0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 (0 votes, average: 0,00 out of 5, rated)
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Escale de 48h en Islande – 5 idées de choses à voir et à faire

Mis à jour le 9/01/2019 | Islande | 22 commentaires

J’ai été invitée en mars par Icelandair à venir découvrir l’Islande pendant 48h. Pourquoi aussi rapidement ? Car Icelandair propose désormais à ses clients européens réservant un vol pour l’Amérique du Nord de profiter, sans frais supplémentaire, d’une escale en Islande pour une durée d’1 à 7 jours. Personnellement, je suis fan du concept. Combien de fois me suis-je dit que je m’arrêterais bien quelque temps dans le pays où je faisais escale? Voici donc quelques idées de choses à faire et à voir si vous vous décidez pour un stopover en Islande ! Attention, je ne suis pas en train de vous conseiller de tout faire en 48h: faites votre sélection en fonction de vos goûts pour ne pas courir ni exploser votre budget! 😉

Le cercle d’Or

Partant de Reykjavik, nous commençons par nous rendre en voiture au Cercle d’Or. Quand je dis voiture, entendons-nous : notre guide, Ingimundur, a en fait totalement personnalisé sa voiture pour en faire une sorte de 4x4 géant dont James Bond lui-même aurait été jaloux. Voici le monstre.

voiture-islande

Le Cercle d’or est le nom donné à un ensemble de trois sites en Islande : le parc national de Thingvellir, les geysers de Geysir et la cascade de Gullfoss. C’est un des incontournables touristiques de la région, mais il faut reconnaître que cela vaut le coup. Ces trois sites sont magnifiques et situés non loin de Reykjavik, ce qui est bien pratique si on a uniquement 48h en Islande ! Et il faut relativiser le flux de touristes : en mars, en tout cas, cela restait extrêmement raisonnable.

Parc national de Thingvellir

Nous faisons quelques pauses au sein du Parc National de Thingvellir, que nous parcourons en voiture. Les paysages sont tout simplement superbes, je suis amoureuse ! Mon seul regret : nous ne nous arrêtons pas assez longtemps pour avoir le temps d’aller nous balader à pied dans le parc. Si vous venez, prenez un peu plus de temps et allez randonner pour moi… Pour ma part, je suis sûre que je reviendrai le faire un jour!

 thingvellir-islande-cercle-dor

Thingvellir-islande

Parc-national-de-Thingvellir-cercle-dor-islande

Les geysers de Geysir

Geysir est un site géothermique situé dans la vallée de Haukadalur. Le mot signifie, vous l’aurez deviné, geyser, et il y a donc…des geysers ! La vie est bien faite, non ?

geyser-geysir

Geysir possède de nombreuses sources chaudes et deux geysers. C’est ici que se trouve le premier geyser d’Islande, celui qui a en fait donné son nom à tous ses copains. Oui, les geysers ont des petits noms…Et celui que vous pouvez admirer sur les photos se prénomme Strokkur ! Il est le plus actif d’Islande (il crache un jet toutes les 5 à 10 minutes, d’environ 20m : ça ne plaisante pas). Particulièrement spectaculaire !

geyser-islande

islande-strokkur-geyser

Attention, que l’on parle de geysers ou des sources chaudes qui semblent bouillonner gentiment dans leur coin, l’eau qui en sort est à 80 ou 100 degrés : pas question d’y plonger un doigt. La fumée qui en sort sent le soufre (donc l’œuf pourri pour parler clairement), mais il paraît que le soufre est bon pour la peau et les maladies respiratoires : nous voici donc rassurés ! 😉

Geysir-cercle-dor-islande

Cascade de Gullfoss

Dernier site du cercle d’or, la cascade de Gullfoss est elle aussi impressionnante. Je l’ai vue au milieu d’un paysage enneigé, l’eau partiellement gelée. Magnifique !

islande-cascade-gullfoss

Secret Lagoon

Qui irait en Islande sans se baigner dans une source d’eau chaude? Personne, c’est bien trop agréable! La source la plus connue des touristes est le Blue Lagoon, mais j’en ai testée une un peu plus intimiste: le Secret Lagoon. Un grand bassin d’eau chaude en plein air et peu de monde…Le top!

DCIM100GOPRO

C’est la première fois que je me baignais dans une telle source et ai adoré. L’eau est suffisamment chaude pour ne pas avoir froid du tout (en fait, on a même un peu chaud au bout d’un moment). Un bon moment de relaxation…On en ressort juste avec une grosse envie de dormir!

DCIM100GOPRO

Motoneige sur le glacier Langjökull

Encore une nouvelle expérience pour moi! Les motoneiges des Mountaineers of Iceland nous attendent au pied du glacier Langjökull. Equipés d’une combinaison à ajouter par-dessus nos vêtements, nous ne sentons pas le froid. Nous voici ensuite partis pour une bonne heure de motoneige. Il est difficile de se rendre compte que l’on est sur un glacier mais les étendues de neige sont immenses et semblent sans fin.

DCIM100GOPRO

Motoneige-glacier-Langjökull-islande

A deux sur la motoneige avec Emma du blog Au Goût d’Emma, nous alternons les rôles de passager et de conducteur pour profiter des deux. C’est la première fois que je conduis une motoneige, et il faut reconnaître que c’est sympa, même si je suis plus attirée par la marche ! J’aimerais juste enlever le bruit et l’odeur de gasoil, mais c’est vraiment une expérience à avoir. La sensation de vitesse et de glisse dans de tels paysages vaut vraiment le coup !

Comme à son habitude, le temps est changeant et nous admirons le paysage tantôt sous un ciel bleu, tantôt sous un ciel blanc se confondant avec la neige. Sans repères, l’impression est étrange. Quel dépaysement !

glacier-Langjökull-islande

glacier-Langjökull-island

Into the glacier (tunnel de glace)

J’ai longuement hésité à mentionner ici Into the Glacier. Il s’agit du plus grand tunnel de glace d’Europe, creusé au cœur du glacier Langjökull.

ice cave-Langjökull-islande

C’est plutôt marrant à voir, mais je l’ai vue non terminée (avec des éclairages pas terribles, par conséquent) et après avoir fait des heures de voiture pour y accéder à cause du mauvais temps. Dans ce genre de circonstances, je ne la recommanderais pas mais une fois terminée (en juin 2015) et accessible dans des conditions normales (en été uniquement, donc), cela peut être une visite sympa si vous êtes dans le coin. Il y a même une chapelle de glace si l’envie vous prend soudainement de vous marier!

chapelle-ice cave-islande

Cascade Hraunfossar

C’est le genre d’endroits où l’on écarquille les yeux de surprise! Cette eau bleu turquoise au milieu de ce paysage enneigé semblait irréelle…Tout simplement superbe!

Cascade Hraunfossar

Les chevaux islandais

Je ne peux pas écrire cet article sans parler des chevaux islandais. Malgré leur petite taille, interdiction de parler de poneys islandais ! Cela vexe terriblement les habitants (et les chevaux?), ce mot est donc à bannir de votre vocabulaire dès l’instant où vous posez les pieds sur l’île. Les Islandais en sont très fiers et veillent à la conservation de la pureté de la race : par exemple, tout cheval islandais quittant l’île une fois dans sa vie (dans le cadre d’une compétition par exemple) a l’interdiction de revenir !

cheval islandais

Ces chevaux présentent la particularité d’avoir cinq allures, l’amble et le tölt s’ajoutant aux trois allures « classiques » que sont le pas, le trot et le galop. J’ai eu la chance d’assister à Fridheimar (la ferme de tomates dont je vous parle plus bas) à une petite démonstration des allures du cheval islandais. La prochaine fois, il faudra vraiment que je monte pour tester le tölt, réputé aussi confortable qu’un fauteuil pour le cavalier ! Et en plus, il faut avouer qu’ils ont de petites bouilles craquantes (comme des poneys, mais je n’ai rien dit) !

tölt-cheval islandais

Au cours de ces deux jours, j’ai aussi vu énormément de chevaux depuis la voiture, les fesses tournées dans le sens du vent pour ne pas avoir froid. Un bon repère pour connaître le sens du vent d’ailleurs 😉

Infos pratiques

Où dormir?

J’ai apprécié deux des hôtels que j’ai testés:

Hôtel Icelandair Natura à Reykjakik

J’ai beaucoup aimé la décoration de l’hôtel Natura, très design. En primes, les lits sont très confortables et le petit déjeuner excellent!

Hotel-Icelandair-Natura-Reykjavik

Hotel-Reykjavik-Icelandair-Natura

Hotel-Natura-Reykjavik-petit-déjeuner

Le Frost and Fire à Hveragerði

Le Frost and Fire peut être un bon endroit où loger si l’on s’est rendu au cercle d’or ou au secret lagoon et que l’on repart dans la direction de Reykjavik. Il est situé en campagne, en contre-haut d’une rivière: vraiment paisible! Les chambres sont des petits bungalows confortables offrant une belle vue sur la nature. Le plus sympa: le bain d’eau chaude avec vue sur la rivière!

hotel frost og funi-islande

Frost and Fire-bain d'eau chaude-islande

Le petit déjeuner est excellent, avec des produits frais, possibilité de se faire des gaufres et…de cuire son œuf dans la source chaude se trouvant dans la cour de l’hôtel. Classe, hein? Le Frost and Fire possède également le restaurant Varma, dont je vous parle ci-dessous.

Où manger?

Je ne sais pas vous, mais personnellement je ne savais pas du tout à quoi m’attendre concernant la gastronomie islandaise. Et bien j’ai été très agréablement surprise! Leurs spécialités culinaires sont l’agneau et le poisson, qu’ils savent très bien cuisiner!

Gullfoss Kaffi (Gullfoss)

Le Gullfoss Cafe se trouve entre Geysir et la cascade de Gullfoss…Un lieu super touristique sur lequel j’étais sceptique! J’y ai toutefois dégusté une délicieuse soupe islandaise à l’agneau (Kjöt go kjötsúpa), un grand classique de la cuisine islandaise selon notre guide. Dans l’esprit, cela ressemblerait un peu à du pot au feu, c’est très complet. Comptez environ 13 euros pour la soupe accompagnée de pain et beurre.

Gullfoss Kaffi

Fridheimar (Selfoss)

Dans un autre style, j’ai visité Fridheimar, une ferme de tomates non loin du secret lagoon. Oui, c’est improbable…Mais je vous la recommande! Imaginez une immense serre abritant des tomates et un petit restaurant servant des plats à base de tomates. L’endroit est super mignon et le personnel sympathique. J’y ai simplement goûté une soupe de tomates (pour le goûter!), servie avec du basilic à découper soi-même et du pain frais. Un vrai délice! Sinon, ils ont aussi des chevaux islandais et proposent des démonstrations. Sympa!

Fridheimar-tomates

Restaurant Varma (Hveragerði)

Varma est le restaurant de l’hôtel Frost and Fire. Le chef nous a extrêmement bien accueillis, nous faisant goûter différents mets et nous expliquant comment il faisait cuire son pain de seigle et son gâteau à la carotte à l’aide de la vapeur dégagée par la source chaude se trouvant dans la cour de l’hôtel. Et oui, il y a vraiment des sources partout! Le repas était vraiment excellent, c’est une belle adresse! Comptez environ 60€ pour un repas avec entrée, plat et dessert.

Restaurant Varma-veranda

Restaurant Húsafell (Húsafell)

Non loin de la cascade Hraunfossar, le restaurant Húsafell est une petite adresse sympathique. La salle ne paie pas de mine, mais j’y ai dégusté une très bonne soupe et un moelleux au chocolat à tomber! restaurant-Husafell

Restaurant Fish company (Reykjavik)

Fish company est situé dans la vieille ville de Reykjavik. L’ambiance est conviviale et la cuisine excellente. Le menu « Autour de l’Islande » propose un voyage culinaire à travers des spécialités islandaises de saison (pas seulement le poisson). Un énorme coup de cœur! Côté prix, comptez 60 euros (sans les boisssons) pour ce menu comportant 4 plats.

Restaurant fish company-reykjavik-islande

Fish company-Reykjavik

Comment organiser votre escale?

Il y a deux manières de faire. Soit vous souhaitez organisez vous-même votre escale, auquel cas il suffira juste de prévoir les jours d’escale lors de la réservation des billets d’avion. Soit vous souhaitez qu’elle soit organisée, et vous pouvez alors passer par Iceland Travel, qui propose plusieurs packages. C’est pour cette société que travaillait notre sympathique guide, Ingimundur.

Météo en Islande en hiver

Il faut le savoir, la météo islandaise est capricieuse. Très capricieuse en fait. Elle change d’une seconde à l’autre, passant aisément du ciel bleu à la tempête et vice-versa. Observer le ciel peut alors devenir fascinant, tant celui-ci semble volage. Le climat influe sur le caractère des Islandais : conscients de ne pouvoir ni contrôler ni réellement anticiper les changements de météo, ils semblent avoir développé une grande capacité d’adaptation. Rien ne semble les perturber, les Islandais changeront simplement le plan initial si nécessaire sans broncher. Une belle qualité !

Islande

Pendant 2 jours, j’ai fait l’expérience de ce climat incroyablement changeant. Tout d’abord en restant bloquée à Paris une demi-journée pour cause de tempête de neige à Reykjavik. Puis en ayant la chance d’avoir une journée globalement clémente, pendant laquelle je ne saurais dire combien de fois le ciel a changé de couleur : bienvenue dans le pays aux cinquante nuances de blanc, gris et bleu ! Enfin, en expérimentant une bonne petite pluie islandaise pour la dernière journée. Je ne déconseillerais toutefois pas l’Islande en mars : ce climat un brin hostile est aussi ce qui fait le charme de cette terre sauvage, dont les paysages enneigés sont à tomber. Il suffit juste de s’équiper en conséquence pour en profiter !

Langjökull-glacier-islande

Voici en vidéo le climat qui fut quasiment mon premier contact avec l’Islande. Ca souffle fort, le soleil se cache mais est bien là, le paysage est blanc à perte de vue. Un immense et fascinant no man’s land. Dix minutes plus tard, le ciel était bleu !

Carte des choses à faire lors d’une escale en Islande

Sur la carte se trouvent:

  • En rouge les visites et activités
  • En bleu les restaurants
  • En vert les hôtels

 

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This