Parc National Suisse – 4 idées de randonnées

par | Mis à jour le 2/11/2021 | Suisse | 0 commentaires

rando-munt-la-schera-grisons

Connaissez-vous le Parc National Suisse? J’avoue que je ne le connaissais pas, alors même que j’ai vécu en Suisse et l’ai pas mal parcourue. Le Parc National Suisse est situé à l’extrémité est du canton des Grisons (Graubünden en allemand), à la frontière avec l’Italie. Un canton que je connais mal (je n’étais passée que rapidement dans la ville de Coire (Chur) à l’occasion d’un voyage en train avec le Bernina Express) mais dont j’avais toujours entendu beaucoup de bien. J’ai pu le vérifier par moi-même en découvrant le parc en automne et ai pris une sacrée claque! La beauté des paysages est vraiment incroyable, d’autant plus avec les sublimes couleurs automnales: je me suis régalée durant les 3 jours que j’y ai passés et ai fait de superbes randonnées à pied.

Le Parc National Suisse, une réserve naturelle

Le Parc National Suisse est le plus ancien parc des Alpes et d’Europe Centrale. Fondé en 1914, l’idée a tout de suite été de créer un véritable espace de protection de la nature où l’homme n’interviendrait pas du tout: le parc est d’ailleurs classé “réserve naturelle intégrale”, c’est à dire offrant le niveau de protection le plus élevé.

automne-parc-national-suisse

automne-parc-national-suisse

On le voit d’ailleurs quand on s’y promène:  il y a bien une route qui traverse le parc, un seul hôtel et 100km de chemins balisés pour les randonneurs, mais c’est tout! Les 170km2 du parc sont vraiment laissés à la faune et la flore qui s’y développent sans aucune intervention humaine. On y trouve une grande diversité de végétaux et d’animaux (par exemple des marmottes, bouquetins, aigles royaux ou encore chamois).

randonnee-parc-national-suisse

Au delà de la mission de protection, le Parc National Suisse a également une vocation pédagogique et de sensibilisation: de nombreuses écoles y viennent pour découvrir la nature du parc et des excursions avec des guides sont proposées aux visiteurs. Il est aussi possible de visiter le Centre du Parc National Suisse à Zernez, qui fournit énormément d’informations sur les paysages ainsi que la faune et la flore du parc. Enfin, le parc a une vocation scientifique: de nombreux projets de recherche y sont effectués par des employés du parc mais également par des scientifiques externes.

excursion-guide-parc-national-suisse

centre-parc-national-suisse-zernez

Afin de bien respecter le lieu et ses habitants, certaines règles sont bien sûr à appliquer. Il ne faut jamais sortir des sentiers balisés, il est interdit de cueillir ou ramasser quoi que ce soit, les vélos, sports d’hiver et les chiens (même tenus en laisse) sont interdits et on ne peut pas y camper. Le parc est ouvert lorsque les chemins sont praticables, c’est à dire en général globalement entre juin et octobre (cela change en fonction des conditions, donc vérifiez avant d’y aller 😉 ).

matin-brume-parc-national-suisse

Randonner dans le Parc National Suisse

Il y a 21 itinéraires de randonnée pédestre dans le Parc National Suisse. Vous les trouverez tous ici. Comme vous pouvez le voir, il y a de quoi faire et les niveaux de difficulté sont variables: randonnées familiales ou plus sportives, chacun peut y trouver son bonheur.

panneaux-randonnee-parc-national-suisse

Les chemins sont super bien balisés, je crois que c’est l’une des rares fois où je ne perds pas sans trace GPX (que j’avais au cas où mais que je n’ai même pas utilisées!). J’avais juste la carte en cas d’envie de faire des petites variantes sur l’itinéraire en rallongeant un peu, par exemple, mais sinon je suivais simplement les panneaux.

balisage-parc-national-suisse

Il est globalement très facile de se repérer: une route traverse le parc, avec des parkings réguliers appelés P1, P2 etc. qui constituent également des arrêts de bus (les célèbres car postaux suisses). J’ai apprécié cette facilité à circuler dans le parc grâce aux bus, qui permettent de ne pas être obligé de faire des randonnées en boucle: il suffit d’aller d’un arrêt de bus à un autre (ce qui est toujours le cas dans les itinéraires proposés), et on rentre avec le bus. Ils ne sont pas hyper fréquents (un par heure en général), mais il suffit de le savoir et au pire vu le cadre, ce n’était pas bien gênant d’attendre un peu 😉

arret-bus-parc-national-suisse

4 idées de randonnées

Munt la Schera (13km, 850m D+)

La randonnée du Munt la Schera est réputée être l’une des plus belles du Parc National Suisse et, même si je ne les ai pas toutes faites, j’en suis assez convaincue! J’en ai vraiment pris plein les yeux, c’était génial. Il s’agit d’une randonnée un peu sportive car cela grimpe, mais qui ne présente pas de difficulté technique particulière (cela reste de la montagne quand même, donc prévoir de bonnes chaussures!).

rando-munt-la-schera-grisons

parc-national-suisse

Je l’ai faite sous une météo un peu brumeuse, mais avec le soleil perçant parfois. Cela donnait un atmosphère un peu mystique que j’ai beaucoup aimée, les paysages là-haut étant déjà assez étonnants: un paysage de steppes vraiment atypique attend le randonneur, avec des panoramas de dingue sur les sommets suisses et italiens et le lac italien de Livigno.

mount-la-schera-grisons

rando-munt-la-schera

Mais la beauté de la randonnée ne se résume pas aux paysages rencontrés au sommet: en fait, tout est beau, tout le long de la montée comme de la descente: on en prend plein les yeux tout le long de la rando! Mention particulière tout de même pour la vue incroyable sur le lac de Livigno depuis les environs de l’Alp La Schera, une ancienne cabane d’alpage.

alp-la-schera

vue-lac-livigno

Vous pouvez choisir si vous montez au sommet du Munt la Schera (2 586m d’altitude) ou si vous souhaitez le contourner. Si vous êtes en forme, je vous conseille forcément d’y monter car la vue est superbe, mais si vous ne préférez pas je vous rassure, les paysages sont déjà tellement beaux tout le long de la randonnée que vous passerez de toutes façons une excellente journée 🙂

Plus d'infos sur ce parcours:

randonnee-munt-la-schera

parc-national-suisse-automne

Margunet (8km, 480m D+)

La randonnée à Margunet est certainement, avec celle du Munt la Schera, celle que j’ai préférée. Je l’ai allongée un peu en partant et en revenant d’Il Fuorn puisque c’est là que je passais la nuit, ce qui faisait un total de 11km.

margunet-parc-national-suisse

sentier-randonnee-margunet

Si vous cherchez une randonnée avec des paysages de montagne grandioses mais que celle du Munt la Schera est un peu trop dure pour vous, je pense que celle-ci est une bonne option. Disons que le rapport “effort/beauté des paysages” (je l’ai inventé, celui-là :-P) est vraiment bon! Et si vous avez comme moi également fait celle du Munt la Schera, je vous rassure: cela ne vous semblera pas moins bien, c’est juste différent et magnifique également!

parcours-randonnee-margunet

sommets-parc-national-suisse

Cette randonnée étant l’une des plus connues du Parc National Suisse et restant très accessible, vous ne serez en revanche pas les seuls: c’est la seule rando durant mes 3 jours où j’ai croisé un peu plus de monde.

sommet-margunet-parc-national-suisse

rando-margunet

Gros plus sur cet itinéraire, un sentier didactique a été aménagé et fournit de très nombreuses informations sur la nature du Parc National Suisse. Si vous n’avez pas eu la chance de pouvoir bénéficier d’une excursion guidée, ce sentier permet déjà d’apprendre plein de choses, c’est vraiment utile et bien fait. Les panneaux sont en Romanche (la langue officielle des Grisons), en Allemand, en Italien, en Anglais mais aussi en Français, vous pourrez donc en profiter facilement 🙂

sentier-didactique-parc-national-suisse

randonnee-grisons-parc-national-suisse

Cette randonnée traverse des forêts, mais aussi des clairières, passe par l’ancien alpage Alp Stabelchod et offre des panoramas vraiment sublimes tout le long de la montée et de la descente, mais aussi bien sûr depuis le sommet Margunet (2 328m d’altitude). Bref, c’est fabuleux!

Plus d'infos sur ce parcours:

stabelchod-parc-national-suisse

foret-parc-national-suisse

Grimmels (6km, 250m de D+)

Cette randonnée jusqu’à Grimmels est courte et facile (un bon choix pour les familles!) mais offre de très jolis paysages. Je l’ai faite un matin où tout avait gelé durant la nuit mais où le soleil brillait, c’était magnifique!

parc-national-suisse-matin-givre

alp-grimmels-grisons

C’est un parcours en boucle au départ de Champlönch (P1), qui permet de passer par de belles forêts mais également d’avoir de jolis points de vue, notamment depuis l’Alp Grimmels, un ancien alpage, qui offre une vue panoramique sur la vallée.

Plus d'infos sur ce parcours:

alp-grimmels

vue-grimmels-parc-national-suisse

J’ai allongé un peu la boucle en passant par P3 avant de revenir à P1 (au lieu d’y retourner directement), ajoutant ainsi une petite boucle qui m’a permis de longer le lac de réserve Ova Spin et de pouvoir admirer d’un peu plus près son eau bleu turquoise. D’un peu plus seulement, car il y a de nombreux arbres entre le chemin et le lac et, comme il n’est pas possible de sortir des sentiers balisés, il faut se contenter de l’admirer ainsi (ou d’en haut, ce qui est sublime aussi!). Je vous rassure, c’est déjà génial! Si vous prenez cette option, sachez que cela ajoute une belle montée car il faut ensuite remonter depuis le lac, et la montée est bien abrupte! On arrive ainsi à 9km et 500m de dénivelé positif.

lac-ova-spin-grisons

ova-spin-automne-grisons

Vallée du Spöl (8km, 250m D+)

Cette randonnée n’était au départ pas prévue dans mon programme, mais j’étais partie assez tôt pour celle du Munt La Schera et j’étais tellement heureuse de randonner dans un tel cadre que j’ai enchaîné avec cette autre rando, celle de la Vallée du Spöl (Spöltal), une randonnée facile, moins spectaculaire mais agréable également.

vallee-spol-grisons

arbres-parc-national-suisse

Cet itinéraire n’est a priori pas le plus connu du parc et est donc peu fréquenté. On y traverse des forêts de mélèzes, de pins de montagne et de sapins, avec des points de vue réguliers sur la rivière Spöl qui coule en contrebas et sur le Lac Ova Spin, que l’on voit à travers les arbres. C’était bien agréable et c’est certainement parfait lorsqu’il fait très chaud, car on est essentiellement à l’ombre des arbres.

Plus d'infos sur ce parcours:

ova-spin

Où dormir dans le Parc National Suisse?

Un seul hôtel existe dans le Parc National Suisse. Il s’agit de l’hôtel Il Fuorn, où j’ai passé une nuit, qui est un endroit très agréable. L’hôtel est idéalement placé, super joli, on y est bien accueilli et on y mange bien. En prime, il y a une terrasse parfaite pour se poser après une journée de randonnée! Que demander de plus?

hotel-il-fuorn-parc-national-suisse

terrasse-il-fuorn-parc-national-suisse

Vous n’êtes toutefois pas obligé de dormir dans l’enceinte exacte du Parc National pour en profiter: il est possible de loger dans les villes alentours et de venir randonner en voiture ou en bus. Avec les cars postaux suisses, c’est très facile! De mon côté, j’ai passé deux nuits à Zernez, un joli village qui constitue la porte du Parc National, où se trouve aussi le centre du parc dont je vous parlais plus haut. En 20 minutes de bus, on se retrouve en plein coeur du parc et c’est parti pour une journée de rando!

zernez-grisons

maison-zernez-suisse

eglise-zernez-grisons

village-zernez-grisons

J’ai logé à l’hôtel A la Staziun, situé juste en face de la gare de Zernez. C’est très simple, on entend quand même pas mal les trains dans les chambres côté gare, mais le rapport qualité-prix est bon et l’on y mange également de bons plats traditionnels.

spaetzle-fromage-alpage

Accès au parc

L’accès au Parc National Suisse peut se faire en voiture (accès libre et gratuit), il suffit de se garer sur les parkings qui bordent la route. Autre option que je vous conseille si vous le pouvez, venir en train! Ce n’est pas forcément très évident d’accéder à ce coin un peu reculé de Suisse, et il vous faudra certainement faire quelques changements de trains, mais déjà c’est la Suisse donc il y a des trains réguliers et ponctuels, et en prime les paysages traversés dans les Grisons par les trains sont incroyables… Le temps passe ainsi beaucoup plus vite!

Je suis venue en train depuis Strasbourg jusqu’à Zernez (5 trains différents!) et ai ensuite uniquement utilisé les cars postaux pour me déplacer, c’était très agréable et je n’ai à aucun moment regretté de n’avoir pas pris la voiture, au contraire… En plus, forcément, il est nettement mieux de venir en train pour préserver l’environnement du parc alors pensez-y 😉

Cet article a été écrit dans le cadre d’une collaboration avec Grisons Tourisme. Comme toujours, je suis restée libre de mes choix éditoriaux!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.