2 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 52 votes, average: 5,00 out of 5 (2 votes, average: 5,00 out of 5, rated)
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Marché de Noël de Montbéliard – Ma visite (gourmande!)

Mis à jour le 3/12/2019 | Bourgogne-Franche-Comté | 2 commentaires

Vous le savez, j’adore les marchés de Noël et aime chaque année en découvrir de nouveaux. Le marché de Noël de Montbéliard était sur ma liste depuis plusieurs années: en effet, je n’en avais entendu que du bien et nombreux sont les lecteurs de mes deux blogs m’ayant recommandé d’aller découvrir Les Lumières de Noël (nom du marché de Noël de Montbéliard). C’est chose faite et je n’ai pas été déçue! Montbéliard est une petite ville (environ 25 000 habitants) qui a su créer un très bel évènement pour la période des fêtes de fin d’année. Je suis allée passer deux jours à Montbéliard, histoire de visiter le marché de Noël, bien sûr, mais également d’en profiter pour découvrir la ville, que je ne connaissais pas. Comme toujours, je vous livre ici mes découvertes et bonnes adresses 🙂

Marché de Noël de Montbéliard

Un marché de Noël au coeur de Montbéliard

Le marché de Noël de Montbéliard, appelé Lumières de Noël, a lieu dans le centre-ville piéton de Montbéliard et compte environ 200 chalets. Si la ville n’a pas la réputation d’être belle hormis son château (c’est une ville industrielle), le centre piéton est plutôt joli et constitue en tout cas un joli écrin pour le marché de Noël. L’essentiel du marché se situe autour du superbe Temple Saint-Martin, sur une place qui comporte de très beaux bâtiments comme l’Hôtel de Ville ou encore le Musée Beurnier. Les bâtiments sont illuminés dès la tombée du jour, ce qui donne tout de suite une atmosphère féérique au lieu.

  Les illuminations sont d’ailleurs l’un des grands points forts du marché de Noël de Montbéliard: illuminations des façades, chemins de lumière dans les rues et massifs lumineux sont tous vraiment réussis, on en prend plein les yeux! Il faut vraiment aller visiter ce marché à la tombée de la nuit, c’est le meilleur moment pour en profiter.

Si le coeur du marché est autour du temple, il a également lieu à d’autres endroits du centre de Montbéliard, et notamment au square Sponeck, appelé pour l’occasion l’allée gourmande, qui accueille un carrousel ainsi que de nombreux stands de restaurations. C’est un endroit agréable car le fait qu’il s’agisse d’une cour donne un côté assez intimiste. C’est le lieu où visiteurs et locaux se retrouvent pour boire un vin chaud ou manger un morceau après le travail: l’ambiance est conviviale, on sent que les habitants sont contents et fiers de leur marché de Noël, cela fait plaisir! L’atmosphère conviviale est d’ailleurs l’un des points positifs revenant souvent dans la bouche des exposants lorsqu’on leur demande pourquoi ils aiment bien ce marché, et j’ai trouvé que cela se ressentait en m’y promenant: on voit que tout le monde est content d’être là et de retrouver les autres exposants, certains venant ici depuis plusieurs années.

On trouve également des chalets et animations dans la Cour du Musée Beurnier, où a lieu le marché solidaire, mais aussi sur les places Denfert Rochereau et Dorian, qui accueillent le village des enfants. Il y a donc pas mal de choses à voir mais on circule aisément à pied entre tous ces espaces, très rapprochés les uns des autres et entre lesquels on est aisément guidés par les chemins de lumière.

L’artisanat à l’honneur

Un des points caractéristiques du Marché de Noël de Montbéliard est la sélection drastique qui est opérée pour choisir les exposants. Ce sont tous des artisans, il n’y a pas de revendeurs d’objets made in China, et cela se voit tout de suite dès que l’on parcourt les allées! Au-delà du fait que les objets présentés soient évidemment bien plus qualitatifs que ce que l’on peut voir parfois, cela présente également l’avantage de permettre d’observer certains artisans au travail: ici un tourneur de bois, là une peintre décorant des photophores… On peut ainsi observer, poser des questions et avoir un contact direct avec l’artisan créant l’objet.

Les chalets mettent en avant des produits variés, qu’il s’agisse d’objets (chapeaux, bijoux, décoration, savons, poterie, etc.) ou de gourmandises salées et sucrées. La part belle est faite aux produits régionaux (si vous voulez acheter de la cancoillotte, de la saucisse de Montbéliard ou du Comté, vous n’aurez aucune difficulté!) mais aussi à des produits d’origines variées, du moment qu’ils sont artisanaux. On pourra ainsi s’arrêter boire un Irish Coffee chez un Irlandais ou un Glögg chez un Norvégien, cela fait un peu voyager 😉 Le marché de Noël de Montbéliard accueille également chaque année une région invitée qu’elle met en avant à travers plusieurs stands.

Vous verrez sans doute à plusieurs reprises un tissu appelé la verquelure, qui ressemble d’ailleurs beaucoup au kelsch alsacien. Il s’agit d’un tissu traditionnel franc-comtois qui a été remis au goût du jour et est à nouveau tissé dans la région: vous pouvez le trouver au chalet de l’Office de Tourisme. Je le trouve vraiment beau!

Bonnes adresses gourmandes au marché de Noël de Montbéliard

Vous l’aurez deviné, il y a plein de bonnes choses à déguster sur le marché! Je ne peux pas tous vous les citer mais parmi ceux que j’ai pu tester (et que j’ai approuvés), il y a par exemple:

  • le Glögg (vin chaud suédois) de Marcad
  • la cancoillotte et les fromages de la fromagerie Lehmann (wahou, celle à la truffe ou à l’ail des ours!)
  • l’immense choix de cancoillotte haut de gamme de Piguet Gastronomie (et notamment la Montbéliarde, vendue avec de la poudre de saucisse de Montbéliard à saupoudrer dessus)
  • la charcuterie des Salaisons Barbiers
  • les oursons d’Emma et le vrai chocolat chaud de La Chocolatière (chocolaterie Ragot)

On n’oublie pas les enfants!

Les enfants ne sont pas oubliés au marché de Noël de Montbéliard. Si je n’ai bien sûr pas tout testé (je n’ai pas d’enfant!), j’en ai tout de même eu un aperçu en allant m’amuser à la patinoire, vraiment jolie et de bonne taille pour une patinoire de marché de Noël, ainsi qu’en…rencontrant le Père Noël! Hé oui, cela ne se refuse pas! J’ai aussi rencontré Tante Airie, un personnage traditionnel du Pays de Montbéliard que je ne connaissais pas: il s’agit d’une bonne fée apparaissant au moment des fêtes de fin d’année. Le Père Noël et la Tante Airie viennent à la rencontre des enfants dans les allées du marché et s’installent en fin de journée dans leurs chalets respectifs pour que chacun ait droit à sa photo souvenir (gratuite, je précise!). J’ai aussi remarqué plusieurs animations (des ateliers de création de couronnes de l’Avent, par exemple) et quelques manèges, de quoi faire plaisir aux plus petits 🙂

Visite du Musée de l’Aventure Peugeot à Montbéliard

On quitte l’univers de Noël… Mais il est impossible de venir à Montbéliard sans s’intéresser un minimum à l’histoire de la marque Peugeot, qui a marqué celle de la ville. Autant profiter de l’occasion pour la découvrir. Le site de Peugeot à Sochaux a en effet durant longtemps été le plus gros site industriel de France, avec 40 000 salariés! Une vraie petite ville avec son organisation propre, qui avait une influence énorme sur la ville elle-même. Il est d’ailleurs amusant d’écouter les anecdotes des habitants sur le sujet: par exemple, le fait qu’il n’y ait pas de bars ouverts tard le soir à Montbéliard s’explique par le fait que Peugeot ait à une époque fait pression pour que cela ne soit pas le cas… S’assurant ainsi que ses employés ne passent ainsi pas la nuit dans des bars et soient frais et dispo pour aller travailler! Même si le site n’a aujourd’hui plus la même importance (moins de 10 000 salariés désormais), cela reste conséquent rapporté à la taille de la ville. On s’en rend rapidement compte dans les conversations (tout le monde semble connaître quelqu’un travaillant chez Peugeot) mais aussi, tout simplement, si l’on prend un peu de hauteur pour observer la ville: la taille de l’usine PSA est vraiment immense! Elle est d’ailleurs à cheval sur les communes de Montbéliard et de Sochaux.

Le musée de l’Aventure Peugeot permet de se plonger dans l’histoire de la marque. Intéressant pour les passionnés de voiture, forcément, puisqu’ils pourront admirer de très belles voitures anciennes comme modernes, mais aussi pour les autres. On découvre en effet l’histoire de la marque au lion, qui est tout de même assez emblématique pour nous autres Français. Et si je savais que Peugeot ne faisait pas que des voitures (j’ai par exemple un ancien moulin à café à la maison, ainsi qu’un vélo), j’ignorais que la marque avait démarré avec de l’outillage et avait construit des radios, des machines à coudre et appareils ménagers divers…. S’intéresser à la marque permet également de se replonger dans l’histoire de France puisque les panneaux explicatifs permettent de re-situer ce qui est exposé dans le contexte de l’époque.

Emplettes gourmandes: Chocolaterie Vergne et Fromagerie de Montbéliard

Montbéliard compte de bonnes adresses gourmandes. Vous en trouverez bien sûr énormément sur le marché de Noël, mais en voici également deux ouvertes toute l’année: la chocolaterie Vergne et la fromagerie de Montbéliard, situées juste à côté l’une de l’autre dans le quartier du Pied des Gouttes. J’ai eu la chance d’aller visiter la chocolaterie en compagnie du propriétaire des lieux, un passionné qui partage avec plaisir son savoir-faire et est toujours à la recherche de nouvelles expériences à tester et de nouveaux produits à lancer. On voit tout de suite qu’Eric Vergne adore son métier… Et cela se ressent sur ses délicieux chocolats! La boutique est très agréable, lumineuse et donnant sur l’atelier, ce qui permet de voir les chocolatiers à l’oeuvre toute la journée. Dans mes coups de coeur, je vous conseille les Palets des Princes, des palets finement fourrés de praliné et caramel, les Petits Comté, du chocolat blanc fourré à la pâte d’amande ou encore le chocolat fourré au praliné et pain d’épices. Régalez-vous!

eric-vergne-chocolatier

Si vous venez y faire quelques emplettes, n’oubliez pas de vous arrêter à la Fromagerie de Montbéliard, le bâtiment voisin. C’est d’après de nombreux locaux l’une des meilleures fromageries de la région!

Où manger à Montbéliard?

Vous trouverez bien sûr plein de bonnes choses à manger sur le marché de Noël de Montbéliard: rendez-vous principalement au square Sponeck pour trouver de très nombreux stands de restauration. Ensuite, le plus dur est de choisir mais je vous conseille de tester des produits locaux: des petits plats à base de saucisse de Montbéliard, Cancoillotte, Mont d’Or, Comté ou Morbier, ou encore une croûte forestière par exemple. Il existe un grand chalet chauffé où vous pouvez venir déguster ce que vous avez acheté sur un des stands, c’est bien agréable, même si vous n’aurez pas forcément une place assise. Si vous préférez un vrai restaurant, voici les deux bonnes adresses que j’ai testées.

Restaurant Cass’Graine

Le restaurant Cass’Graine est un restaurant situé dans une bâtisse ancienne en plein centre-ville: tout joliment décoré, avec peu de tables, c’est un petit nid douillet idéal pour un dîner romantique, par exemple. La carte réduite propose des plats mettant en avant des produits locaux et de saison. C’est délicieux et les portions sont généreuses. J’ai beaucoup aimé! A réserver plutôt pour un déjeuner où vous avez le temps ou un dîner car le service est un peu long. De plus, il n’y a pas de menu, tout est donc à la carte. Attention, le restaurant n’est ouvert qu’en semaine et pas le week-end.

Restaurant Les Compères

Le restaurant Les Compères est quant à lui une brasserie du centre-ville proposant des grands classiques de brasserie, le tout agrémenté de plats régionaux. Comme c’était de saison, j’ai goûté leur Mont d’Or chaud, qui est en fait une assiette franc-comtoise (composée de saucisse de Montbéliard, pommes de terre sautées et salade) servie avec un Mont d’Or à partager. C’était délicieux et…impossible d’avoir froid après avoir avalé cela!

Où dormir à Montbéliard?

J’ai logé dans une chambre d’hôtes très sympa tenue par un coupe adorable, Nathalie et Philippe. La Rêverie est située dans une jolie maison 1900 que le couple a entièrement rénovée pour y accueillir des visiteurs. Les chambres sont très confortables et les espaces communs superbes. On peut s’installer sur la grande table de salle à manger ou dans un canapé pour profiter de la vue sur l’immense jardin arboré tout en sirotant une boisson chaude ou fraîche mise à disposition gratuitement. La localisation de La Rêverie est idéale: on peut se garer dans la cour et on est à quelques minutes à pied du centre-ville et de la gare. De plus, l’Eurovélo 6 passe vraiment juste devant la maison. Et si on a envie d’aller faire un footing, par exemple, il suffit d’emprunter une piste cyclable sur quelques dizaines de mètres pour rejoindre le Canal du Rhône au Rhin et le Parc Près-les-Roses. Enfin, le petit déjeuner est copieux et délicieux, avec de bons produits maison. Une super adresse à Montbéliard!

Cet article a été écrit dans le cadre d’une collaboration avec l’Office du Tourisme du Pays de Montbéliard. Comme toujours, je suis restée libre de mes choix éditoriaux (en clair, personne ne m’oblige à parler des lieux que je cite dans l’article!) 😉 

Mon assureur: Chapka

 

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This