ici une brochure éditée par l’Office de Tourisme (ou bien la récupérer dans l’un des offices du coin). L’un des sites principaux de départ des balades se situe au Gros Chêne. Le site doit son nom à un immense chêne foudroyé en 1913 et dont il ne reste qu’une partie du tronc. On trouve à ses côtés une petite chapelle en hommage à Saint-Arbogast, un ermite qui aurait vécu en Forêt de Haguenau. C’est aussi là que se trouve l‘Auberge du Gros Chêne dont je vous parle plus bas: aller se promener en forêt puis manger une tarte flambée, voilà un programme plutôt sympathique! C’est d’ailleurs ce que j’ai fait en fin de journée, après avoir fait un tour à vélo au départ de Soufflenheim.

foret-haguenau-automne

automne-foret

gros-chene-haguenau-chapelle

Découvrir Haguenau et ses musées

Haguenau est la quatrième ville d’Alsace. C’est une petite ville sympa, avec un centre ville agréable à parcourir à pied et quelques musées intéressants. Mon coup de coeur va au Musée du Bagage: un thème pour le moins étonnant, non? Le Musée du Bagage accueille en fait une collection privée, celle de Marie et Jean-Philippe Rolland, des passionnés de bagages ayant rassemblé et restauré plus de 600 malles, valises et bagages datant d’une période comprise entre le 18e et le 20e siècle. L’objet de la collection peut sembler rébarbatif comme ça, mais rassurez-vous: les expositions présentées le rendent justement intéressant aux non-passionnés de bagagerie (dont je fais partie). Au delà des bagages eux-même, c’est une véritable fresque historique qui est ainsi présentée. L’exposition que j’ai pu voir présentait la transformation du tourisme par le prisme de l’évolution des bagages du voyageur. Forcément, c’est le genre de sujet qui intéresse la passionnée de tourisme que je suis: j’ai vraiment trouvé cela bien fait! L’espace d’exposition est réduit (une grande pièce) mais bien organisé, avec des explications intéressantes. Je recommande vraiment cette visite!

musee-bagage-haguenau-alsace

musee-bagage-haguenau

musee-bagage

Autre musée intéressant d’Haguenau que j’ai eu l’occasion de visiter, le Musée historique de Haguenau. Il est situé dans un bâtiment assez incroyable dont on pourrait penser en arrivant qu’il s’agit d’une église ou tout au moins d’un ancien bâtiment officiel reconverti en musée. Il n’en est rien, le bâtiment a été ainsi construit pour accueillir le musée par un ancien maire qui, me semble-t-il, devait avoir une certaine folie des grandeurs. Quoi qu’il en soit, c’est un bâtiment incroyable qu’il est génial de pouvoir visiter (l’intérieur est au moins aussi impressionnant que l’extérieur!). Les collections présentées sont très variées mais sont intéressantes, même si la muséographie n’est pas toujours très moderne (cela dépend des parties du musée, un gros travail est progressivement réalisé pour la moderniser!). J’ai appris pas mal de choses sur l’histoire de la région, ce qui est toujours intéressant!

musee-historique-haguenau

musee-historique-haguenau-interieur

musee-historique-haguenau-archeologie

Admirer les façades peintes de Pfaffenhoffen

Pfaffenhoffen est une petite ville située à 15km à l’ouest de Haguenau. J’y étais déjà passée plusieurs fois en voiture et m’étais dit que le nombre de façades peintes était impressionnant. J’ignorais qu’il s’agissait d’une spécificité locale et qu’il y en avait en fait encore plus que ce que je pensais ! Edgar Mahler, un artiste alsacien ayant réalisé un très grand nombre de fresques murales en Alsace, est en effet originaire du coin. Parmi ses façades les plus connues, citons la Pâtisserie Christian à Strasbourg ou l’Auberge de l’Ill à Illhaeusern… Mais si vous vous êtes un peu baladé en Alsace, vous avez déjà dû en voir sans le savoir, il y en a une centaine dans la région!

facade-peinte-edgar-mahler-pfaffenhoffen

facade-restaurant-cerf-pfaffenhoffen

facade-peinte-bierdermann-pfaffenhoffen

mur-peint-pfaffenhoffen

J’ai suivi le parcours historique dans Pfaffenhoffen proposé par l’Office de Tourisme, qui permet de découvrir la ville à pied via (notamment) ses murs peints. Ce n’est pas très long mais c’est sympa à faire car la ville est mignonne. J’ai été frappée par la diversité de styles de ces peintures. Les artistes s’en donnent à cœur joie !

pfaffenhoffen

pfaffenhoffen-alsace

maison-ancienne-pfaffenhoffen-alsace

Visiter le Musée de l’Image populaire alsacienne à Pfaffenhoffen

Pfaffenhoffen possède un joli petit musée permettant de se plonger dans la culture alsacienne : le Musée de l’Image populaire. Par images populaires, on entend les dessins réalisés autrefois par des habitants pour des occasions particulières (mariage, baptême, décès…) et que l’on offrait en cadeau au 19e siècle. Ce n’est qu’au fur et à mesure que certaines personnes se sont professionnalisées et que des ateliers de création sont apparus, mais à l’origine les images étaient des cadeaux « maison ». Il est intéressant d’observer ces images pour plusieurs raisons. D’abord, tout simplement d’un point de vue artistique : ce sont de belles créations. Mais aussi, car elles permettent de mieux comprendre la culture alsacienne : symboles utilisés, moments célébrés, langue employée (l’Alsace a été Allemande et Française !), place de ces objets dans les maisons… Cela semble peut-être constituer un minuscule pan de culture, mais on se représente ainsi mieux ce que devait être l’Alsace d’autrefois. Comprendre à quoi les gens accordaient de l’importance et comment ils les célébraient est essentiel pour qui s’intéresse à une culture. De plus, le musée est tout récent et agréable à visiter et l’on passe donc un excellent moment!

musee-imagerie-populaire-alsacienne-pfaffenhoffen

musee-image-populaire-alsacienne

Visiter la micro-brasserie Uberach

Qui dit Alsace dit… Bière! Oui, nous sommes dans la région de grands buveurs de bière, mais aussi de gros producteurs! Heureusement, il n’y a pas que de grosses marques comme Heineken ou Kronenbourg. Il existe également de nombreuses micro-brasseries artisanales, dont la brasserie Uberach fait partie. J’ai découvert les bières Uberach assez peu de temps après être arrivée en Alsace (il faut croire que j’ai un radar pour les bons produits) mais je n’avais jusque là pas eu l’occasion d’aller visiter la brasserie. Celle-ci se trouve dans le village d’Uberach, village voisin de Pfaffenhoffen.

degustation-biere-uberach

Si vous vous intéressez au processus de fabrication de la bière (ou êtes curieux, tout simplement), je vous conseille la visite de la Brasserie Uberach. Elle dure 1h15 et l’on bénéficie de nombreuses explications intéressantes tant sur les matières premières utilisées pour fabriquer de la bière que sur les différentes étapes de production. La visite permet également de voir les installations et, bien sûr, de déguster quelques bières de la maison (avec modération!)! Les visites sont faites par des salariés de la brasserie, qui les font chacun leur tour: cela permet d’avoir toujours en face des visiteurs un vrai professionnel passionné et non « lassé » par l’exercice. J’aime vraiment bien cette idée! Après la visite, impossible de repartir sans quelques bières (enfin si, il n’y a aucune obligation d’achat mais il y a peu de chances que vous résistiez): le magasin propose bien sûr toute la gamme. Pour ceux que cela intéresse, il y a d’ailleurs de très bonnes bières bio!

visite-brasserie-uberach

visite-uberach-brasserie

magasin-brasserie-uberach-alsace

Les visites sont à heure et jour fixe en été, sinon il faut prendre rendez-vous. Appelez en avance car, si vous n’êtes que deux par exemple, on essaiera de vous mettre avec un groupe déjà existant. La brasserie fait en tout cas son possible pour accueillir tout le monde, même les visiteurs individuels, mais il vaut mieux s’organiser en avance pour les aider à y parvenir! 😉 Pour plus d’infos sur le tourisme brassicole en Alsace, jetez un oeil au site Au Gré des Bières.

bieres-uberach

Dormir dans une ancienne écurie

Si vous cherchez une bonne adresse pour dormir dans le coin, j’en ai une à vous proposer, que vous soyez ou non cavaliers! J’ai découvert la Maison d’hôtes du Mont à Morschwiller, tenue par les adorables Agnès et Joseph, qui comprend deux gîtes et une chambre d’hôtes. Les logements sont situés à côté de leur maison et juste à côté également de leur écurie, l’Ecurie du Mont. Ce n’est pas une écurie ordinaire au sens où elle n’organise pas de cours ou balades classiques, mais Joseph organise des balades en attelage sur demande. La fille des propriétaires anime également des activités autour du cheval, avec notamment beaucoup de travail à pied et de participation aux soins du cheval. L’écurie accueillant des chevaux en pension, il est également possible de venir en week-end ou vacances avec son cheval et de partir en balade dans le coin. De nombreux circuits en étoile sont proposés aux randonneurs autour de l’écurie! Ceci étant dit, cette maison d’hôtes n’est absolument pas réservée aux cavaliers et tout le monde est le bienvenu!

J’ai dormi dans le gîte L’Ecurie, installé dans d’anciens boxes pour chevaux! Forcément, voilà qui ne pouvait que plaire à la passionnée que je suis… Le gîte a été remarquablement aménagé et très joliment décoré, avec des petites touches rappelant l’histoire des lieux, et est très confortable. Le petit déjeuner proposé par Agnès est exceptionnel: très copieux et délicieux! Il y a un choix énorme de bonnes petites choses préparées par ses soins, je me suis régalée. J’ai aussi apprécié la soirée que j’ai passée sur la belle terrasse de la maison d’hôtes en compagnie des propriétaires et des autres clients présents ce jour-là. Partis pour boire un verre, nous avons fini par partager un repas tous ensemble dans une atmosphère amicale.

Goûter à la gastronomie locale

Vous le découvrirez rapidement en arrivant en Alsace : ici, on aime bien manger, en quantité (globalement les portions sont très généreuses !) mais aussi en qualité ! Nous avons dans la région de bons produits du terroir, de nombreuses fermes biologiques voire biodynamiques ainsi que des artisans et restaurateurs passionnés. Venir dans la région sans goûter à la gastronomie locale serait donc un pêché. Non, je ne suis pas uniquement en train de vous parler de choucroute, il y a heureusement bien plus que ça…Voici quelques bonnes adresses glanées au cours de mon séjour dans le Pays de Haguenau.

Bonnes adresses de restaurants

L’Orgelstubb

La brasserie L’Orgelstubb est un lieu atypique. Il est tenu par un facteur d’orgue (Rémy Mahler, le frère d’Edgar Mahler, le peintre dont je vous parlais plus haut) et son épouse. Les produits utilisés sont bio, majoritairement frais et de saison. Le restaurant est situé dans une magnifique maison alsacienne et la décoration, faite d’objets chinés, est vraiment réussie. C’est magnifique, tout simplement ! Ajoutez à cela le côté un peu « perché » mais très sympathique du propriétaire, et vous avez un lieu vraiment sympa que je recommande !

L’Auberge du Gros Chêne

Que font régulièrement les Alsaciens ? Ils partagent des tartes flambées entre amis, bien sûr ! Pour faire de même, rendez-vous à l’Auberge du Gros Chêne en Forêt de Haguenau, un restaurant particulièrement apprécié des locaux pour manger un morceau avant ou après une belle balade en forêt ! Un chouette endroit 🙂

LPhi

Le LPhi est un restaurant situé à Haguenau. Au menu, slowfood, ingrédients frais et de saison, options vegan… Un café un peu branché proposant vraiment une cuisine de qualité et qui permet de changer des options plus traditionnelles, le tout dans un cadre très agréable au cœur de l’écoquartier Thurot.

Bonnes adresses gourmandes

Et pour finir, encore quelques adresses gourmandes:

Carte des activités à faire dans le Pays de Haguenau

Cet article a été écrit dans le cadre d’une campagne organisée avec l’Office du Tourisme du Pays de Haguenau et l’Office de Tourisme du Pays Rhénan. J’ai participé à l’élaboration du programme et suis, comme toujours, restée libre de mes choix éditoriaux!  

 

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This