Visiter Gruyères et la chocolaterie Cailler

par | Mis à jour le 17/11/2021 | Suisse | 25 commentaires

Ce week-end, escapade dans le canton de Fribourg afin de visiter Gruyères. Point géographie: le canton de Fribourg est situé plutôt à l’ouest de la Suisse, dans la partie francophone. Visiter le village portant le nom du célèbre fromage, c’est un peu mythique, non? Nous arrivons à Gruyères en fin de matinée, sous un petit rayon de soleil. De la gare, on accède au village par une petite route qui monte. Gruyères est en effet un charmant petit bourg médiéval perché, qui domine la vallée de la Sarine.

gruyeres-remparts

Visite du village de Gruyères

Avec ses rues pavées piétonnes, ses remparts et ses jolies maisons, le tout parsemé de points de vue sur les Préalpes fribourgeoises, le village est vraiment pittoresque!

village-gruyeres

Un château médiéval, imposant, domine l’ensemble. Il abrite un musée mais celui-ci ne nous attire pas plus que ça, et nous nous contentons donc d’admirer l’extérieur du château.

chateau-gruyeres

La vue sur la vallée et les montagnes est vraiment superbe. Nous avons l’impression de nous trouver au milieu d’une publicité pour la Suisse…Vous voyez les affiches de promotion dans le métro parisien? Et bien elles ne sont pas exagérées: la preuve, on y était!

beaute-suisse-paysage-gruyeres

Déjeuner de spécialités fribourgeoises

Nous poursuivons sur la même voie avec le déjeuner. Au programme: du soleil, une vue sur les montagnes et des plats régionaux. Citons la fondue moitié-moitié (c’est une fondue faite pour moitié de Gruyère et pour moitié de vacherin fribourgeois), la croûte au fromage (ce nom élégant cache un met très léger: du pain, du fromage et du lard… ), ou encore l’assiette de charcuterie et fromage, le tout accompagné d’un vin blanc sec fribourgeois. Pas de quoi se plaindre!

beaute-suisse-paysage-gruyeres

Et pour achever ce repas léger (!), une spécialité du village: fraises et meringues à la double crème de Gruyères. Imaginez de la crème fraîche mais plus épaisse et plus grasse (pour info, une crème fraîche normale fait environ 30% de matière grasse. La double crème, c’est au minimum 45%…). Vraiment trop lourd pour moi qui ai déjà un peu de mal avec la crème fraîche, mais il y a des amateurs! J’apprécie davantage la meringue, qui est très réussie: légère et parfaitement cuite.

meringue-double-creme-gruyeres

Découverte de la fabrication du gruyère

Le restaurant fabrique également son propre fromage, et nous assistons à la sortie d’un Gruyère. Avant toute autre chose, retenez que le vrai Gruyère n’a pas de trous! Et oui, en France comme dans de nombreux autres pays, on utilise le terme Gruyère de manière erronée pour parler d’Emmental (qui lui a des trous). Et de mon point de vue, le Gruyère est également bien meilleur car ayant davantage de goût…Aucune raison de les confondre! Heureusement maintenant le Gruyère est protégé par un AOC. Il n’y a plus qu’à supprimer cet horrible abus de langage: je compte sur vous pour oeuvrer…Fin de la minute militante, revenons en à la fabrication.

gruyeres-wikimedia

Crédit photo: Rolf Krahl (Rotkraut) (Wikimedia)

Avec une sorte de grosse épuisette, le fabriquant vient racler l’énorme bassine où chauffe le lait, afin de ne conserver que la partie qui a caillé et laisser de côté le petit lait. Il met ensuite le caillé dans un grand moule. Tout en assistant à ce spectacle, nous discutons avec un vieux Suisse fort sympathique qui nous parle, avec l’accent du coin, de la Désalpe (lorsque les vaches redescendent des alpages). Elle a lieu fin septembre et donne lieu à une grande fête traditionnelle dans le village voisin de Charmey. Forcément, cela me donne envie, il faudra que j’essaie d’y assister! Edit: j’y suis allée! C’était très sympa. 

gruyeres-fabrication-fromage

Visite de la chocolaterie Cailler

A pied de Gruyères à la Maison Cailler (à Broc)

Nous poursuivons notre journée à Gruyères par une petite marche digestive, qui nous conduit de Gruyères à Broc (ne pas prononcer le C au risque de passer pour un touriste…Raté de notre côté, on le saura pour la prochaine fois!). Mais pourquoi donc aller à Broc? La raison est simple: c’est à Broc que se trouve la célèbre Chocolaterie suisse Cailler…Ce serait dommage d’être si près et de ne pas la visiter, vous ne trouvez pas?

Nous voici donc partis sur les petits chemins qui nous permettent de rejoindre Broc en 1h environ. Pour nous, ce sera plutôt 1h30: le temps de faire des pauses, des photos et des batailles d’eau.

Nous traversons la Sarine au niveau du “Pont qui branle”, un vieux pont de bois couvert qui s’avère ne pas du tout branler. Devant nous, un cheval est même passé dessus en trottinant: solide, le pont qui branle!

gruyeres-pont-qui-branle

Maison Cailler – Visite et dégustation

Nous voici arrivés! La visite de la chocolaterie Cailler se concentre d’abord sur l’histoire du chocolat et de la Maison Cailler. Le musée est extrêmement interactif: une voix nous guide et nous donne les explications, et nous passons de salle en salle au gré des portes s’ouvrant automatiquement devant nous. Chaque salle est consacrée à un thème et comprend de nombreuses animations…On ne s’ennuie pas! L’élément commun à toutes les salles? Une délicieuse odeur de chocolat qui envahit l’espace…

broc-fabrique-chocolaterie-suisse-maison-cailler

Après l’histoire, la visite devient plus concrète. Les matières premières d’abord: fèves de cacao, noisettes et amandes…nous pouvons tout toucher, sentir, et même goûter.

broc-fabrique-chocolaterie-suisse-maison-cailler

Vient ensuite une chaîne de fabrication de “Mini-branches”. La Branche Cailler est une fine barre de praliné enrobée de chocolat au lait et de noisettes. Elles sont extrêmement célèbres ici en Suisse: on en trouve un peu partout. La chaîne débute par l’injection de fins cylindres de praliné, qui seront ensuite coupés à la bonne taille par une machine. Viennent ensuite une première réfrigération, l’enrobage avec le mélange chocolat/noisettes, une seconde réfrigération et l’alignement des mini-branches afin de les préparer pour l’étape ultime, l’emballage dans les célèbres papiers bleus, rouges ou verts. A la fin de la chaîne, les “Mini-branches” fraîchement produites nous sont offertes. Mmmm, pas mal!

broc-fabrique-chocolaterie-suisse-maison-cailler-chaine

Le bouquet final de la visite est la dégustation…Et on peut dire que Cailler ne lésine pas sur la quantité. Tous les principaux produits de la marque sont présentés sur des plateaux, en self-service. Une personne est simplement là pour veiller à la rupture de stock et réapprovisionner immédiatement! Tout le monde s’affaire dans la pièce, allant d’un plateau à l’autre avec un air sérieux. La dégustation, de la simple gourmandise? Pas du tout! C’est un travail de longue haleine qui demande rigueur et concentration. En effet, comment comparer les chocolats si on ne les goûte pas tous, sans exception, les uns après les autres? Comment être sûr que l’on préfère les pralinés Femina ou les Ambassador sans les goûter une deuxième fois, voire une troisième pour être vraiment certain? C’est donc ainsi que l’on ressort de chez Cailler: le ventre (trop) plein de chocolats, le sourire aux lèvres et, souvenir éphémère, son chocolat favori acheté à la boutique… 😉

broc-fabrique-chocolaterie-suisse-maison-cailler-branche

25 Commentaires

  1. miniL

    Miam, ça m’a l’air délicieux tout cela et les paysages, vous avez eu beaucoup de chance d’avoir du beau temps!

    Réponse
  2. argone

    cela ravive de très bons souvenirs chez moi, le blogtrip fait pour le Canton de Fribourg il y a quelques mois … et le détour par la chocolaterie Cailler est obligatoire ! 🙂

    Réponse
  3. Anne Joye

    Bonjour, je viens de découvrir votre blog et bien sûr j’ai envie de prendre mon sac à dos et partir… Bravo et merci…
    J’ai juste une petite précision à apporter : Gruyères est une ville. Et oui, ce n’est pas une question de taille( en l’occurrence un petit village)mais bien l’histoire qui détermine cette appellation: elle est fortifiée, possède un château et surtout était historiquement le chef-lieu de toute la région(avec son comte). Ok c’est un détail, mais je suis du coin et c’est plus fort que moi. Merci. Bonne journée et je me réjouis de découvrir les prochaines destinations. Anne.

    Réponse
    • Laurène Philippot

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour cette précision fort intéressante! C’est vrai que j’ai spontanément écrit village à cause de la taille, mais je ne connaissais pas le vrai sens de ville et village!

      A bientôt pour de nouvelles escapades alors! 🙂

      Réponse
    • dubois

      Bonjour,

      par hasard je suis “tombé” sur e site en cherchant la place de Gruyères qu’on voit à la télé (Bienvenue chez Nous TF1).
      Avec un copain (flamand) nous avons décollé du Moleson , entre autre, et j’ai découvert cette superbe région.
      Alors comme vous êtes du coin , je pense que vous apprécierez cette vidéo . C’est moi avec les lunettes et la voile
      orange et bleu……en 5 jours , nous avons fait 5 décollages différents. Mais comme c’était en septembre, les thermiques …..pour nous monter bien haut . https://www.youtube.com/watch?v=X8i5AQS1qhY …..mettre en 720hd
      Bàv
      Paul de Liège

      n’étaient plus

      Réponse
      • Laurène Philippot

        Ah super cela donne envie! 🙂

        Réponse
  4. degroote

    bonjour
    enchante par l apercu nous comptons nous rendre au camping de gruyere a compter du 15 mai 2016 au 21 juin 2016,si vous avez d avantage de documentation merci de me les faire parvenir soit par mail ou
    mr degroote
    22 rue de la concorde
    62230 outreau
    france
    vous remerciant
    mr degroote

    Réponse
    • Laurène Philippot

      Bonjour,

      Ravie que vous envisagiez un séjour dans cette jolie région mais je ne vais pas pouvoir davantage vous aider, je ne suis qu’une blogueuse partageant ses expériences de voyage. Je ne travaille pas pour l’Office de Tourisme de Gruyères.

      Bonne continuation!

      Laurène

      Réponse
  5. Cornier Gilberte

    J’aimerais bien venir dans ce petit village de Gruyère et goûté tous ce qui se fait.
    J’espère que c’est équipée pour les personnes handicapés car avec mon fauteuil roulant ou mon scooter électrique handicap, j’aimerais aller partout.

    Réponse
    • Laurène Philippot

      Bonjour Gilberte,

      A mon avis cela peut se faire, mais je vous recommande de contacter directement l’office de tourisme pour leur poser des questions. Ils parlent français et sont dans la ville, ils pourront donc certainement vous aider à avoir davantage d’informations.
      Bon voyage!

      Réponse
  6. martelet

    bonjour
    merci de m’ envoyer de la documentation sur le village de Gruyère, en vue d’ une visite en avril 2016,
    quelles sont les possibilité d’ hébergement chez l’ habitant, dans ce secteur ?
    cordialement
    B.Martelet

    Réponse
    • Laurène Philippot

      Bonjour,

      Je ne suis pas l’office de tourisme mais un blog de voyage. Je vous conseille de contacter l’office de tourisme de Gruyères pour votre demande 😉

      Cordialement,

      Réponse
  7. dutheil

    Bonjour,

    Vous souvenez-vous du nom de ce bon restaurant dont vous parlez, car je vais me rendre à GRUYERE ?
    Merci beaucoup.
    Cordialement.

    Réponse
    • Laurène

      Bonjour,

      Malheureusement je ne m’en souviens pas, c’était il y a trop longtemps! Désormais je note les bonnes adresses sur le blog mais avant je ne le faisais pas systématiquement :-/
      Bon voyage en tout cas! 🙂

      Réponse
  8. Mme Francine Touchette du Québec!

    Bonjour, je serai dans la région de Montreux en juin 2018 et je me demandais de Montreux est-ce possible de faire en randonnée pour la petite ville de Gruyère ? `Ca l’air tellement beau! On se cherche aussi un guide pour faire nos randonnées en montagne. Merci beaucoup!

    Réponse
    • Laurène

      Bonjour, Je pense que le mieux est de contacter directement l’office de tourisme là-bas, ils sauront vous conseiller!
      Bonne journée, Laurène

      Réponse
  9. Orssaud

    Faites un détour par Arzier la maison Lelièvre est remarquable !

    Réponse
    • Laurène

      Je note pour une prochaine fois! 🙂

      Réponse
  10. Mueller

    A deconseiller tres fortement. On est pret a payer au moins CHF 50.- par personne pour un repas. On ajoute volontiers les boissons et souvenirs et visite. Budget CHF 100.- par personne. Et ils se permettent de te faire payer le parking et de te faire parquer tout en bas comme ca tu marches bien plusieurs minutes avant d’atteindre le site du village. Le meilleur conseil c’est de boycotter! En plus le sans contact fonctionne pas sur le parcometre, donc si t’as pas de pieces tu as une amende! Merci le plaisir du loisir!

    Réponse
    • Laurène

      Ou alors on peut considérer que le fait de ne pas mettre un parking pile à l’entrée permet de ne pas dénaturer le lieu… Désolée mais je ne vais pas vous soutenir sur ce point, si on ne peut pas marcher quelques minutes pour accéder à un endroit (sauf personnes à mobilité réduite bien sûr), c’est qu’on ne mérite même pas d’y aller.

      Réponse
  11. Musée HR Giger

    Bonjour,
    Très joli article, merci.
    On peut encore signaler dans l’enceinte du château de Gruyères, le musée HR Giger qui expose des créations qui ont été utilisées dans les films “aliens” ou encore le Tibet Museum qui regroupe, dans une ancienne église, des objets liés notamment au Bouddhisme.
    Bonne continuation

    Réponse
    • Laurène

      Merci!

      Réponse
  12. Claire

    Bonjour, super merci beaucoup pour tout cela. Vous parlez d’un restaurant avec la fondue, auriez vous le nom ? 🙂 merci beaucoup !! (nous y allons demain..)

    Réponse
    • Laurène

      Bonjour, désolée je viens de voir votre message. Mais je ne souviens plus du nom. Toutefois, je pense que vous avez du trouver facilement, il y en a plein qui proposent cette spécialité 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.