Notation : 1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5. Nombre de votes : 1.
Cet article vous-a-t-il plu ? 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Loading...

Pause bien-être aux Thermes de Badenweiler, Allemagne

16 Déc 2012 | Allemagne | 0 commentaires

Après notre petit tour au marché de Noël de Freiburg, nous décidons d’aller nous prélasser dans l’eau chaude des Thermes Cassiopeia, situés à Badenweiler, dans la Forêt Noire allemande. Il y jaillit un million de litres d’eau thermale par jour! Plusieurs formules sont proposées: les bains thermaux, l’espace saune et le bain romano-irlandais. Nous n’avons qu’1h30 environ devant nous et allons donc au plus simple: un ticket à 13 euros pour les Bains thermaux. Cela devrait déjà être très bien!

thermes-bains-thermaux-badenweiler-allemagne-cassiopeia

Nous avons accès à plusieurs piscines différentes. La première est située sous une grande coupole. Un pianiste est présent au bord de l’eau et donne une ambiance vraiment relaxante à l’endroit… Nous allons ensuite dans la piscine extérieure. Le contraste entre l’eau chaude et la température de l’air est saisissant mais très agréable! Les garçons se roulent dans la neige située au bord de la piscine avant de replonger dans l’eau chaude… Ils sont devenus fous!

thermes-bains-thermaux-badenweiler-allemagne-cassiopeia

Ensuite, nouvelle piscine intérieure encore plus chaude et jacuzzi…Quel bon moment de détente! A côté se trouve une piscine d’eau froide. Le jeu est de s’y plonger rapidement pour revenir ensuite dans l’eau chaude. Olivier m’explique à quel point c’est agréable, mais j’ai vraiment du mal à me mettre dans cette eau glaciale. Après une longue négociation, je finis par faire trempette une seconde, et m’enfuis pour rejoindre l’eau chaude…Ouf, c’est vrai que cela fait du bien, mais c’est dur sur le moment!

thermes-bains-thermaux-badenweiler-allemagne-cassiopeia

En fin d’après-midi, nous reprenons la route. Il est temps de rentrer!

 

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This