1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5, rated)
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Visite de Fatehpur Sikri, entre Agra et Bharatpur

Mis à jour le 4/02/2019 | Inde | 2 commentaires

D’Agra, nous devons nous rendre à Bharatpur, à environ 40km, d’où nous prendrons le train de nuit Mewar Express pour Udaipur. Pourquoi Bharatpur? Car sur la route Agra-Bharatpur, il y a Fatehpur Sikri! Cela vous rappelle quelque chose? C’est de là que provient le marbre qui fut utilisé pour la construction du Taj Mahal. Ce fut également une capitale de l’empire moghol du temps de l’empereur Akbar (fin 16e siècle). Celle-ci fut finalement abandonnée rapidement pour cause de manque d’eau dans la région, et déplacée à Agra. Fatehpur Sikri est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

Bus d’Agra à Fatehpur Sikri

Première étape: Agra-Fatehpur Sikri, en bus. Nous nous rendons à la Idgah Bus Stand d’Agra. Des bus partent dans tous les sens et les inscriptions dessus sont en hindi…Heureusement, il y a un petit guichet où demander les renseignements. Le ticket s’achète en revanche dans le bus. Les bus pour Fatehpur Sikri sont toutes les 1/2 heures, et nous venons de le rater: de quoi profiter un peu de l’ambiance de la gare routière…

gare-routiere-agra

Une fois le bus en marche, l’attraction commence. Imaginez 4 Français (nous avons trouvé 2 compatriotes à la gare) au milieu de très nombreux Indiens. Le chauffeur doit se dire que ça manque un peu d’ambiance, et met la musique, volume maximum. C’est parti pour 1h15 de Dance indienne, si forte qu’on ne peut pas parler à son voisin (et oui manque de chance, nous sommes assis pile poil sous le seul haut parleur!). Ajoutez y le son des klaxons (ils les utilisent beaucoup ici), et vous aurez l’ambiance sonore. Tout ceci est rythmé par les cahots de la route qui vous soulèvent régulièrement de votre siège…Bref, ça change! Nous arrivons néanmoins sans encombre à Fatehpur.

Nous déjeunons dans une gargote située devant la gare de bus, le Ajay Palace. J’avoue que je ne l’aurais pas essayée si le guide du Routard n’avait pas émis un avis plutôt positif dessus (d’apparence ça ne donne vraiment pas envie!), mais cela aurait été à tort. Nous avons bien mangé pour peu cher! Nous marchons ensuite le long de la rue principale. La saleté est assez effrayante (si, si, même après Varanasi…). Nous avions cru avoir déjà vu tous les animaux de la ferme dans la rue, mais non, il nous manquait…le cochon! Heureusement, ce manque est vite comblé: nous nous trouvons nez à nez avec des porcs se roulant dans la terre, juste sous des échoppes. Sympathique!

fatehpur sikri

Visite de la Grande Mosquée de Fatehpur Sikri (Jama Masjid)

Nous nous rendons ensuite à Jama Masjid, la Grande Mosquée. Elle est connue pour abriter le tombeau de Sheikh Salim Chishti, un ermite que l’empereur Akbar vint consulter car il était inquiet de ne pas encore avoir de fils. L’année suivante, Jahangir naissait. Akbar décida alors d’établir sa capitale à cet endroit. De nombreuses personnes désireuses d’enfants vienne donc se recueillir sur ce tombeau.

jama-masjid-fatehpur sikri

Seulement, aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres pour la communauté musulmane. C’est Laïd, fête qui célèbre la fin du Ramadan. La cour de la mosquée prend des allures de quinzaine commerciale: des stands y sont installés, où il est possible d’acheter une multitude de choses. Les familles sont assises par terre, les enfants jouent, dégustent des douceurs…Sans compter les différents manèges de fête foraine installés autour de la mosquée. Une joyeuse ambiance de fête!

fatehpur sikri-ambiance

Visite du palais de Jodha Bai

Après la mosquée, direction le Palais de Jodha Bai. Les vestiges de celui-ci sont en bon état, et l’ensemble est impressionnant! On imagine la richesse de l’empire…Tout comme dans les parties du Fort d’Agra construites par Akbar, les architectures de style hindou, musulman et chrétien sont mêlées. Nous avons pris un guide à l’entrée du Palais, ce qui s’avère plutôt utile pour repérer ce genre de choses.

palais-fatehpur sikri

Après notre visite, nous décidons de nous asseoir un peu dans l’enceinte du Palais: l’air y est un peu plus frais et on y est au calme. C’était sans compter sur la curiosité des Indiens! Nous ne savons toujours pas bien pourquoi mais ils adorent prendre des photos avec nous: nous sommes certainement dépaysants. A peine nous sommes nous installés qu’une personne vient nous le demander. Nous acceptons gentiment et nous retrouvons entourés! Chacun aura droit à sa photo, nous sommes patients.

indiens

Bus de Fatehpur Sikri à Bharatpur

Après cette sympathique après-midi, il nous faut rejoindre Bharatpur. Nous avons raté le dernier bus partant officiellement de la station (le dernier est à 16h!), mais nous nous étions renseignés sur une solution alternative. Il s’agit d’intercepter un des bus allant d’Agra à Jaipur en lui faisant signe. Apparemment, ils s’arrêtent. Nous nous rendons donc en rickshaw à la Porte d’Agra, où passent ces bus.

Cette fois, il faut nous imaginer au bord d’une grande route passante, coincés entre des vendeurs de bananes et de gâteaux typiques de Fatehpur. Nous sympathisons avec ceux-ci en leur achetant quelques gâteaux (qui sont vraiment bons d’aileurs), espérant qu’ils nous aident à identifier le bus…Pas toujours évident, j’ai même réussi à faire de grands signes à un camion…Je vous laisse imaginer le grand sourire du camionneur, et mes grands signes pour lui indiquer que je m’étais trompée!

Finalement, le bus arrive, les vendeurs nous l’indiquent, et celui-ci s’arrête. Ouf! Plus qu’à monter avec nos gros sacs dans un bus bondé, à déranger tout le monde en les poussant dans une allée trop petite, soulevant quelques saris au passage, à s’installer sur les 2 places restantes au fin fond du bus (sinon c’est moins drôle), et à répondre par un grand sourire aux regards étonnés des Indiens.

bus-inde

Nous arrivons à Bharatpur avec une grosse avance (3h30: on s’était pris une marge permettant de faire face aux aléas de la vie indienne!). Première priorité: repérer le numéro de voie du train. Deux techniques:
– aller au guichet « Enquiry », où il n’y a jamais personne mais un petit panneau en Hindi (derrière un grillage en général!). Là ne reste plus qu’à tenter de demander à la foule d’Indiens se pressant devant ledit panneau de vous traduire ce qui correspond à votre train (en repérant votre numéro de train vous aurez un début d’indice s’ils notent les voies en chiffres et non en lettres).
– demander au hasard à des gens dans la gare (qui travaillent dedans tout de même, c’est mieux. Même si c’est le vendeur de journaux, l’info a déjà plus de chance d’être fiable que le premier passant ou vache venu). Croiser l’info donnée par au moins 2 personnes, et le tour est joué!

Une petite photo spéciale « Cherchez la Vache sur le parvis de la gare » (ça change un peu de Charlie!)

gare-fatehpur-sikri

Seconde priorité: passer le temps. Nous allons prendre un Pepsi dans l’une des petites baraques du coin. Je crois que nous aurions pu prendre une commission sur le chiffre d’affaire supplémentaire généré par notre présence sur les petits bancs derrière le vendeur…

inde

Ensuite, nous essayons la salle d’attente « Upper Class » de la gare. RAS tant qu’il n’y avait que quelques personnes, assises sur les sièges. Ça a un peu dégénéré quand une famille est arrivée, s’est installée par terre et a commencé le repas/la sieste/on-ne-sait-pas-trop…

salle-attente-gare-fatehpur sikri

Enfin, petit brossage de dents sur le quai de la gare en attendant le train. Ce qui est bien en Inde, c’est que ça ne choque personne. En tant qu’Européens, ça nous fait de petits plaisirs incongrus…

brossage-dent-quai-gare-inde

Allez, bonne nuit, nous sommes enfin dans le train… Le lendemain, nous voici à Udaipur!

Envie de continuer le voyage?

Mon assureur: Chapka

 

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This