Notation : 5 votes, average: 4,60 out of 55 votes, average: 4,60 out of 55 votes, average: 4,60 out of 55 votes, average: 4,60 out of 55 votes, average: 4,60 out of 5. Nombre de votes : 5.
Cet article vous-a-t-il plu ? 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Loading...

J’ai testé… un week-end en roulotte dans le Parc naturel régional de la Brenne !

11 Mai 2018 | Centre - Val de Loire |

Passer des vacances en roulotte avec un cheval : voilà une idée qui me trottait dans la tête depuis un moment. Adopter un rythme lent, prendre le temps de profiter des paysages, faire de l’itinérance et avoir jour et nuit pour compagnon un cheval…Tout ceci m’attirait ! Il ne restait qu’à trouver une occasion de tester un séjour en roulotte

vacances-roulotte-berry

Vous vous en souvenez peut-être, j’ai fait l’année dernière une journée de randonnée à cheval dans le Berry avec Laleuf Loisirs. Cette journée m’avait énormément plu : entre la beauté les paysages traversés, l’adorable jument que je montais et le bon état d’esprit d’Hugo dans son approche du cheval, je m’étais dit que j’allais certainement revenir dans le coin un de ces jours !

parc-brenne-etang-berry

La location de roulotte étant l’une des activités de Laleuf, nous avions eu l’occasion d’en parler lors de notre randonnée à cheval. Lorsqu’Hugo m’a proposé de venir cette année pour tester un séjour en roulotte dans le Berry, je n’ai pu que sauter sur l’occasion ! Un coup de fil à ma copine Emilie (passionnée d’équitation aussi) pour l’inviter à se joindre à moi pour cette aventure, et le voyage était organisé : nous allions passer un week-end de 3 jours en roulotte avec un cheval dans le Parc naturel régional de la Brenne! Celui-ci se trouve dans le Berry : il s’agit du centre de la France (à 2h30 de route au sud-ouest de Paris, pour vous donner une idée), un coin assez méconnu et pourtant très joli pour qui aime la nature. J’en avais eu un bel aperçu l’année dernière et avais bien envie de continuer à le découvrir.

En roulotte dans le Parc naturel régional de la Brenne

Je n’ai pas été déçue, j’ai retrouvé ce qui m’avait séduite l’année passée : le calme de cette campagne, avec ses beaux paysages et ses jolies maisons en pierre, la gentillesse des gens, l’impression de faire une parenthèse hors du temps et de se ressourcer.

roulotte-brenne-maison-pierre

Le Parc naturel régional de la Brenne est un lieu que l’on ne peut apprécier si on y passe rapidement en voiture. Il faut le parcourir lentement, emprunter ses petites routes, ses chemins de traverse et prendre le temps de faire des pauses pour goûter à son charme. Vous allez me dire que c’est souvent le cas : je suis d’accord, mais c’est d’autant plus vrai dans ce genre de lieu.

roulotte-etangs-parc-brenne

Il n’y a pas forcément de paysages spectaculaires (encore que, le tableau offert par le ciel se reflétant sur les étangs m’impressionne à chaque fois !), ce n’est pas tape-à-l’œil, mais ce charme discret est d’autant plus appréciable que l’on a l’impression de faire partie des quelques privilégiés à en profiter. C’est à la fois beau et apaisant. Idéal pour les amoureux de nature !

etang-reflets-parc-brenne

Le rythme de la roulotte se prête bien à cette découverte : on avance entre 3 et 5km/h, c’est lent mais cela permet de vraiment s’obliger à prendre son temps. La journée est rythmée par le soleil, les repas, les moments avec le cheval. Entre temps, il suffit de profiter du moment présent en discutant, en regardant le paysage et éventuellement en faisant quelques visites durant la journée!  Cela vide l’esprit : j’ai pour ma part adoré ces quelques jours passés en compagnie d’une copine et de notre adorable jument Radieuse !

roulotte-berry

Se réveiller dans sa roulotte, passer la tête par la fenêtre, admirer le paysage environnant et entendre un doux hennissement, n’est-ce pas un peu le paradis ?

Parc naturel régional de la Brenne – Présentation

Le parc naturel régional de la Brenne est surnommé le Pays des Mille étangs, et l’on comprend rapidement pourquoi lorsque l’on regarde une carte et que l’on s’y promène : il y a des étangs, petits et immenses, partout ! Ils sont particulièrement présents dans la Grande Brenne, zone située autour de Mézières-en-Brenne (le coin où j’étais durant le week-end). Personne ne les a vraiment comptés mais il y en aurait sans doute environ 3 000. Autant vous dire que cela donne des paysages particuliers ! Et ce d’autant plus qu’ils sont en fait très changeants : je ne les ai vus qu’au mois de mai, alors que les prairies sont verdoyantes et les étangs remplis d’eau, mais les paysages sont tout autres en été. En effet, la terre ici est argilo-gréseuse: elle n’absorbe pas l’eau et devient même extrêmement sèche en été.

etang-parc-naturel-regional-brenne

etang-parc-naturel-brenne

brenne-coucher-soleil-etang

Fait intéressant, les paysages du Parc naturel régional de la Brenne n’ont rien de naturel à la base : c’est l’intervention de l’homme qui les a modelés ainsi. Il faut imaginer une immense forêt au départ, arrachée par l’homme pour extraire le fer contenu dans les sols (vous pourrez le remarquer en vous promenant dans le coin : la terre a des particules rouges). Le souci, c’est qu’en arrachant la forêt, l’homme a supprimé ce qui permettait de drainer le sol : l’eau a commencé à stagner. Afin de trouver une utilité à ces cuvettes d’eau stagnantes, il a été décidé de pratiquer la pisciculture : des digues ont été élevées, formant ainsi des étangs permettant l’élevage de poissons. C’est pourquoi vous ne pourrez pas séjourner dans la région sans déguster de la carpe (en « frites de carpes »,  en rillettes, en filets de carpe fumée…testez, c’est vraiment bon !).

parc-naturel-regional-brenne-etangs

frite-carpe-brenne

Hormis des étangs, vous verrez des prairies à perte de vue. On pratique dans la Brenne l’élevage extensif de bovins, la qualité de la terre rendant les cultures impossibles. Il est fascinant de voir autant d’espace, et ce d’autant plus lorsque l’on est habitué, comme moi, à voir très peu de pâturages (c’est le cas en Alsace !).

prairies-brenne

brenne-prairies-chevaux

Désormais, le paysage si singulier de la Brenne fait la fierté de ses habitants et abrite une biodiversité incroyable. Vous pourrez y observer de nombreux animaux, comme des oiseaux migrateurs ou des cistudes (de petites tortues aquatiques dont la plus importante population en Europe se trouve ici). C’est un coin paisible et préservé, idéal pour se balader à pied, à cheval, à vélo ou… en roulotte ! Prévoyez juste un bon anti-moustique, du fait des étangs ils sont nombreux et voraces! 😉

Visites à faire en chemin

On vient dans la Brenne pour ses paysages, sa faune et sa flore : les activités seront donc pour l’essentiel tournées vers la nature. Il existe de nombreux sentiers balisés pour les randonneurs, vélos et chevaux ! Lorsque l’on est en roulotte, on ne s’arrête pas facilement n’importe où (comme je l’explique plus bas dans cet article, voir la rubrique « informations pratiques ») : il ne faut donc pas s’attendre à faire plein de visites dans la journée, l’essentiel de l’expérience d’un séjour en roulotte consiste donc simplement à arpenter les paysages de la Brenne au son des sabots, ce qui est déjà suffisant pour profiter de ce territoire!

roulotte-cheval-berry

Il existe tout de même quelques visites que vous pouvez faire facilement en cours de route. La Maison du Parc est l’une d’elles, d’ailleurs prévue pour une pause du midi dans l’itinéraire donné par Laleuf Loisirs. Elle possède un espace aménagé pour les roulottes et vous pourrez attacher votre cheval à un arbre le temps de la visite. La Maison du Parc est le centre névralgique du Parc naturel régional de la Brenne, qui abrite non seulement les bureaux administratifs mais également un espace d’information, d’exposition (avec notamment d’intéressants petits films sur la faune et la flore du parc), une très belle boutique mettant en valeur les producteurs locaux et un restaurant proposant des plats simples mais concoctés exclusivement à base de produits locaux (c’est notamment là que vous pourrez goûter aux fameuses frites de carpes !). En prime, si vous vous installez en terrasse, vous pourrez surveiller votre cheval tout en déjeunant 😉

maison-parc-brenne

boutique-maison-parc-brenne

maison-parc-brenne-arret-roulotte

Juste derrière la Maison du Parc se trouve le Château du Bouchet, récemment acheté par un particulier dans le but de le sauvegarder et de l’ouvrir au public. Il est déjà possible de le visiter lors d’une visite guidée. C’est un lieu surprenant car plutôt bien conservé et ayant été construit à différentes époques. On jouit en plus depuis sa terrasse d’une vue panoramique sur les alentours, ce qui permet de voir les paysages de la Brenne d’en haut, ce qui n’est pas si courant !

chateau-bouchet-brenne`visite-chateau-bouchet`vue-terrasse-chateau-bouchet`interieur-chateau-bouchet-brenne

Autre visite courante mais que je n’ai pour ma part pas réussi à faire à cause de problèmes de parking (cf le détail plus bas) : la Maison de la Nature, qui semble être un bel endroit ! Située au milieu de la réserve de Chérine, elle possède notamment de nombreux observatoires (avis aux passionnés d’ornithologie, la Brenne semble être le lieu idéal!) ainsi qu’un espace d’exposition. Si vous avez un peu de temps avant et après la roulotte, il peut être sympa de prévoir de s’y arrêter. De plus, tant la Maison du Parc que la Maison de la Nature proposent un vaste programme de nombreuses animations nature : rester une journée de plus dans le Berry sans avoir la « contrainte » roulotte peut-être une bonne idée pour profiter sereinement de ces lieux !

Week-end en roulotte – Informations pratiques

Les bases du voyage en roulotte

Passer des vacances en roulotte avec un cheval est une petite aventure. Bien sûr, on ne va pas vous laisser vous débrouiller sans explications, mais il faut quand même bien se dire que vous allez être seuls sur les routes pendant plusieurs jours (et nuits !) en compagnie d’un cheval de trait pesant presque une tonne et d’une imposante roulotte !

sejour-roulotte-laleuf-loisirs

Avant toute chose, oubliez l’idée de faire ce genre de séjour tout seul : en attelage, il faut toujours être deux. Deux pour atteler, gérer le cheval dès qu’il est arrêté, aller vérifier que l’on peut passer aux intersections (oui parce que, vu la position du meneur en arrière du cheval, on voit souvent beaucoup trop tard si la voie est libre !), entre autres…

berry-roulotte-cheval-laleuf

Le séjour commence par une séance d’explications et d’initiation de 2h avec Hugo de Laleuf Loisirs. Présentation de la roulotte et de son équipement mais, surtout, du cheval, des règles de sécurité à pied (oui, parce qu’un cheval d’une tonne qui vous marche sur le pied, vous imaginez le résultat…) et une fois attelé (histoire d’éviter par exemple que le cheval et la roulotte ne partent sans vous…). Ensuite vient le harnachement (vous aurez au départ l’impression d’un vaste tas de morceaux de cuir sans logique, mais cela vient progressivement !), et l’attelage en lui-même pour relier le cheval à la roulotte. Enfin, en route ! On apprend quelques règles de base pour mener l’attelage et Hugo nous accompagne au départ pour vérifier que tout se passe bien.

initiation-roulotte-laleuf-loisirs

harnachement-cheval-roulotte

Etant cavalière propriétaire d’un cheval et ayant déjà fait un peu d’attelage, il y a pas mal de choses qui sont logiques pour moi, mais cela reste très différent : il faut donc bien faire attention à assimiler les consignes. J’insiste vraiment sur ce point : si vous vous lancez dans l’aventure roulotte, ne prenez pas toutes ces explications à la légère. Même si les chevaux de Laleuf sont extrêmement bien dressés, calmes et pardonnent les erreurs des débutants, ce sont des animaux. Le fait de ne pas respecter certaines règles peut avoir des conséquences non négligeables : blessures légères pour le cheval ou pour vous dans le meilleur des cas, mais aussi vrais accidents. Pas besoin d’être un pro du cheval pour se lancer, mais avoir une certaine habitude des chevaux aide clairement, ne serait-ce que pour le manipuler. Dans tous les cas, faire preuve de bon sens et d’écoute est indispensable !

radieuse-jument-laleuf-loisirs

Pas de roulotte sans cheval !

Si vous choisissez de passer un week-end ou des vacances en roulotte, je pense qu’il faut avant toute chose vous demander si vous êtes prêts à avoir un cheval comme compagnon 24h/24 pendant quelques jours ! C’est un être vivant, qui va beaucoup vous donner en vous transportant dans les beaux paysages du Berry mais dont il faudra aussi s’occuper. Une règle doit toujours prévaloir : le cheval passe avant vous. C’est quand même lui qui fait l’essentiel du boulot, alors le fait de lui enlever son harnachement, lui donner à boire, vérifier qu’il n’a pas de petites blessures (et, s’il en a, les soigner et éventuellement appeler Hugo pour vérifier que rien n’est grave), lui permettre de manger et se reposer doit passer avant le fait de prendre une douche et de vous préparer à manger. Sinon, louez une roulotte statique 😉

vacances-roulotte-cheval-berry

radieuse-laleuf-loisirs

Les chevaux loués par Laleuf Loisirs sont tous expérimentés et ont été longuement entraînés sur les routes. J’ai été vraiment épatée par le calme olympien de notre jument Radieuse, levant à peine une oreille alors que nous croisions voitures, énormes camions, tracteurs motos, vélos, etc… C’est clairement très rassurant, même si cela n’empêche pas d’être vigilant ! Je me sentais en tout cas vraiment en sécurité avec cet énorme cheval de trait breton au caractère doux tout en étant énergique. Quelle force tranquille ! Cela ne l’a pas empêchée de nous jouer quelques tours, comme la fois où elle a décidé de traverser une clôture pour aller goûter l’herbe du voisin… Oui, les chevaux ont leur petit caractère ! 😉

cheval-roulotte-harnachement

roulotte-cheval-parc-brenne

Pour qui aime les chevaux, le fait de passer plusieurs jours en compagnie d’un cheval de trait est un régal : ils ont en général des tempéraments bien sympathiques et vous allez voir qu’une vraie relation va se créer, même en si peu de temps !

cheval-radieuse

Comment s’organise une journée en roulotte ?

En choisissant de voyager avec une roulotte, vous avez bien sûr une grosse contrainte : vous avez une roulotte et un gros cheval avec vous 😉 Ce n’est pas comme une voiture, on ne peut pas stationner facilement, encore moins laisser un cheval seul n’importe où ! La journée va donc devoir s’organiser en fonction de ces contraintes et vous ne pourrez pas faire plein de visites dans la journée, encore moins laisser place à l’improvisation. Il faut juste l’avoir en tête et tout se passe bien.

carte-brenne-roulotte

Un programme est fourni par Laleuf Loisirs : concrètement, vous avez à bord de la roulotte une carte sur laquelle l’itinéraire est tracé et un road book vous donnant des instructions précises sur les routes à suivre, les lieux où vous pouvez stationner et les visites que vous pouvez faire. Nous avons scrupuleusement suivi cet itinéraire et n’avons globalement pas eu de mauvaises surprises : nous suivions facilement le chemin donné, trouvions les points d’arrêt et des endroits pour attacher notre jument.

arret-roulotte-maison-parc-brenne

Nous avons juste eu un souci en voulant nous arrêter à la Maison de la Nature : le parking indiqué était plein de voitures (c’était un jour férié en plein milieu de la saison d’observation des oiseaux, ceci explique peut-être l’affluence !) et nous nous sommes engagées sur une route différente de celle prévue pour chercher un autre stationnement. Le souci, c’est que l’autre parking était inaccessible en roulotte et, qu’une fois engagées sur cette route, nous ne pouvions pas faire demi-tour ni marche arrière. Si vous avez une grande expérience en attelage, vous arriverez peut-être à faire demi-tour dans des endroits étroits, mais globalement c’est comme si vous aviez une énorme remorque à manœuvrer : pour un néophyte, c’est juste ingérable! Quant à la marche arrière, oubliez l’idée : ce n’est pas en option sur une roulotte, en tout cas pas sur plusieurs mètres… Ce jour-là, cette erreur nous a fait faire 6km de plus que l’itinéraire prévu, ce qui est énorme en roulotte : notre jument était fatiguée à l’arrivée, d’autant que la journée avait déjà été longue, et nous nous en sommes voulues d’avoir commis cette erreur… Gardez donc ces éléments en tête pour éviter de faire de même !

attelage-roulotte

Le soir, les étapes sont bien sûr prévues également Les lieux sont variables en fonction de votre itinéraire et sont plus ou moins pratiques (disposant de sanitaires ou non, cheval pouvant être au pré ou devant être attaché…), mais en tout cas les personnes seront prévenues de votre arrivée !

Terrain et circulation

On parcourt davantage de routes que de chemins, même si cela varie un peu. Cela peut sembler dommage, mais parcourez quelques chemins en roulotte et vous comprendrez que c’est certainement mieux pour tout le monde, le cheval et votre dos ! Les nids de poule ne sont pas forcément très agréables 😛 Les routes sont de petites routes, parfois avec de grandes lignes droites mais toujours avec de jolis paysages. En bonne compagnie, on ne s’ennuie pas !

roulotte-cheval-brenne

Le parc naturel régional de la Brenne est plat, ce qui est un point très positif pour faire de la roulotte : les montées sont dures pour le cheval et les descentes ne sont pas non plus forcément faciles à gérer puisqu’il faut alors freiner la voiture (pour éviter que celle-ci n’aille plus vite que le cheval, vous voyez le truc ?). Un terrain plat est donc idéal 🙂

paysage-brenne

Côté circulation, vous allez forcément croiser des véhicules divers et variés, mais cela reste extrêmement raisonnable : globalement, on a l’impression d’être un peu seul au monde ! Encore un vrai atout de la région pour s’essayer à la roulotte : ce ne serait pas le même charme (ni la même sécurité !) dans des lieux très fréquentés.

Quel confort dans la roulotte ?

J’ai été agréablement surprise par le confort de la roulotte. Bien sûr, si vous décidez de passer des vacances en roulotte, ne vous attendez pas à avoir un camping car ! Cela reste des vacances assez « roots » avec un confort minimum, mais c’est nettement mieux que de dormir dans une tente (surtout si la météo n’est pas terrible, même s’il faut dans ce cas prévoir tout de même des vêtements chauds).

roulotte-irlandaise-laleuf

Les roulottes de Laleuf sont de fabrication maison et c’est parfois un peu bricolé, ce qui peut valoir quelques surprises comme un bidon qui fuit ou une fenêtre qui ne ferme pas nickel, mais cela fait partie de l’aventure ! 😛 Blague à part, Hugo est réactif s’il y a quelque chose qui ne va pas : il viendra vous régler le souci (que ce soit sur la roulotte ou avec le cheval), il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter.  Il viendra en fait même vous apporter à manger si vous êtes vraiment en rade (mais essayez de prévoir quand même car l’idée n’est pas de le faire se déplacer pour apporter un paquet de pâtes ! C’est juste rassurant ;-))

roulotte-laleuf-loisirs

interieur-roulotte-laleuf-loisirs

En parlant de ravitaillement, vous croiserez assez peu d’épiceries : il faut juste vérifier en amont sur l’itinéraire qui vous est fourni et adapter vos courses en conséquence. Il y a aussi certains lieux où vous trouverez des restaurants, cela dépend vraiment !

petit-dejeuner-roulotte

Les roulottes ont 4 ou 5 places. Clairement, si vous êtes 4 ou 5 adultes, vous vous marcherez un peu dessus, mais deux adultes et deux enfants passent bien je pense. Il faut juste essayer de s’organiser un peu avec les bagages et les provisions, mais il y a des espaces de rangement. Les lits sont étroits (et pas très longs : prévenez si vous êtes grands, certaines roulottes peuvent convenir mais pas d’autres !) mais le confort est correct. La roulotte est aussi équipée d’une table, de deux plaques au gaz, d’un évier qui fonctionne avec un bidon d’eau glissé dessous et d’un petit frigo à gaz. De la vaisselle est également fournie. Vous avez donc tout pour cuisiner des choses élémentaires !

diner-roulotte

repas-roulotte

Côté douche, cela dépend pas mal de l’itinéraire que vous faites : en général, vous aurez des sanitaires à certaines étapes mais pas à d’autres. Vous pouvez alors vous servir de la réserve d’eau pour faire votre toilette, mais cela restera bien sûr minimaliste ! Pour les toilettes, c’est un peu pareil : tout dépend de vos étapes du soir et du midi, mais il y a de grandes chances qu’il faille à certains moments aller dans la nature 😉

matin-roulotte

Bonnes adresses dans la Brenne

Je finis cet article avec deux bonnes adresses que j’ai eu l’occasion de tester lors de ces 3 jours dans le Parc naturel régional de la Brenne, et qui vous pourront vous intéresser, que vous décidiez ou non de venir en roulotte !

Auberge des Buttons

Bienvenue dans le Colorado brennois ! L’Auberge des Buttons, avant d’être un restaurant, est un élevage de vaches limousines et angus. Passionnés de vaches et de chevaux, les propriétaires ont des chevaux quarter horse et s’occupent à cheval de leur bétail. Si vous apercevez un cow-boy triant des vaches dans les prairies de la Brenne, vous ne rêvez pas : vous êtes certainement chez Sonia ! Celle-ci sert dans son auberge la viande issue de son élevage, qui est excellente. Ajoutez à cela un accueil très sympathique et vous avez une super adresse pour dîner, où je n’exclue pas de retourner pour m’essayer au tri du bétail à cheval (oui, ils organisent aussi des séjours sur ce thème !).

auberge-buttons-brenne

Domaine de Lancosme

Le Domaine de Lancosme est situé au Château-Robert, sur la commune de Vendoeuvres, au cœur de l’immense Forêt de Lancosme. Son gîte accueille les pêcheurs (il y a de nombreux étangs à proximité), les randonneurs à cheval ainsi que les roulottes. Le lieu est assez idéal : c’est beau, les sanitaires sont propres, les chevaux peuvent être mis au pré et l’accueil est sympathique!

domaine-lancosme-brenne

Cet séjour a été réalisé en partenariat avec Laleuf Loisirs et Berry Province. Je suis, comme toujours, restée libre de mes opinions et choix éditoriaux! 

 

Newsletter

0 commentaires

Pin It on Pinterest

Share This