Visite du Parc National Suisse dans les Grisons

Mise à jour le 25/03/2024
alp-grimmels-grisons
Laurène Philippot
Laurène
Laurène est la créatrice du blog, où elle partage ses découvertes depuis 2011. City break, voyages à vélo, randonnées... Elle a toujours de nouvelles idées d'escapades!

Le Parc National Suisse, une réserve naturelle en Engadine

Le Parc National Suisse est le plus ancien parc des Alpes et d’Europe Centrale. Fondé en 1914, l’idée a tout de suite été de créer un véritable espace de protection de la nature où l’homme n’interviendrait pas du tout: le parc est d’ailleurs classé “réserve naturelle intégrale”, c’est à dire offrant le niveau de protection le plus élevé.

On le voit d’ailleurs quand on s’y promène:  il y a bien une route qui traverse le parc, un seul hôtel et 100km de chemins balisés pour les randonneurs, mais c’est tout! Les 170km2 du parc sont vraiment laissés à la faune et la flore dont le développement naturel se fait sans aucune intervention ni influence humaine. On y trouve une grande diversité de végétaux et d’animaux (par exemple des marmottes, bouquetins, aigles royaux, gypaètes barbus ou encore chamois).

Au delà de la mission de protection de la nature, le Parc National Suisse a également une vocation pédagogique et de sensibilisation: de nombreuses écoles y viennent pour découvrir la nature du parc et des excursions avec des guides sont proposées aux visiteurs. Il est aussi possible de visiter le Centre du Parc National Suisse à Zernez, qui fournit énormément d’informations sur les paysages ainsi que la faune et la flore du parc. Enfin, le parc a une vocation scientifique: de nombreux projets de recherche y sont effectués par des employés du parc mais également par des scientifiques externes.

Quand le parc est-il ouvert?

Le parc est ouvert lorsque les chemins sont praticables, c’est à dire en général globalement entre juin et mi-octobre (cela change en fonction des conditions, donc vérifiez avant d’y aller 😉 ).

Comment visiter le Parc National Suisse?

Il y a 21 itinéraires de randonnée pédestre dans le Parc National Suisse. Vous les trouverez tous ici. Comme vous pouvez le voir, il y a de quoi faire et les niveaux de difficulté sont variables: randonnées familiales ou plus sportives, chacun peut y trouver son bonheur. Les chemins sont super bien balisés, je crois que c’est l’une des rares fois où je ne perds pas sans trace GPX (que j’avais au cas où mais que je n’ai même pas utilisées!). J’avais juste la carte en cas d’envie de faire des petites variantes sur l’itinéraire en rallongeant un peu, par exemple, mais sinon je suivais simplement les panneaux.

Il est globalement très facile de se repérer: une route traverse le parc, avec des parkings réguliers appelés P1, P2 etc. qui constituent également des arrêts de bus (les célèbres car postaux suisses). J’ai apprécié cette facilité à circuler dans le parc grâce aux bus, qui permettent de ne pas être obligé de faire des randonnées en boucle: il suffit d’aller d’un arrêt de bus à un autre (ce qui est toujours le cas dans les itinéraires proposés), et on rentre avec le bus. Ils ne sont pas hyper fréquents (un par heure en général), mais il suffit de le savoir et au pire vu le cadre, ce n’était pas bien gênant d’attendre un peu 😉

Accès au parc

L’accès au Parc National Suisse peut se faire en voiture (accès libre et gratuit), il suffit de se garer sur les parkings qui bordent la route. Autre option que je vous conseille si vous le pouvez, venir en train! Ce n’est pas forcément très évident d’accéder à ce coin un peu reculé de Suisse, et il vous faudra certainement faire quelques changements de trains, mais déjà c’est la Suisse donc il y a des trains réguliers et ponctuels, et en prime les paysages traversés dans les Grisons par les trains sont incroyables… Le temps passe ainsi beaucoup plus vite!

Je suis venue en train depuis Strasbourg jusqu’à Zernez (5 trains différents!) et ai ensuite uniquement utilisé les cars postaux pour me déplacer, c’était très agréable et je n’ai à aucun moment regretté de n’avoir pas pris la voiture, au contraire… En plus, forcément, il est nettement mieux de venir en train pour préserver l’environnement du parc alors pensez-y 😉

Où dormir à Zernez?

Hôtel dans l’enceinte du Parc

Un seul hôtel existe dans le Parc National Suisse. Il s’agit de l’hôtel Il Fuorn, où j’ai passé une nuit, qui est un endroit très agréable. L’hôtel est idéalement placé, super joli, on y est bien accueilli et on y mange bien. En prime, il y a une terrasse parfaite pour se poser après une journée de randonnée! Que demander de plus?

hotel-il-fuorn-parc-national-suisse
terrasse-il-fuorn-parc-national-suisse

Hôtel à Zernez, en dehors de l’enceinte du parc

Vous n’êtes toutefois pas obligé de dormir dans l’enceinte exacte du Parc National pour en profiter: il est possible de loger dans les villes alentours et de venir randonner en voiture ou en bus. Avec les cars postaux suisses, c’est très facile! De mon côté, j’ai passé deux nuits à Zernez, un joli village qui constitue la porte du Parc National, où se trouve aussi le centre du parc dont je vous parlais plus haut. En 20 minutes de bus, on se retrouve en plein coeur du parc et c’est parti pour une journée de rando!

J’ai logé à l’hôtel A la Staziun, situé juste en face de la gare de Zernez. C’est très simple, on entend quand même pas mal les trains dans les chambres côté gare, mais le rapport qualité-prix est bon et l’on y mange également de bons plats traditionnels.